AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eaux Mouvantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Eaux Mouvantes   Lun 24 Nov - 22:53

La place du village d'Amakna avait été désertée depuis plusieurs heures déjà par les habituels badauds que la journée forçait à supporter et, en un voile sombre à la chute aussi lente que la plus fine des dentelles la nuit était tombée. Plongeant les ruelles et les consciences dans une douce torpeur, dans un sommeil irréel et réparateur. Pourtant tous les habitants des terres de Raval n'étaient pas encore, du moins pas tous, plongés dans leurs rêves, pas tous non... Ainsi, lorsque le dernier bruit s'en fut allé, sortant de nulle part, ombres parmi les ombres, des formes se détachèrent des sous-bois environnants pour rejoindre la place centrale du village. L'oeil exercé à percer les ténèbres aurait découvert là une bien étrange assemblée, une dizaine d'ecaflips, une quinzaine peut-être tant le nombre était difficile à discerner, aux âges et aspects bien différents, fascinant tableau.

Une porte qui se claque dans le lointain et aussitôt des regards furtifs, traqués tandis que tous scrutaient avec anxiété la nuit pour y trouver une hypothétique menace. Dans l'ombre un sourire fit son apparition, dévoilant une rangée de dents blanches, fines, félines, et, en une tenue d'un bleu sombre, vêtu d'un pantalon noir, une griffe aiguisée pendant à ses côtés, un ecaflip s'avança un peu plus jusqu'au centre du cercle qui, naturellement, s'était formé. Face immergée d'un groupe voué à ne vivre que la nuit, connu des siens, anonyme le jour venu, Belomen avait, aux lueurs de la nuit, un air bien différent de celui que les diurnes lui connaissaient. Était-ce l'ombre mouvante en son regard qu'il partageaient avec les ecaflips en présence ? Était-ce ce sourire, à la fois mordant et teinté de colère ? Difficile à dire, et pourtant...


- Mes soeurs, mes frères... vous qui êtes les derniers survivants du clan originel de l’eau...

Il marqua un silence, réajustant son chapeau avec une petite moue ironique.

- Pardonnez ce côté officiel pour nous autres parias de ce monde... mais je déclare notre réunion ouverte...

Un ecaflip bien plus âgé, au corps couvert de cicatrices laissant des marques sombres dans une fourrure bronze s’avança.

- J’attends avec impatience tes explications petit, l’oeil de Belomen eut un léger spasme à ce mot prononcé, cela fait des jours, des mois que tu nous promets des résultats... et ce en vain.

Il avait appuyé sur ces derniers mots, de manière à les rendre cassants, blessants même, comme pour mieux souligner l’inefficacité de Belomen. Ce dernier, relevant sa coiffe d’un doigt, fixa malgré l’obscurité son interlocuteur dans les yeux.

- Dis l’ancien... Si vous aviez anticipé le coup les jeunes auraient pas à se taper le boulot...

L’autre eut un grognement bien vite étouffé par la nuit, et prenant Belomen à la gorge le plaqua contre un mur proche, l’autre patte en arrière, griffes sorties, pour punir l’insolent. Pris par surprise ce dernier ne pu que se contenter d’un faible miaulement pour seule excuse... avant d’être relâché, le souffle court, à terre. Un goût de sang dans la bouche, cherchant à reprendre sa respiration, Belo lança un regard de haine pure à son agresseur.

- Toi... Je vais...

Une patte tendue l’en en empêcha, un troisième ecaflip s’était avancé pour stopper net l’inutile affrontement. A la minceur de sa taille et à la vivacité de sa présence d’esprit... il ne fut pas dur de comprendre qu’il s’agissait en fait d’une ecaflipette. A l’âge incertain, peut-être quelques années de moins que Belomen, elle s’était interposée entre les deux mâles avant une rixe fatale. Retroussant ses lèvres en un rictus méprisant elle prit la parole.

- Il suffit.

Son ton était ferme, sans possibilité de réponse pour ses interlocuteurs.


- Nous sommes déjà si peu nombreux... Voulez vous que notre nombre continue à diminuer un peu plus encore ?

Belomen et son aîné baissèrent la tête, encaissant les propos de la jeunette.

- Alors... quoi de nouveau ?

Et dans ses yeux tremblaient l'ombre mouvante de larmes refoulées cassant net les velléités de Belomen. Il comprenait sans peine le désespoir de la jeune ecaflipette, l’ayant bien souvent ressenti lui même... il se releva tout à fait, époussetant ses affaires pour en faire tomber la poussière ocre du sol.

- J’ai des nouvelles du château d’Amakna...

Des murmures résonnèrent dans l’assistance il poursuivit cependant.

- Les troupes d’Allister ont stoppé la traque des survivants de notre clan... pour le moment.

La joie à peine née en fut aussitôt soufflée.

- Comment ça pour le moment ? N’en ont-ils pas assez ?

Une vague de colère gronda doucement dans l’assemblée, faisant écho à de terribles frustrations consenties depuis ce maléfice qui avait réduit à l’impuissance les modestes pratiquants des arts ecaflips de l’eau. Peu avaient survécu à cette tragédie... nombre d’entre eux trahissant leurs origines pour épouser, les traîtres, le chemin de l’air ou, pire encore, de la terre.

- Non...

Belomen regarda tour à tour chaque membre de l’assistance.

- Allez savoir pourquoi notre existence est un problème majeur pour les instances d’Amakna...

L’ecaflip plus âgé eut un rugissement à nouveau.

- La guerre !

Belo ouvrit la bouche pour répondre mais fut une fois encore devancé par la jeune ecaflipette.

- Une guerre ? Mène t’on une guerre à dix ?

- Elle a raison... nous ne sommes pas assez nombreux... usons d’autres méthodes...

Un petit éclat de lumière attira les regards, voletant dans les airs avant de retomber dans la main de Belomen. Une pièce d’un kama, dont la frappe remontait au cataclysme, avec laquelle il jouait souvent.

- Moi... j’ai une idée... et c’est pour cela que je vous ai convié ici ce soir...

Il eut un sourire.

- La guerre coûte chère... très chère... et l’argent est le nerf de toute action... tant pour nous, il laissa un silence, que pour eux.

Il regarda tout à tour chaque membre de l’assemblée.

- Depuis des années nous fuyions, nous nous cachons, craignant chaque jour pour nos vies... mais cet exode perpétuel n’aura pas été inutile... regardez autour de vous !

Et, dans un silence magistral les ecaflips scrutèrent l’obscurité en vain.

- Mais... il n’y a rien Belomen...

- Justement ! Rien ! Personne ! Vous êtes devenus de vrais ombres, des fantômes, guère plus que des souvenirs issus de temps oubliés, que tous essaient d’oublier...

Il relança une nouvelle fois sa pièce afin de garder l’attention.

- Je crois qu’il est temps pour nous de mettre à profit ces talents que l’on nous a forcé à acquérir... et mettons à mal le commerce qui engraisse Allister et les siens...

Son sourire devint plus félin que jamais, flottant comme un danger irréel sur ses lèvres entrouvertes.

- ... et que la nuit seule soit le témoin de nos actions...

Il attrapa sa griffe.

- Contrebande !

L’ecaflip mima une tranche.

- Assassinat !

Une estocade.

- Enlèvement !

Il s’arrêta, la pointe de sa lame touchant la gorge de l’ecaflip qui l’avait agressé un peu plus tôt. Son regard était devenu sombre, empli d’une obscurité qui depuis longtemps déjà, depuis toujours en fait, rôdait aux frontières de son esprit. Pendant que dans ses iris brillaient la flamme d’un sadisme profond il accentua légèrement la pression jusqu’à faire perler une goutte de sang.

- Tous les moyens seront bons pour mettre à mal cette main mise... tous, sans exception. Tu nous appelais à la guerre... j’accepte ta proposition. Mais menons la en des terrains où nous pouvons la gagner.

Belomen se recula, faisant face de nouveau à l’assemblée. De nombreux sourires venaient désormais l’émailler, rappelant à chacun que l’eau, parfois, peut aussi devenir aussi froide et dangereuse que la glace.

- Qu’en dîtes vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
 
Eaux Mouvantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reflet des eaux > batiments
» Gibraltar en eaux profondes
» Gardienne des eaux
» ballade en eaux troubles ( suite et raccord du voyage ig et de la lettre aux Selenites)
» Le Temple des Âges, submergé par les eaux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: