AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Atharaxya



Messages : 50
Date d'inscription : 29/07/2009
Localisation : Où le vent me porte...

Quelques informations...
Race: Sacrieuse
Guilde: L'Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
188/200  (188/200)

MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Mar 22 Sep - 20:09

Noir.

Les ténèbres l’envahissent, l’enserrent, la bercent dans leurs bras tentateurs et inquiétants à la fois. Atharaxya ouvre les yeux, les ouvre aussi grand que possible, espérant percevoir une lueur au cœur de cette obscurité glaciale. Rien. Personne. Des mains invisibles l’agrippent et l’attirent toujours plus bas. Soudain, elle aperçoit des silhouettes ; un petit être avec des ailes noires et un bonnet à grelots ; une Eniripsa à la peau d’albâtre se tenant aux côtés d’un homme grand et bien bâti ; une disciple d’Osamodas tout de rose vêtue ; une Iopette à la chevelure de feu ; une disciple de Crâ aux cheveux blancs ; un mage portant un chapeau pointu blanc et rouge ; un fidèle de Féca tenant dans ses bras un petit corps emmailloté ; puis des tas de visages plus ou moins inconnus. Toutes les personnes qu’elle a croisées, connues, aimées, et finalement déçues. Tous lui jettent un regard inquisiteur, témoin de toutes les souffrances qu’elle avait pu leur infliger, de tous les espoirs qu’ils avaient mis en elle et qu’elle avait gâchés. La jeune femme ouvre la bouche, voudrait crier, mais aucun son ne sort. Tous la regardent tomber, impassibles. Personne ne viendra la secourir. Bon débarras. Plus personne ne s’inquiétera pour elle. Plus personne ne souffrira par sa faute.


Atharaxya cesse alors de résister, se laisse aller à cette chute sans fin, sans autre fin que la sienne. Puis d’autres bras l’enserrent, l’enlacent. Blancs. Et d’une douceur infinie. La froideur des ténèbres se perce peu à peu d’une tiédeur réconfortante, presque familière. Les bras anonymes resserrent leur étreinte, et la chaleur d’un souffle se fait ressentir à son oreille. Le souffle devient murmure :

Reste avec nous… Avec moi…

Cette chaleur, cette tendresse, cette voix… Se pourrait-il que… ?

Ne me sauve pas la vie inutilement…

C’était bien lui. L’avait-elle finalement sauvé, ou était-elle en train de le retrouver dans l’autre monde, celui de l’Après ?

La douceur devient douleur. L’Ecaflip lui mordille l’oreille, de plus en plus fort. Ca fait mal. Mal comme si elle était encore en vie. La tendre étreinte se relâche, seule reste la douleur, de plus en plus intense. La noirceur s’estompe peu à peu, un point blanc l’éblouit et l’attire irrésistiblement vers lui. Tout est de plus en plus clair, lumineux, mais toujours aussi flou. Et cette douleur lancinante qui ne s’arrête pas. Au milieu de cette blancheur apparaît un nouveau point.

Vert. Ponctué par deux sphères brillantes. Des yeux noirs. Qui l’observent, la fixent.

Atharaxya prit peu à peu conscience du monde qui l’entourait. Une petite pièce, un large coussin orange dans un coin, des cartes à jouer un peu partout.


- Belo…

La jeune femme referma les yeux, retombant peu à peu dans l’inconscience. A nouveau cette douleur sur son oreille. Atha dirigea une main vers l’origine de son mal, et ses doigts effleurèrent quelque chose de rugueux, d’inégal, parsemé de creux et de bosses. Elle ne connaissait que trop bien cette sensation.

- Tuin…

Le chélonien lâcha enfin son emprise et, quelques traces de sang souillant son bec, planta à nouveau son regard noir dans celui de sa maîtresse. Un silence étrange s’installa entre les deux êtres. Un couinement se fit entendre. La Sacrieuse tourna la tête et aperçut une boule de poils brune parsemée de taches noires, qui se tenait sur le sol au pied du lit.

- Coo… Cookies…

Le petit Léopardo tenait dans sa gueule une lanière de cuir, à laquelle était attachée une petite pierre rose.

- Sheza… … Belo !

La jeune femme se redressa à une vitesse fulgurante, et se mit debout tout aussi rapidement. Quelques vertiges ne tardèrent pas à prendre d’assaut sa tête.

- Pas maintenant… Pitié… Encore quelques minutes…


Coïncidence, réelle causalité ou simple illusion, les vertiges cessèrent, ou du moins s’estompèrent. La jeune femme tituba jusqu'à la fenêtre, qu’elle ouvrit à la volée. En contrebas, le dragon continuait à tourner en rond, poursuivant un chaton au milieu des pavés éventrés. Atharaxya chercha du regard son invocatrice. Elle était sur le sol et regardait en l’air. La Sacrieuse suivit la trajectoire de son regard, et, horrifiée, aperçut Belomen, suspendu dans les airs à quelques dizaines de mètres du sol. Il était donc bien en vie… Mais en bien mauvaise posture… Instinctivement, puisant dans les dernières forces que pouvait renfermer son corps, Atharaxya transposa avec l’Ecaflip, sans penser à ce qu’elle ferait, une fois à sa place.

- Hum… C’est vrai que c’est haut… Et je risque d’avoir mal si je reste là…

La Sacrieuse se rappela, plus ou moins, d’un vieux précepte des adeptes de Sacrieur.

- Parfois, il faut faire de l’ennemi un allié… Comment on appelle ça, déjà ? Pactiser? Collaborer ? Epauler ? Favoriser ? Tandis qu’elle réfléchissait, la jeune femme avait commencé à descendre, et le sol commençait à se rapprocher dangereusement. … Coopérer !

Instantanément, elle échangea sa position avec celle de l’Osamodas, qui n’avait visiblement rien vu venir. A la seconde où ses pieds touchèrent le sol, Atharaxya s’effondra. Ses yeux entrouverts lui permirent de voir Sheza toucher le toit au-dessus duquel Belomen était suspendu quelques secondes auparavant, glisser sur les tuiles encore recouvertes de la rosée du matin, et tomber lourdement sur un amas de filets de pêche posés sur le sol.

Puis elle ferma les yeux, se concentrant une ultime fois sur l’esprit de l’Ecaflip.

- Le… Le collier… Vite…

Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Below



Messages : 1
Date d'inscription : 14/07/2008
Age : 31

Quelques informations...
Race: Incarnation
Guilde: Larmes
Cercle de Puissance:
62/200  (62/200)

MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Ven 25 Sep - 1:26

La scène était amusante, la pleurnicheuse, le pâlot et une blanchâtre sacrieuse, qui se mettaient sur le coin de la figure en cadence, revenant pour les deux derniers successivement à l'assaut pour reprendre une fessée, sans doute méritée d'ailleurs. Pour ça il n'en doutait pas, connaissant le bougre à la blanche fourrure, cette raclure de Belomen, il devait bel et bien y avoir dans le coin une histoire des plus tordues encore, sans doute de cœur vu la présence de deux demoiselles bien excitées. D'ailleurs la pleurnicheuse, squatteuse du port de Madrestam et de la forêt des Abraknydes à ses heures perdues, semblait avoir un peu changé. Apparemment elle s'était laissée pousser les cheveux... et les cornes, cela lui donnait une apparence des plus sauvages, l'ecaflip noir apprécia cette nouvelle vision des choses d'un petit claquement de dents.

- C'est qu'ça pousse vite ces trucs là..., il ricana, grincement irritant, v'la qu'mam'zelle Sheza pique sa crise...

Il avait un grand sourire carnassier, satisfait de cette situation, supposant – presque à juste titre – que ce revirement soudain de la douceur absolue en colère froide, était la conséquence d'une gaffe de Belomen. Lui était venu surveiller le départ de l'ecaflip blanc pour l'ailleurs, se levant bien avant l'aube pour observer les prémisses de ce dernier voyage dont il avait tant rêvé, qu'il avait tant espéré. Il était donc un témoin des plus privilégiés de cet étrange affrontement résonnant dans les rues encore désertes du petit port de pêche, commentant pour lui même les différents événements, confortablement caché dans l'ombre d'une petite cheminée d'une maison dans un coin de la place. Il avait assisté, parfois incrédule, aux tentatives étranges de chacun, alors qu'un dragonnet à l'air méchant poursuivait un chaton et que leurs maîtres respectives sautaient de toit en toit.

- J'aurais pas cru l'félin encore aussi en forme tiens...

Il se gratta la tête, assis en tailleur, apparemment perplexe de cet état de fait. Les crises, conséquences directes de son partage inachevé entre deux plans d'existence, qui, il l'avait déjà vu en souffrir, devaient venir ravager graduellement le corps de Belomen semblaient effacées, comme s'il était revenu plusieurs mois auparavant, quand la fin du pacte était loin d'être imminente. Qu'il le voyait parcourir heureux et insouciant les territoires d'Amakna, combattre, rire, s'amuser... oui, ces jours passés il les avait gravé en son cœur comme autant de plaies béantes toutes ces visions de l'autre, de cette existence qui aurait du être sienne... Il serra les poings, crachant plus bas. Le temps était venu de toutes façons. Son attente était terminée. Ce soir... quelque part... tout serait terminé. Enfin.

- Bon bon z'en sont où les comiques ?, il chercha du regard les trois protagonistes, la sacrieuse, celle que Belomen appelait Atha, avait disparu, laissant l'ecaflip requinqué contre la petite demoiselle en rose, Allez la Sheza, démonte le l'autr'enfoiré !

Elle était devenue balèze la petite, et, sentant dans l'air les flux de magie formidables se dégageant d'elle, Below en eut un frisson de plaisir. Elle avait bien changé, et en bien en plus ! Tout son être dégageait un tel mélange, affolant, de colère, tristesse et dédain intense, que cette alchimie négative résonnait en l'ecaflip noir comme un écho terrible, le rendant euphorique. La petite princesse devenait comme lui quelque part, et la sensation de ne plus être le seul dans cette existence de désespoir le faisait jubiler. Tapant des mains, un air dément sur le visage, l'ecaflip noir suivait l'accroissement exponentiel de cette démonstration de puissance de Sheza. Même le blafard ne pouvait qu'éviter les attaques lancées. C'était passionnant !

- Une vraie tornade c'te gonzesse en tout cas...

Il eut un rire joyeux, plus qu'enthousiaste, alors que, après une erreur de jugement grotesque, Belomen se retrouvait projeté dans les airs. Bondissant sur ses pattes, guettant l'instant délicieux et fatal où il retomberait au sol avec fracas, Below eut un sourire des plus carnassiers. Le pacte ne serait finalement pas nécessaire à son bonheur... ou plutôt... à la fin de ses malheurs. Il eut un cri de triomphe aussitôt perdu dans le fracas permanent des tuiles brisées par une Sheza occupée dans ses œuvres les plus noires.

- CRÊVEUH !

Les gens devant lui se brouillèrent, avec une consternation mêlée à une épaisse colère, Below vit Atharaxya, débarquant de je ne sais quel néant, prendre la place de l'ecaflip... avant que sa propre image ne se brouille à nouveau pour faire place à l'osamoda rose. Il eut un grognement de dépit et, comprenant d'instinct ce qui se tramait, sauta au bas du toit, prenant appui de façon pour le moins aérienne sur le mur proche pour se donner plus de vitesse. Aussitôt que sa patte gauche toucha le sol, en un mouvement des plus félins, il se recroquevilla sur lui même avant de reprendre sa course, les dents serrés.

- C'te bâtard de Belo... j'le laisserais pas t'faire ça princesse...

Avec un bruit sourd, inquiétant, Sheza vint s'écraser sur les tuiles d'un toit proche et l'ecaflip noir vit son corps rouler, apparemment inerte, jusqu'au bord même. Il espéra un moment que la gouttière retiendrait son corps, à tort. Elle chuta, les yeux clos, désarticulée, plongeant vers le sol la tête la première. Ne sachant toujours pas pourquoi il se précipitait ainsi à son aide, lui qui n'aimait personne, Below se jeta néanmoins les bras en avant, réceptionnant au vol la jeune femme. L'impact de leurs deux corps liés, même amorti par des amas de filets, fut violent, très violent, et l'ecaflip sentit un mince filet de sang courir sur sa nuque depuis l'arrière de son crâne. Pourtant son premier regard fut pour elle, et il constata, avec une satisfaction atroce à ressentir, qu'elle n'avait rien. Dégoût de lui même soudain, il eut un haut le cœur, et, la rejetant sans ménagement sur les filets sous lui, se releva, une patte plaquée sur sa bouche.

- Qu'est c'qu'je fous moa là... j'déconne...P'tain...

Il secouait compulsivement la tête quand soudain un frémissement de ses oreilles, il se redressa, aux aguets. Une présence derrière lui, il se retourna et eut un grognement, ses griffes aussitôt sorties, son poil hérissé. La colère le submergea un instant, tandis que ses muscles se bandaient, prêts à frapper, prêt à se défendre... prêt à tuer. Un sifflement entre ses dents, un éclair dans son regard, devant lui, apparemment des plus surpris, une connaissance bien familière. L'ecaflip à la fourrure ébène eut un nouveau grognement, haineux.

- … Belomen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Dim 27 Sep - 1:38

- Arrête de me regarder comme ça, c'est ridicule.

Toutes deux, nues, dans une bulle, une immense bulle. Leurs corps comme portés par une force irréelle, elles se fixaient, l'une crachant tout le dégoût qu'elle avait pour l'autre, l'autre répondant par un regard où se mêlaient toutes sortes d'émotions. Dont le choc. Comment les choses avaient-elle pu se passer de la sorte ?
Sheza avait remarqué l'inactivité de celle se trouvant devant elle, elle s'apprêta donc à prendre la parole, remuant doucement ses lèvres desquelles ne sortit aucun son. Les lèvres de l'Autre furent les premières.


- Tu t'obstines à vouloir reprendre possession du corps, tu n'y arriveras pas, je pompe ton énergie, tu sais...
- Je ne suis pas fatiguée...
- Ah bon...

Sourire en coin, sourire mauvais.

Et dans un élan, elles s'appuyèrent toutes deux à ce sol inexistant, propulsant leurs corps chacune devant l'autre, l'ombre du défi dans l'iris de l'oeil. Pratiquement identiques dans leurs mouvements, s'évitant à chaque contact, l'une cherchant tout simplement à faire disparaître l'autre. Symphonie destructrice de deux créatures si différentes.

...

Inerte, sur les filets, là où on l'avait lâchée, sans doute par dégoût.
Son coeur s'était arrêté un moment... jusqu'à ce que sa poitrine s'élève brusquement. Sa bouche s'ouvrit doucement et un mince filet de sang parcourait à présent sa joue.
Ses traits se crispèrent tout d'un coup.


...

- Pitoyable ! Haha, oui, c'est le mot, pitoyable !

Sheza ne parlait pas, son corps désarticulé était bercé par ces flots invisibles, les yeux à demi-clos, elle pouvait encore distinguer une silhouette s'approcher dangereusement et de façon anormale.

...

Un cri se fit entendre. Bref, mais strident.
Ses yeux s'ouvrirent à une vitesse affolante, et, curieusement, ils étaient roses.
Ses mains se portèrent alors à son cou, et se serrèrent autour de celui-ci.
Puis ses rubis se fermèrent, ses bras tombèrent alors encore une fois, dans un bruit sourd.

Gisant par terre.

Plus loin, le Dragon s'arrêta, et se tourna, cherchant sans doute sa maîtresse du regard. Levant sa tête, en quête d'une odeur, d'une quelconque présence, il fut très vite fixé et se dirigea vers l'origine de cette chaleur.
Ne faisant même pas attention aux deux Ecaflips, il s'arrêta à ses côtés.
Et alors, à ce moment précis, le Port était calme. Plus rien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Mer 30 Sep - 23:13

Belomen n'avait jamais eu pour son sombre pendant la moindre trace de colère, ni une quelconque forme de haine ou de ressentiment. Après tout... il comprenait fort bien, trop bien, les motivations et ressentis de l'ecaflip à la fourrure noire. Comment aurait-il pu en être autrement, alors qu'ils partageaient tant... de leurs esprits encore si peu déliés à ce noir passé offert à Below, cadeau empoisonné d'un être déchiré et... égoïste. Égoïste oui, terriblement même au point d'octroyer à un être nouveau ce fardeau qui, lui, avait bien failli l'entraîner définitivement dans les ténèbres les plus profondes de la mort. Si le blanc félin fuyait sa nemesis comme la peste... ce n'était pas par peur, mais par honte. Une honte complète, totale, que chaque respiration supplémentaire, chaque seconde passée en ce monde à vivre, ne faisait que renforcer. Pourtant il avait appris à vivre avec, à accepter cette croix qu'il avait lui même construite de ses vœux. Face à la mort chacun aurait fait le même choix, entre le vide et l'amour... il avait pris cette décision. La regretter n'aurait rien changé à l'amertume de l'ecaflip noir, mais ne pouvait clairement, que nuire à cette nouvelle chance offerte par la facétie de Xelor.

Las, peu importaient les bonnes ou mauvaises résolutions, face au regard glacial, haineux, que lui lança Below lorsqu'il se présenta face à lui, Belomen perdit soudainement toute assurance et, pris d'un frisson, recula instinctivement d'un pas, son regard scrutant la scène, presque apeuré. Sheza, semblant se réveiller, son dragonnet revenant doucement, une menace qu'il avait oublié... et... entre elle et eux... entre elle et lui... Below. Encore et toujours, comme si tous les moments de sa nouvelle existence ne pouvaient être et ne survenir qu'en sa présence ou par lui. Les dents de l'ecaflip grincèrent quand il comprit que son noir côté venait de protéger, de sauver, la vie de Sheza. Chose que lui...


- Below..., il se força à reprendre contenance, serrant les poings, … il faut que tu lui remettes son collier...

Il mima le geste, cerclant son propre cou de ses pattes... puis sursauta quand son vis à vis cracha au sol, dédaigneux.

- Dégage l'blafard..., il avança d'un pas vers lui, le poussant violemment de la patte d'un coup sur l'épaule, t'as plus rien à faire ici...

Belomen ouvrit la bouche pour répondre mais un nouvel impact, plus violent encore, l'en empêcha.

- C'te fille est pas à toi... c'te monde est plus l'tien z'aussi..., rictus haineux, casse toi... casse toi !

L'ecaflip à la fourrure noire tenta de le pousser une troisième fois mais , pivotant légèrement pour éviter le geste, Belomen le laissa être emporté par son élan et tomber de l'autre côté des monceaux d'objets. Below, en félin qui se respecte, parvint d'une agile poussée à se remettre sur ses pattes, transformant sa chute annoncée en atterrissage plus respectable. Nouvel affrontement de regards, les corps jumeaux des deux félins tendus à l'extrême, prêts à l'affrontement quand soudain... Belomen comprit. Les yeux de Below ne le fixaient pas lui seulement, mais allaient de lui à Sheza, oscillant entre la haine et l'inquiétude, alchimie étrange et dérangeante. Peut-être l'ecaflip à la fourrure noire avait-il raison, peut-être n'avait-il plus sa place en ce lieu après tout... plus sa place auprès de Sheza.

- Je vois, il baissa la tête, son esprit vacillant entre la honte et l'incertitude, je vois...

Il le répéta une ou deux fois encore, d'un ton hésitant, d'une voix affaiblie par une tristesse inexplicable. Puis, relevant enfin le regard, fixant un Below toujours aussi visiblement agressif et tendu, eut un sourire fade.

- Prends soin d'elle au moins...

Cette seule remarque sembla avoir le mérite de désarçonner son vis à vis dont la garde sembla soudainement figée. Passant près de lui sans que Below ne réagisse, Belomen s'éloigna vers un tout autre but.

- J'ai moi aussi une personne à protéger en ce matin naissant... , et cette perspective lui réchauffait le cœur doucement, le rassurant sur sa personne, en sa personne, … et mon dernier acte sera pour elle... le destin semble en avoir décidé ainsi...

Il eut un petit rire narquois, étrange paradoxe, fatale ironie, que son allié le plus présent au cour de ces dernières année lui ait, en ces derniers moments en Amakna, joué cette perfide farce. Pour la première fois, et la sensation était pour lui source d'un profond malaise, oui, pour la première fois, il avait l'intime conviction, la persistante impression, que ses pas n'étaient pas dictés par sa seule volonté, par sa seule conscience. Jouet de forces le dépassant, pantin désarticulé d'un destin aux accents tragiques, Belomen suivait pas à pas le destin d'ecaflip, renonçant finalement à son libre arbitre par sa seule existence. Un haut le cœur vint le surprendre, menaçant même de franchir ses lèvres sous sa violence, il le contint, par fierté. Il avait encore un acte à accomplir oui, et, destinée ou pas... il terminerait sur cette note, ultime accord d'une symphonie dont il aurait été la portée.

- Atharaxya...

Il était arrivé près d'elle, évidemment, et, s'agenouillant, regarda le pauvre blason, désormais souillé par le sang de la sacrieuse et, qui sait ?, le sien, qu'elle avait laissé tomber au sol dans sa dernière débauche d'énergie. Avec un petit sourire flottant sur ses lèvres, et avisant d'un regard sur sa propre épaule le blason y flottant depuis tant de mois, depuis tant d'années, il l'arracha d'un geste sec, appréciant d'entendre craquer les coutures. Le sang sur le sol avait séché, substituant son blason à celui d'Atha, il en profita pour frôler légèrement les lèvres de la sacrieuse des siennes en un baiser furtif, presque volé.

Malgré la fatigue de la jeune femme, malgré toute cette énergie, toute cette vie qu'elle lui avait octroyé plus tôt, il sentait, battre sous cette peau paradoxalement si fragile, si blanche, subsister et s'intensifier le souffle de la vie,et son cœur. Cette prise de conscience lui arracha un ultime sourire, tendre et protecteur. Passant une dernière fois sa main dans les cheveux de la jeune femme, rejetant en arrière une mèche collée par le sang, il eut un soupir.


- Ce fut une agréable rencontre Atharaxya, regard flou, notre nouvelle Chevalier de Mystra...

Il y eut un flottement de quelques secondes, une dizaine sans doute, puis, avec une profonde inspiration, Belomen se releva. Se retournant vers Sheza et Below au loin, il eut un sourire, empreint d'une fierté certaine.

- Hey !, il cria, Hey le noiraud !

L'ecaflip à la fourrure blanche vit son négatif se retourner, surpris, à quelques dizaines de mètres de lui, toujours aux côtés de Sheza apparemment. Le sourire de Belomen s'accrut en une ultime touche d'ironie.

- J'y vais !

Et c'est ce qu'il fit en effet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Jeu 1 Oct - 0:29

- Non… NON… NON !

Une lueur se dessinait devant elle, là où elle tendait le bras, ayant mal aux articulations, ne pouvant s’empêcher de pousser quelques gémissements.



Ses rubis se rouvrirent… La bouche toujours en sang, et les membres tremblants, elle cligna pour la première fois des yeux.
Tout était flou, elle avait du mal à se situer, du mal à voir ce qui s’était passé… Mais elle sentait une odeur habituelle… L’air marin…


- Le port…

Elle tourna doucement son visage, remarquant, cernant, doucement, du rose devant ses yeux… Ses cheveux… Et… des pattes d’une telle noirceur… Relevant son regard, elle eut un sourire… un sourire triste, mais un sourire… Quelques larmes vinrent lui troubler la vue.
Elle ne pu s’empêcher de mener son bras jusqu’au visage de l’Ecaflip, surprise de le voir, voulant dégager illusion si vraiment c’en était.
Et elle lui frôla la bouche de ses mains… Il poussa un léger grognement. Le sourire de Sheza se fit plus sincère encore, elle fit passer sa main de ses lèvres à sa joue, le caressant doucement, encore.
Les poils de Below se hérissèrent, il frissonnait, il avait envie de s’en aller, elle le savait… Mais il ne le fit pas, son regard plongé dans celui de la jeune femme.
Cette dernière n’était pas étonnée, il agissait toujours de la sorte. Elle finit par retirer « sa sale patte » de là, et s’appuya à l’aide de ses bras au sol pour s’asseoir.
Balayant les alentours des yeux. Dévastés, ensanglantés. A côté d’elle, un Eragon endormi.
Avec le peu de forces qui lui restaient, elle essaya de se relever… Même debout, elle avait du mal à trouver son équilibre.


- Mais oh…

Et avant qu’elle ne puisse mettre un terme à sa phrase, elle le vit, s’éloigner à toute vitesse.

- Non…

Elle baissa son regard vers Below, un regard où se mélangeaient tristesse et regrets, elle mit son mal physique de côté et commença à courir, mais il s’éloignait… de plus en plus. Elle s’arrêta alors, se laissa tomber sur le sol et cria son nom, sa voix cassante fit écho, son cœur avait fait écho, elle avait tout fait pour se réveiller, pour se contrôler.
La jeune femme s’imagina qu’il n’y prêterait pas attention, le mal était fait, il devait s’en aller.
Le cherchant du regard, elle voulait encore y croire, Below en aurait rit.


- Belo…

Il s’était arrêté, ne bougeait plus, il ne s’était même pas retourné. S’appliquant, essayant de faire de son mieux, elle se remit debout, cracha quelques goûtes de sang mais en chassa les traces d’un bref mouvement de bras. L’Osamodas s’approchait doucement, tendait la main, s’accrochait à une lumière, cette lumière, sa lumière.
Le tissu du haut de l’Ecaflip blanchâtre caressa la paume de la main de l’Osamodas, elle serra alors sa prise, peur qu’elle s’échappe, oui, trop peur. Elle s’approcha encore un peu, passant son bras autour de son torse, finissant par se coller à son dos. Et, alors, sa voix, ayant du mal à se stabiliser, à retrouver son calme…


- Ne… t’éloigne pas…, marquant une pause, serrant encore plus le tissu,… je ne veux pas te perdre… alors reviens vite… s’il te plaît… s’il te plaît… s’il te plaît… Pardonne-moi…

Et à cet instant précis, elle ferma les yeux, se laissa bercer par les battements du cœur du félin, y accompagnant la mélodie qu'elle lui avait fredonné lors de leur première sortie, tous les deux, seuls à seuls, et qu'il avait, à ses mots, aimé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Jeu 8 Oct - 1:52

Les choses auraient été pourtant si simples... cette inconscience, la présence de Below, et même cette si étrange personnalité qui semblait avoir pris le dessus sur la personne de Sheza... Tout ça, oui, lui était apparu, par dessus toutes ses autres sensations, comme une véritable bénédiction. La possibilité, à l'heure des adieux, de ne pas sentir le reproche, la tristesse d'un regard se poser sur lui. De ne pas avoir à supporter, à subir cette ultime marque de culpabilité. Ses regrets n'étaient déjà que trop présent, s'animant sans cesse dans la mer mélancolique formant son esprit, les remords par vagues successives venant s'abattre sur les falaises de sa détermination. Il ne voulait pas laisser ses certitudes s'éroder, la situation était déjà beaucoup trop pénible... fuir, espérer plutôt pouvoir fuir, était trop tentant... mais si lâche. Il eut un petit soupir.

Ne pars pas... Reste ici... Reviens vite... autant de demandes, de promesses, de vœux qu'il savait ne pas pouvoir tenir. Pour la première fois celui que beaucoup considéraient, à torts ou à raisons, comme un baratineur né, sans doute l'alliage délicat de préjugés sur les ecaflips et de faits détournés, se trouvait bouche close, muet. Tandis que son cœur, fidèle et pourtant si souvent mis à l'épreuve compagnon, ne cessait d'envoyer à son esprit une somme d'informations, ressentis, sentiments pour le moins clairs, mais aucun son ne parvenait à franchir la barrière des lèvres scellées. Impossible de formuler tout cela... le dire serait l'admettre... l'admettre serait abandonner tout espoir de départ, abandonner tout espoir de départ... reviendrait à...

Belomen secoua doucement la tête, d'apparence impassible l'ecaflip à la fourrure d'une blancheur presque irréelle en cette matinée naissante avait le regard vide et le visage sans expression. La tempête interne, d'une rare violence, et que chaque note fredonnée par Sheza venait renforcer, n'avait à l'extérieur de son corps, au delà des frontières de son âme et de cœur, pas lieu d'être. Chassant l'envie, saugrenue mais puissante de reprendre de sa voix l'air entonné, il écarta doucement, toujours silencieux, le bras que Sheza avait enroulé autour de lui.


- Rester... Cela je ne le peux pas, pas le moindre sourire ne vint émailler son visage, … revenir...

Il hésita à mentir, une fois de plus. Il l'avait fait si souvent... par facilité, par convenance, par volonté avérée et réelle de ne pas blesser les gens... mais de cela aussi il était si las...

- … revenir... je ne sais pas si cela sera possible Sheza, sa voix avait semblé se casser quelque peu lorsqu'il avait prononcé son nom, … tu le vois bien... tu le sais bien... l'autre t'a déjà je crois raconté tout ce qu'il en est... tout ce qu'il en a été... et... probablement... tout ce qu'il en sera...

Belomen tourna la tête de quelques degrés jetant un regard dénué d'animosité à Below qui attendait patiemment non loin. Lui, oui lui, il savait ce qui l'attendait par delà les frontières de cette réalité, dans l'ailleurs... lui savait que le choix n'est pas toujours possible. L'ecaflip blanc, guidé par les derniers évènements, n'en avait pris réellement conscience que récemment... en partie grâce à l'action, en partie involontaire, de sa nemesis. Reportant ses yeux vers le lointain, vers l'autre extrémité du port, vers le lointain, vers son indéchiffrable avenir, il se dépêcha de poursuivre. L'aube qui éclairerait tout à fait ces terres était proche, ne lui accordant qu'un éphémère répit.

- Je fais souffrir trop de gens Shez'... Regarde autour de toi, le ton était étrange, oscillant entre l'hésitation et la douleur contenue, … regarde le corps d'Atha... regarde ton propre corps... admire ta propre souffrance... je suis celui responsable de tout ça... par mes actes... par mes sentiments indomptés... Je provoque tout cela.

C'était quelque part la raison première le confortant en son départ. Dans l'ailleurs, et pour peu qu'un jour le bonheur de faire la traversée inverse lui soit offert, peut-être apprendrait-il à mieux se comprendre... et ainsi à mieux se contrôler. Lui et les forces l'habitant, le contrôlant. Faire souffrir sans cesse les gens proches de lui, les gens l'aimant, les gens l'appréciant, ce n'était pas une voie, pas un chemin, que l'ecaflip se sentait apte à parcourir. Relâchant le bras de Sheza qu'il tenait toujours, délicatement, dans sa patte, il vint décrocher le pendentif ornant son cou, révélant au jour naissant une pierre d'un bleu azur jusqu'aujourd'hui demeurée cachée par sa tunique sombre.

- Cependant je voudrais que..., il pivota sur lui même, lui faisant face, … que tu prennes ceci...

Il évita soigneusement de croiser le regard de Sheza, se contentant en son éternel sourire de chaton perdu de lui déposer au creux de la main.

- … rien qu'un petit cadeau. Pas un souvenir je pense rassure toi, il eut un petit rire amusé par ses propres propos, oui du moins je l'espère...

Elle regardait sans comprendre la pierre tenue par une corde grossière, gêné il rajouta quelques mots.

- … ce n'est rien de plus qu'une pierre... je l'ai trouvé étant enfant, il y a de cela bien bien longtemps, en une cascade dans laquelle j'avais manqué de me noyer... mon père m'a toujours dit qu'elle contenait l'esprit de la rivière dans laquelle j'étais tombé...

Son sourire revint, mélancolique à souhait.

- … je ne saurais te dire si cette histoire est vraie. Néanmoins plusieurs fois j'ai eu l'impression que l'éclat en son cœur évoluait au gré de mes humeurs, au gré de ma forme... au gré des aléas de ma vie tout simplement..., de nouveau perturbé par ses propos il se passa la main sur le dessus de la tête, s'ébouriffant un peu plus, … je rêve sans doute beaucoup... mais... j'espère pouvoir revenir le chercher...

Il se pencha, posant un baiser appuyé sur son front, s'attardant en cela un peu plus que de coutume, un peu plus que de raison sans nul doute. Ils restèrent tous deux silencieux un bref instant, avant que Belo, encore lui, ne vienne briser le silence.

- … enfin si tu l'acceptes bien entendu... et si tu t'occupes d'Atha... tu n'y es pas allée de main morte tu sais ?

Mais la réponse lui importait peu, tout comme la possibilité de dire réellement à la jeune femme ce qu'il en était de cette pierre, de ses aptitudes et capacités... elle aurait bien le temps de le découvrir elle même... ou il lui en parlerait si jamais... pour le reste l'amitié entre l'osamoda et la sacrieuse n'était plus à démontrée, le temps et son départ arrangeraient les choses, il en était persuadé.

- Mais cette fois il est l'heure... aussi … à bientôt petite demoiselle...

Avant de terminer par un simple mot, presque inaudible.

- … Merci...

Les mots étaient communs à Belomen et Below, mais le ton n'était pas le même, laissant transparaître une tendresse étrange qui fit hérisser le poil à l'ecaflip noir, un semblant de jalousie sans doute. En d'autres circonstances il s'en serait sans doute amusé, sans doute... Cette fois il se contenta d'un clin d'œil malicieux et, d'un petit salut de la patte, s'éloigna cette fois définitivement, conscient que cette fois personne ne chercherait à le retenir ou à le suivre. Il était libre de tenir l'engagement pris tant d'années plus tôt, il était plus que temps d'honorer sa parole.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?   Aujourd'hui à 17:21

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP fermé Atharaxya/Belomen/Sheza] Un nouveau départ...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Xyonne, nouveau départ, nouveau pandawa,nouvelle orientation
» .:Un nouveau départ:.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: