AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit discours sans prétention sur la bêtise des Iops.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Petit discours sans prétention sur la bêtise des Iops.   Mar 26 Mai - 16:37

La bêtise des iops, souvent opposée à l'intelligence des fecas ou des eniripsas est un sujet de moquerie récurrent dans le monde des douze dieux. Au sein même du panthéon divin même les nouvelles divinités, la sanglante Sacrieuse et l'ivresse incarnée Pandawa, ne perdaient que rarement une occasion de se moquer de leur confrère iop et de ses disciples. Plus terre à terre, au sein même de l'Ordre, si le iop Hendall n'avait pas – pas trop – été victime de moqueries tant le crâ Galeat les cristallisait gentiment, il n'en demeurait pas moins que l'honneur de sa race méritait d'être sauvé des griffes de la raillerie. Et quoi de mieux pour tirer des griffes du malin... que plus malin encore ?, l'ecaflip Belomen aidé dans cette entreprise par les encouragements sonores de la jolie iopette Libouh, fut chargé par un Hendall désespéré de trouver en cela une origine et une explication rétablissant la vérité... et la virilité intellectuelle perdue de nos combattants iopesques adorés.

C'est au sein de la bibliothèque cachée de Sufokia qu'il avait découverte en compagnie du feca Coko il y a de cela quelques années et qu'habitait ce vieil enutrof rapias du nom d'Aedius, que le félin débuta ses recherches. Après tout une foule d'ouvrages regorgeait de contes et légendes sur les aventuriers et créatures mystérieuses d'Amakna, le iop devenu fou par la perte de son aimée, le fameux Dark Vlad, comme du fameux Rykke Errel qui iop de son état aurait pu être considéré par son sacrifice comme le plus digne des sacrieurs. Et c'est après des heures de recherches infructueuses, alors que la bougie était plus usée que la peau d'un enutrof et que Pantomime avait été remplacé dans ses encouragements par la jeune Eni-Ini, une eniripsa toute jeunette arrivée récemment dans l'ordre, que l'ecaflip mit enfin la main sur le précieux sésame. Une explication complète de la mentalité Iop décrite et étudiée dans ses moindres détails par un xelor nommé Sig'Moon Freud.

Rameutant toutes les races présentes dans les locaux de l'Ordre, réveillant les Sadidas et révélant les srams, il réalisa un remarquable bond du félin sur une table proche et déroulant le fameux parchemin commença une lecture remarquable d'originalité.


- Amis de toutes races, vous qui depuis des lustres taquinez nos condisciples iops sur leurs intellects limités, vous qui, adeptes du feu ou d'autres éléments, adeptes de la masse ou chirurgien du temps, il jeta un regard au Xelor Mailexa proche, voir du vent... écoutez cette révélation surprenante dont j'ai à vous faire part...

L'ecaflip accordant à Pantomime un clin d'œil bien inutile, la pandawa dormait toujours, prit une profonde inspiration et débuta son récit.

- L'on parle souvent de l'affrontement légendaire qui fit de nos dieux... des dieux, des symboles venus de cette époque, que ce soit l'épée de Iop ou les souliers de Sadida ou je ne sais quoi encore... C'est de cette époque que viennent nos différences et les préjugés qui font croire à chacun ici bas que les ecaflips sont des joueurs maladifs ou les iops – dont il sera question ici – des bêtas ridicules.

Faisant rouler entre ses doigts une pièce marquée du sceau d'Allister, le gros Feca roi d'Amakna, notre ecaflip préféré vérifia qu'il avait, encore, l'attention de son auditoire tant le sujet était délicat.

- La vérité est parfois bien différente malgré quelques préjugés tenaces que je soupçonne les maîtres de classe Eniripsa et Feca, adeptes de l'intelligence et du feu s'il en est, de faire prospérer. Ainsi... la bêtise coutumière de nos compagnons iops sur le champ de bataille, ou plutôt ce que nous considérons comme étant de la connerie finie, est en fait, à l'instar de nos camarades sacrieurs, une volonté de se sacrifier pour le groupe.

Nouveau silence, dans un coin de la salle Demon dormait déjà profondément, fichu Sadida, tandis qu'Hestivale, pourtant concernée en tant que iopette, tentait de quitter la salle pour aller s'occuper de ses dragodindes.

- Hum hum ! Prenons par exemple un de ces symboles, l'épée de iop, personne ne s'est demandé pourquoi elle était aussi large qu'un tonneau de pandawa ?

L'ecaflip aquatique eut un sourire, ravi de son inspiration, et jeta un regard reconnaissant à la petite Neyna cachée dans un coin, la réincarnation de la déesse Eniripsa lui avait jeté, discrètement, un mot stimulant.

- Si d'aventure certains d'entre vous se rappellent les contrées d'Incarnam où, brisée et figée dans le sol, l'épée de Iop se trouve encore, veillant sur tous, même les osamodas, laissez moi vous raconter pourquoi cette arme a connu un pareil destin... Alors que le bataille faisait rage et qu'Ecaflip et Iop portaient la dernière offensive, les autres futurs dieux et déesses les soutenant de leurs sorts, le chaos sentant sa fin proche fit exploser la Stasi le composant, jetant sur les combattants une vague d'énergie redoutable.

Cette fois l'auditoire était attentif, même Leekhan, l'osamoda bleu de la guilde avait fini par lâcher sa sacrieuse verte du regard pour se concentrer un instant.

- … Ecaflip fut projeté en arrière le premier, vaincu... et, alors que la déferlante destructrice semblait impossible à stopper, Iop fonça seul et, plantant son épée dans le sol, opposa sa lame et son corps à l'ultime offensive du chaos. L'épée ne céda pas, renforcée par la volonté du Dieu Iop... et par les encouragements de la déesse Eniripsa qui avait encore quelques miettes de pouvoir en elle. Le mal, le chaos, fut vaincu et les dix combattants, quelque soit le côté qu'ils avaient choisi, même Sram et Xelor, devinrent des divinités. Ils furent rejoints par la suite comme nous le savons par la déesse Sacrieur et Pandawa.

Belomen tapa dans ses mains, faisant sursauter Hendall qui somnolait à son tour au premier rang, l'ecaflip jeta au iop un regard furibond, après tout ne faisait-il pas tout cela pour lui ?

- Aussi compagnons... sachez que ce que nous prenons pour de la bêtise ou de l'inconscience pure venant des iops n'est en fait que la résurgence de ce sacrifice autrefois consenti pour sauver ses compagnons dont mon propre Dieu, Ecaflip, vaincu. Ce n'est pas un manque d'intelligence n'en déplaise à certains, et à moi même je l'avoue... aussi, sacrieurs, xelors, sadidas, ecaflips, pandawas, eniripsas, srams, crâs, fecas, osamodas, enutrofs n'oubliez pas que si vos dieux persistent aujourd'hui c'est par le courage du Dieu Iop... et non par sa bêtise. Ne confondons pas tout.

Neyna, revenue à sa place, leva la main et, son discours enfin fini, l'ecaflip jeta à l'eniripsa un regard affectueux avant de lui accorder la parole, on ne refuse pas ça à une déesse réincarnée, d'un signe de tête.

- Hum... Je suis d'accord pour ton histoire sur le dieu iop, ecaflip et tout ça Belo... mais..., la petite eniripsa désigna d'un signe de tête Hendall et Niabea courant après un bouftou invoqué par facétieux osamoda, tu es certain que pour ces deux là il n'y a pas quelque chose quand même ?

L'assemblée toute entière fut saisit d'un fou rire, sacrieurs, xelors, sadidas, ecaflips, pandawas, eniripsas, srams, crâs, fecas, osamodas, enutrofs, tous réunis dans le rire... mais toujours et à jamais derrière l'épée de Iop, car on ne rit que de ceux que l'on envie ou apprécie, c'est bien connu... non ?


En réponse au défi de l'oulipipo-raval-5

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
 
Petit discours sans prétention sur la bêtise des Iops.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit spotting sans prétention ....
» De l’Amour Pragmatique de Dieu : Petit Discours sur la Crainte des Enfers
» Une pitite BD sans prétention
» De l’Amour Pragmatique de Dieu : Petit Discours sur la Crain
» Les Rednorks de HellspawN - - - petit topic sans grande prétention...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: