AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Procès de l'affaire de la Taverne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Procès de l'affaire de la Taverne.   Dim 20 Sep - 0:42

En cette soirée, quelques Mystras s'étaient réunis dans la taverne de Madrestam. La chose peut paraitre banale, mais ce n'était pas, cette fois-ci, pour y festoyer...

Ce soir débutait l'audience de "l'affaire de la taverne". La taverne avait donc été organisée pour l'occasion, une table avait été disposée seule en face d'une assemblée de chaises et de tabourets. Derrière cette table se tenait Niabea, chef de l'Ordre des chevaliers de Mystra. Au premier rang, Agulha assis aux côtéx de Leekhan, son défenseur au cours du procès. Toujours au premier rang mais à l'extrémité opposée se tenait Kimmox. Et derrière, Sheza et Sacrida, les deux seuls témoins oculaires de la scène. Quelques spectateurs venant assister au procès s'étaient placés au fond de la salle.
Après les quelques coups de marteau de Niabea sur la table, le bruit qui régnait dans la salle s'estompa pour laisser place à un silence total. Niabea se leva et prit la parole :


- Nous sommes ici pour régler le différent entre Agulha, conseiller de l'ordre des chevalier de Mystra et Kimmox, Chevalier de Mystra.
Il y a ce soir, une accusation mutuelle des deux partis présents :
Agulha accuse Kimmox de violence sur autrui et tentative de meurtre.
Kimmox accuse Agulha de l'avoir taquiné et je réutilise ses mots : il est clair que ce n'est pas moi qui ai commencé.

Les témoins qui pourront être appelés à la barre, seront : Sheza et Sacrida. Qui étaient, tous deux, présents lors de l'altercation.
Je déclare donc la séance ouverte !
La parole est à l'accusé !


Devant l'inactivité de la salle, Niabea se mit à réfléchir : comment fait-on dans le cas ou les deux sont accusés...

- La parole est à celui qui la souhaite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Dim 20 Sep - 18:27

A ces mots, Agulha se leva doucement le visage tranquil, il regarda brievement l'assemblée avant d'aller se placer enface de Niabea.

- Je jure de ne dire rien que la stricte vérité.
Je ne nie pas avoir taquiné Kimmox ici présents. Et je pense que tout le monde ici l'a déja fait au moins une fois et ce, toujours dans un bon esprit.
Malheureusement, par un soucis d'éducation je suppose, Kimmox se croit parfait et suivant son point de vue, taquiné un être parfait c'est une insulte.

Il se tourna vers Kimmox.
Mais une blague, ou même une insulte, est-elle une raison valable pour cracher à la figure de son lanceur et ensuite tenter de l'assassiner ?
Il fit un tour sur lui même afin de balayer l'assemblée.
Si quelqu'un ici tolèrerait une chose pareil, qu'il le dise haut et fort !
Si il le faut, Sheza et Sacrida pourront approuver les faits.


Agulha se retourna et vit au fond de la salle deux personnes, ne cherchant pas à se faire remarquer, le regardant par dessous un chapeau reconnaissable parmis tant d'autres... C'étaient des Lames Aphyas.
Cependant, Agulha leur fit un "non" de la tête et ils sortirent de la salle l'un derrière l'autre. Agulha voulait gagner ce procès seul et surtout sans les méthodes obscures des Aphyas qui allait à l'encontre de sa propres moral.
Il était décidé, après le procès, il partirait de ce clan aux méthodes douteuses.

_________________
Que Feca vous protège,
Que Mystra guide votre sommeil et vos rêves.
Agulha, conseiller de l'ordre des chevaliers de Mystra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Lun 21 Sep - 5:03

Kimmox avait remarqué les 2 mafiosos et il se leva tout droit.

-S'il vous plaît messieurs, Restez donc assister au procès. Après tout, Les grandes lames d'Aphyas sont peut-être assez fidèles afin de me tuer au cas où. N'est-ce pas Agulha?

Kimmox regarda Agulha et osa dire à basse voix ce qui lui passait par la tête: -Côté intégrité, confiance et honnêteté, Tu repasseras mon ami.

-Votre honneur, Je n'accuse pas Agulha de m'avoir "Taquiné", mais plutôt d'avoir lancé des insultes sur un ton plus qu'inacceptable. Je considère ceci comme une atteinte à la réputation.[i]


De plus, Je n'ai pas été le seul à avoir donné des coups. Je crois que de "Cracher" sur quelqu'un est moins grave que ce qu'Agulha a fait. Dans un défi supposément amical, Il m'a carrément asséné des coups de bâtons directement sur la tête alors que de mon côté, j'essayais d'éviter les parties vitales. Ses coups étaient critiques.

Kimmox se rassit et regarda les Aphyas maintenant assis, honteux d'avoir été remarqués. Niabea avait encore un silence de béton à casser... Pour lui ce fût peu... C'est un Iop après tout!

-Bon euh...Je crois que... Les témoins veulent-ils se prononcer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Mar 22 Sep - 8:47

Quand Kimmox eut terminé de deballer sa vision, douteuse, des faits, Agulha se leva et ne prononça que ces quelques mots :

Kimmox, je voudrais bien savoir quelles sont les parties du corps qui sont vitales selon toi; puisque tu as soit disant évité les parties vitales mais, quand même essayer de m'assèner un coup de dague en plein coeur. Et j'en ai la preuve.
Oui, je m'en suis rendu compte après, mais même avec les armures qui m'ont sauvé d'une mort certaine, la dague a entaillé ma tunique...


Il montra la tunique trouée au niveau du coeur et la dépossa sur le bureau de Niabea, avant d'aller se rassoir, toujours sans exprimer la moindre émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Mar 22 Sep - 15:34

Kimmox jeta un regard à Agulha avec un grand sourire.

-Je crois qu'ici Sir Agulha tente de masquer les faits. Il a totalement oublié de mentionner dans quelle position nous nous trouvions lors de cette légitime défense.

Kimmox sortit alors ce qu'il portait cette journée-là et le posa sur le bureau de Niabea en désignant les fibres étirées.

-Si Agulha ne m'aurais pas soulevé, J'aurais pu planter ma dague à un autre endroit. De plus, En m'agressant de la sorte, J'avais le droit de me défendre pendant l'acte.

Kimmox prit ses feuilles et commença à lire des notes relatives au procès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Mer 23 Sep - 17:09

Lorsque Kimmox eut terminé Agulha se leva, avança afin de se mettre au centre de la salle.
Je dois t'avouer Kimmox que tu m'étonnes vraiment,
il marqua une pause,
tu fais des fautes de terminologie énormes !
Agulha eut un petit sourir
Tu utilises le terme "légitime défence", mais sais-tu au moins ce que cela veux dire?
Tu aurais pu utilisé ce terme si tu étais en danger de mort or, dans la situation que tu mentionnes et que j'approuve à quelques détails près, je te tenais à bout de bras, tes pieds légèrement soulever au dessus du sol. Et surtout par tes habits, je n'aurais guère pu te faire mal donc en aucun cas te tuer...
Deuxième chose, le coup de dague que tu as tenté de me porter, tu l'as porté après que je t'ai reposé à terre. Tu as donc délibèrement choisis l'endroit où tu as frappé!

Avant que tu ne divulgues quelqu'autre fausse vérité, je demande aux témoins d'approuver ou non mes précédents propos.

Il se tourna vers Sheza et Sacrida.
Je voudrais aussi que vous répondiez à ces questions :
- Selon vous, les blagues que j'ai faites à Kimmox étaient-elles insultantes ?
- La réaction de celui-ci était-elle mesuré ?
- Dans tous ces actes, a-t-il été, ne serait-ce qu'une seule fois, dans la légitime défense ?
- Sacrida, pourrais-tu racconter ce qu'il faisait quand il a mis le feu à ta cape?

Il se tourna ensuite vers Niabea.
Je n'ai, pour le moment, aucune autre question pour les témoins. Et je te demande de rejeter toutes objections ou prises de parole avant que ceux-ci n'aient répondu pour ne pas les embrouiller, s'il te plait.

Niabea acquiessa d'un signe de tête:
Je t'accorde cette faveur, car j'aimerais entendre l'avis des témoins !
Il dit donc d'une voix forte:
La parole est au témoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacrida



Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 21
Localisation : Dans la taverne

Quelques informations...
Race: Sadida
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
184/200  (184/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Mer 23 Sep - 22:22

Sacrida se leva et avança jusqu'au milieu de la salle.

Bonjour a tous. Comme vous le savez j'ai été témoin de la scène qui s'est produit a la taverne.
Tout d'abord je vais être franc avec vous, je m'entend très bien avec Agulha et autant avec Kimmox.Il n'y aura donc pas de favoritisme pour moi.


Il marqua une pause et reprît :

Pour répondre à tes questions Agulha, taquiner Kimmox comme tu l'as fait est tout à fait raisonnable. Je ne trouve pas que ce que tu as dit était méchant mais peut-être que Kimmox a été vexé ... Qui sait ?
La réaction de Kimmox, je reprend tes mots, a été en effet démesurée. Cracher à la figure de quelqu'un, pour moi c'est pire que je ne sais quelles insultes !
Comme tu l'as dit plus tôt, pour être en cas de légitime défense, il faut être en danger de mort. Je ne crois pas avoir vu une seule menace de mort venant de toi ...
En parlant de menace de mort, j'ai certaines choses à ajouter.


Il regarda Kimmox avec des yeux déçus.

Depuis quand se permet-on de jeter de l'essence et ensuite lancer une allumette en feu sur une personne ? Je trouve ça inadmissible ! D'ailleurs ma cape se souvient de ce moment ...


Il montra sa cape à Niabea.

Le même sort aurait attendu Agulha s'il n'avait pas pris le réflexe de faire ses boucliers !
Ainsi que le coup de dague à la poitrine ... Mais Agulha a déjà précisé ce fait.
Voilà ce que j'en pense.



Il se rassit au coté de Sheza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Jeu 24 Sep - 3:09

Objection votre honneur.

Kimmox souriait démesurément.

-Si je comprend bien, J'ai la responsabilité de ne rien faire si quelqu'un m'attaque? Impressionnant. Selon plusieurs valeurs, dont celles des disciples de Iops, Si quelqu'un nous attaque, On le tape.

-D'ailleurs, Je crois que c'est au défendeur de sir Agulha de poser les questions. En effet, sauf si on lui donne le droit de parole, C'est à son défendeur de présenter les arguments. En cas de défense assurée par la personne même, Celle-ci obtient ces droits. Sauf que le dénommé Leekhan, n'est pas présent. Je demande donc l'exclusion du défendeur de sir Agulha du procès.



Kimmox se retourna vers Sacrida et balbutia: Désolé si ce que je vais dire t'offusque, Je préfère prendre des précautions

-La cape de Sacrida semble en parfait état? D'ailleurs, Vous n'avez aucune preuves, sauf des témoins pouvant être acheter par... LES APHYAS! Allons messieurs, Levez-vous et dîtes donc vos intentions en venant ici. Après tout, pourquoi la mafia s'intéresserait-elle à un procès où de ses membres ne risque rien sauf une humiliation cuisante contre son adversaire?

Kimmox constatait les visages livides des lames d'Aphyas visiblement encore plus honteux

-D'ailleurs, La réplique est une question de valeur. Je suis fier d'être un Archer et si monsieur Agulha croit pouvoir taquiner quelqu'un et sur un ton arrogant sans aucune réplique... Alors il n'est pas logique.

- Je demande l'exclusion du procès de Sacrida. Ne faisant pas partie de la guilde, Il ne peut pas être objectif étant une connaissance personnelle d'Agulha depuis bien longtemps. De plus, L'ayant aidé à guérir sa jambe infectée, il peut éprouver de favoritisme envers moi aussi. Ses longs poils sont aussi une raison de son exclusion, Ça pue ici et personne ne peut le nier.

Plusieurs personnes approuvèrent le dernier argument du jeune archer

-Je demande par ailleurs, L'exclusion du témoin Sheza. Cette dernière étant ma marraine, ayant fait serment de me protéger et de m'aider, elle ne peut pas être objective en AUCUNS POINTS.

Par ailleurs, en exécutant ces requêtes, C'est ma Parole contre celle d'Agulha. Ne pouvant se fier à aucun des témoignages comme je viens de le prouver, Le juge n'a d'autre choix que d'ajourner le procès et de décider de la sentence lui même sans intervention du Jury selon la loi 18:



Kimmox se rassit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leekhan



Messages : 90
Date d'inscription : 11/06/2008

Quelques informations...
Race: osamodas
Guilde: ordre des chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Jeu 24 Sep - 20:55

un grand claquement de portes raisonna dans la taverne...

-kimmox ton empressement est inverse à ta retenue semble-t-il...toujours aussi sûr de toi...cela te portera préjudice un jour,je le crains...

Leekhan était de retours dans le monde des douze après un longue périodes de méditation dans les terres oubliées qui virent naître les dragons légendaires.
kimmox avait l'air surpris sans pour autant quitter son ton sûr.

-"alors comme ça tu souhaites faire exclure tous les témoins....tiens donc deviendrais tu procédurier mon ami? il me semblait que tu aimais régler tes divergences de point de vue "al mano".
désolé de te décevoir mais je ferai ici mon rapport et donnerai mon point de vue sur cette histoire...
Je ne nie pas qu'Agulha t'es taquiné sans pour cela être insultant me semble-t-il, c'est un fait que tu ne semble pas contester, d'ailleurs si je me reporte aux notes du procès tu ne contestes pas grand chose...et c'est bien là ce qui me pose problème...
Tu ne contestes pas avoir agresser physiquement Agulha, manquant de lui donner un coup fatal et ceci dans notre demeure de plus,
Tu ne contestes pas l'altercation avec Sacrida, tu en minimise les faits, pourtant graves
Tu ne contestes pas grand chose en fait et c'est bien ça qui me pose problème à moi...tu minimises les faits et surtout je vois que tu remues beaucoup de vent histoire de balayer l'essentiel...
Car oui tu a levé ton arme contre un mystra, sans aucune autre forme de procès, dans nos mûr tu t'es permis d'appliquer ta vision de la loi sans autre forme de débat....
La raillerie d'Agulha aussi cinglante fusse-t-elle ne justifiait en rien le recours à une telle violence..je parle en tant que personne,mais aussi en tant que membre d'une famille, celle des mystra..."

Alors oui tu peux te fendre d'excuses relatives...mais je vois bien que tu ne comprends même pas le fond du problème...
je t'invite à l'introspection frère mystra, à apprendre à te remettre en cause,à explorer les chemins de la retenue et de la pondération....à te demander le pourquoi d'une telle violence et une telle arrogance en toi...et si ces questions là tu ne te les poses pas alors moi je le fais...espérant que le comportement que tu as pu avoir envers un chevalier, comme toi, tu ne l'ais pas avec encore moins de retenue envers des personnes extérieures à nôtre ordre...

Leekhan l'air paisible ne posa alors son baluchon qu'à ce moment là et regarda fixement Kimmox ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Jeu 24 Sep - 23:36

Kimmox affichait un grand sourire

-Une altercation avec Sacrida? Leekhan tu es apparemment aussi ignorant dans ce dossier que tu étais présent ce jour-là.

Kimmox prit une gorgée d'eau et continua

-Ce que certaines personnes ici ne comprennent pas, C'est que je ne nie pas avoir été violent car je l'ai été. TOUT comme Agulha d'ailleurs. Sauf que contrairement à lui, je n'ai pas besoin de mafioso pour venir casser les deux jambes de son opposant.

Les deux lames d'Aphyas parurent se morfondre au fond de la salle et ils n'avaient pas fini.

- Je n'ai pas besoin de contester ce que j'ai fais mon cher. Ce que je trouve déplorable c'est que MONSIEUR, croit qu'il peut s'en tirer ainsi alors qu'il a lui aussi agresser physiquement un Pair dans la demeure. Attend c'est vrai, le problème c'est que en plus d'avoir eu une altercation physique avec un frère, c'était dans la demeure... Pourtant lui aussi à eu ceci. Tu viens donc d'incriminer ton propre "client" en plus d'être arrivé en retard. Je demande une exclusion du procès de Leekhan ainsi qu'une amende à payer au tribunal pour l'avoir interrompu et avoir entrer dans la salle alors que les portes sont infranchissables après le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leekhan



Messages : 90
Date d'inscription : 11/06/2008

Quelques informations...
Race: osamodas
Guilde: ordre des chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Ven 25 Sep - 0:28

toujours aussi calme, Leekhan, remuant sa tête de dépit, lâcha un léger souffle avant de prendre la parole

-merci Kimmox ....sincèrement merci....tu viens de me faire la parfaite démonstration de mes propos....alors oui je me permet d'arriver en retard... j'ai mes raisons que je ne souhaite pas voir étaler ici...mais bien qu'étant dans un tribunal,nous sommes ici dans la maison des Mystra me semble-t-il.Et si je suis toujours dans le vrai j'en suis encore le bras droit et ce depuis quelques lunes déjà...donc vois ça comme un abus de pouvoir si tu le souhaites mais je pense que je peux me permettre d'arriver quand bon me semble .
Maintenant railles toi de mon ignorance des faits mais tu as une légère tendance à l'amnésie sélective....il me semble que cela aurait pu rester sur le ton de la plaisanterie...mais c'est tout de même toi qui a porté la première attaque non?et si je me souviens bien je crois que nous avons eu ensemble quelques mots en ces mêmes lieux...trouves tu ta réponse à des mots par des coups proportionnée?je ne le crois pas...et ce n'est pas la première fois que les rapports entre toi et un membre de la guilde sont extrêmement tendus non?...
Ce que je te reproche c'est ton manque de retenue et d'humilité ...tu n'as pas encore compris ce que sont les chevaliers?ici point besoin d'arrogance,de démonstration de puissance pour gagner sa place....non rien de tout ça.
La seule chose que je te souhaite, c'est de trouver le calme...ce procès et les faits qui l'ont précédés ne sont que l'illustration de ta façon d'agir.
Nous vivions jusqu'à maintenant en paix entre chevalier je souhaiterais que cela reste le cas....

Il marcha vers Kimmox et posa sa main sur son épaule ...puis continua sa route.

-Je dois encore m'absenter Kimmox,que cela te plaise ou non;donc quand à ma place dans ce tribunal, cette maison...si d'autres que toi souhaitent m'en voir partir alors qu'ils se manifestent....

Il passa la porte sans se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Dim 27 Sep - 19:41

Agulha, se leva et dit simplement :

- Je pense qu'il ne te manque rien pour rendre ton verdict Niabea, à part peut-être la vision des faits de Sheza. Mais comme nos points de vues divergent, ce qui est tout à fait logique, nous pourrions continuer ainsi indéfiniement...

Agulha se rassit tranquillement, attendant que Sheza prenne la parole ou que Niabea déclare le procès terminé.

_________________
Que Feca vous protège,
Que Mystra guide votre sommeil et vos rêves.
Agulha, conseiller de l'ordre des chevaliers de Mystra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Dim 27 Sep - 20:53

Sheza, quelque peu fatiguée, se contenta de prendre Kiouty dans ses bras, et s'avança au centre de la salle. Elle prit alors la parole, d'un ton neutre :

- Je prends la parole en tant que témoin et... en effet, Agulha n'a pas été insultant envers Kimmox. Ce dernier ne supporte pas tellement qu'on le taquine mais... de là à agir de la sorte, je trouve que c'est un peu exagéré... Aussi... Mon rôle, Kimmox, tu sais, ce n'est pas de te protéger de tout, quand tu fais quelque chose, tu te dois de l'assumer. Je t'avais prévenu à plusieurs reprises et tu n'en as fait qu'à ta tête... Tu me déçois.

Elle releva son regard vers son filleul, puis, se retournant face à Niabea, dit à voix haute :

- Excusez-moi, je me suis... égarée.

Et d'un pas las, elle se redirigea vers sa place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niabea
Meneur de l'Ordre


Messages : 270
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 31
Localisation : Champs Ingals

Quelques informations...
Race: Iop
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Jeu 8 Oct - 20:35

Niabea avait, en dehors de quelques remarques pour encadrer les débats, bien peu pris la parole durant les derniers événements, se contentant, avec un calme proche du flegme, d'observer les différentes interventions. Las, cette situation confortable d'observateur se voyait soudainement menacé par quelques cris un peu trop haut, et, pire, malgré le côté nécessaire de la chose, par un avis qu'apparemment il se devait de formuler. Et au plus vite. Mettant en marche les rouages lents et pesants de son esprit procédurier, le livre des règles de l'Ordre et de la chevalerie amaknéenne entre les mains, il commença sa première véritable intervention, prenant soin à s'exprimer lentement et à voix haute, que chacun dans la salle le comprenne.

- Avant toutes choses..., il tapota de la paume de sa main droite les deux livres dont nous parlions plus haut, nous ne sommes pas ici en un tribunal d'Allister, l'Ordre des Chevaliers de Mystra n'est pas soumis aux lois des provinces, qu'elles soient d'Amakna, de Bonta, Brakmar, ou encore Otomaï et j'en passe. Considérons nos objectifs comme allant au delà d'une simple dimension politique, puisqu'il s'agit de notre foi que nous protégeons de nos lames... les traités, décisions prises par Allister n'ont en ce tribunal aucune influence.

Il prit le temps de respirer un peu après cette première tirade un peu longue.

- Il n'est pas question ici de parler d'emprisonner ou d'exécuter qui que ce soit, c'est, et uniquement cela, une affaire interne à l'Ordre et les décisions et jugements pris en ces lieux ne concerneront que l'Ordre, libre aux opposants de la porter en d'autres lieux et au devant d'autres institutions cependant...

Se penchant légèrement son coude gauche posé sur la table, il leva de sa main droite fermée un index péremptoire.

- … quiconque permettra à une autorité extérieure de s'immiscer dans notre fonctionnement, dans nos règles, dans nos vies... encourra bien plus qu'un simple blâme ou une simple interdiction de résidence. L'Ordre a toujours su protéger son indépendance, je souhaite qu'il en demeure ainsi. Ad Vitam Eternam.

Retrouvant un sourire plus serein il poursuivit.

- Voici le premier point sur lequel je voulais revenir. Pour le reste...

Il haussa doucement les épaules, légèrement fataliste.

- Nous n'avons pas de si sombres secrets qu'il soit nécessaire d'interdire à des extérieurs l'accès à notre taverne, même durant la tenue d'un procès. Il est bon que chacun sache que l'ordre règne en l'Ordre si je peux me pardonner cette antanaclase.

Le iop eut un sourire un peu plus léger pour les « amis » d'Agulha présents en fond de salle.

- Quelque soit votre allégeance notre taverne a ses portes ouvertes à ceux qui ne viennent pas ici en ennemis ou en fauteurs de troubles, il se tourna vers Kimmox, et, cher ami, malgré vos allégations je n'ai entendu ni fait ni preuve que ces derniers sont là pour vous nuire, cessez donc en cela votre paranoïa vous détournez les esprits du procès et des véritables raisons de notre présence en ces lieux.

Feuilletant quelques pages, relisant ses notes prises auparavant – il remercia intérieurement sa tendre épouse, Hestivale, des heures qu'elle avait consacré à lui apprendre la lecture et l'écriture – il eut une petite moue avant de reprendre la parole.

- De même, et toujours dans un souci de ne pas se disperser inutilement... j'aimerai que l'on évite de demander à tout bout de champ l'exclusion de telle ou telle personne... Encore une fois chacun ici est à sa place, et chacun est à la place qu'il a bien voulu se donner... les témoins sont venus témoigner, les plaignants et accusés sont venus réclamer et assumer leurs actes... les spectateurs sont venus regarder. Finalement il n'y a guère que moi qui me retrouve ici presque involontairement !

Rapide coup d'œil à nouveau à ses maigres écrits.

- En tout cas, dans cet exposé des faits et la volonté de chacun... je suis obligé, et l'obligé de ce dernier par la même occasion, de donner raison à Leekhan, de bref passage en ces lieux, aucune rixe n'aurait eu avoir lieu entre des chevaliers, si ce n'est par amusement, il leva les yeux, pensif, ou entre des sacrieurs en pleine joute amoureuse... mais nous nous égarons je crois...

Il reporta son regard sur Kimmox puis Agulha, assis aux premiers rangs à des extrémités différentes de la petite salle.

- Je vais donc retenir de cette affaire les points suivants.

Niabea toussa pour s'éclaircir la voix.

- Le premier, qui est le plus grave, est l'altercation physique et violente entre les deux protagonistes qui aurait pu, drame heureusement évité, amener à la mort au sein même de nos bâtiments d'un de nos chevaliers. Jouer avec la vie d'autrui est déjà un fait difficilement justifiable, attenter à celle d'un frère d'arme me semble inacceptable. En cela, et bien qu'à des degrés légèrement différents, vous me semblez tous deux condamnables.

Levant une main impérieuse pour couper court aux remarques, plaintes et protestations qu'il sentait monter chez certains, il continua son exposé.

- Le second point vient en suivant du premier, la violence verbale est elle aussi injustifiable, je tiens à préciser d'ailleurs que je considère comme une atteinte physique et comme une tentative d'humiliation le fait de cracher sur un autre chevalier, cela rentrera donc dans mon précédent point. Ainsi les railleries trop présentes ou blessantes sont, évidemment, une pratique à éviter entre nous et en ces lieux. La fraternité est une qualité de mise entre chevaliers, cela passe, évidemment, par la tempérance et une certaine tolérance vis à vis des... particularités de chacun.

Il toussa légèrement, parler beaucoup n'était pas pour lui une habitude, et même s'il souhaitait faire les choses en suivant les règles, cela ne les rendait pas plus aisées ni faciles à énoncer.

- J'en viens à la partie la plus délicate de notre sympathique mais néanmoins fâcheuse réunion.

Joignant ses mains devant lui en une surface plane, il y posa la tête, un air sérieux sur le visage.

- Je vais appeler, et, par souci d'équité, je le ferais non pas par préférence mais par simple ordre alphabétique, les deux personnes concernées à la barre. Messire Agulha suivi donc de Messire Kimmox pour leur rendre à chacun ma décision et la sentence qui les concerne. Cela, bien entendu, si nulle autre intervention ne vient émailler ou compléter ce qui a déjà été dit. J'entends par là, et uniquement, de nouveaux témoignages de personnes non entendues...

Il eut un geste vague de la main.

- Pour le reste... il semble que nous ayons déjà tout entendu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Ven 9 Oct - 1:29

Lorsque que Niabea avait décrété qu'ils étaient tous deux condamnables, Agulha s'était mis à réfléchir à toute vitesse. Il ne savait que faire...

Fuir? Ce serait pueril et cela n'arrangerait rien.
Sauter sur Kimmox? Il se demanda même pourquoi il y avait pensé...

A la fin une seule chose lui parraissait résonnable et sensé. Suivre les instructions de Niabea à la lettre. De toute façon il avait un entière confiance en ce disciple de Iop. C'est pourquoi il se leva, en regardant derrière lui, cherchant du soutiens du côté des témoins.

Puis il se tourna face à Niabea et vint se poster devant le chef du procès, la boule au ventre. Cependant il gardait un visage neutre, se tenait droit les mains croisées dans le bas de son dos.
Il était près à recevoir la sentence; il accepterait ce que lui dirait le chef de l'ordre.

_________________
Que Feca vous protège,
Que Mystra guide votre sommeil et vos rêves.
Agulha, conseiller de l'ordre des chevaliers de Mystra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niabea
Meneur de l'Ordre


Messages : 270
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 31
Localisation : Champs Ingals

Quelques informations...
Race: Iop
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Mer 14 Oct - 16:22

Agulha s'était présenté face à lui, une légère crainte dans le regard... mais une peur surmontée par la droiture qu'il avait toujours su manifester depuis son entrée dans l'Ordre... cela remontait déjà à bien longtemps. C'était la première fois d'ailleurs, à la connaissance du iop, que le jeune feca, si impliqué dans ses campagnes contre la bworkitude, perdu dans sa recherche perpétuelle d'un environnement plus sain et propice à ses méditations et aspirations, se retrouvait mêlé à une histoire aussi sombre. Bien sur il avait entendu parler, vagues rumeurs, de l'engagement du jeune homme chez les Aphyas, une bande de gamins turbulents aux faux airs de pègre, mais les erreurs de jeunesse forgent le caractère cela faisait partie des certitudes de Niabea. Lui même dans le temps s'était laissé embarquer dans un groupuscule de paysans sauvages, une terrible histoire de faucheurs forcenés. Il secoua la tête, il n'était pas là pour se replonger dans les souvenirs de ses errances d'antan.

- Bon bon..., un petit sourire enfantin sur son visage, selon, finalement j'ai changé d'avis...

Invitant d'un geste de la main Kimmox à rejoindre avec Agulha il toussa légèrement pour calmer l'ambiance dans la salle qui, une fois n'est pas coutume, avait soudainement pris quelques degrés.

- Initialement j'avais en tête de vous faire, à chacun et selon vos fautes, payer le préjudice subit par l'ordre... votre comportement a franchi des limites encore jamais violées créant un précédent dans notre histoire collective. Face à cela... nous ne pouvions rester inactifs et, vous le savez, nombreux ont été les gens ici exaspérés, choqués même, par cette histoire et votre altercation. Du coup...

Il se tourna et, se penchant un peu, regarda Agulha dans les yeux.

- Concernant ton cas Agulha... tu nous avais habitué à bien plus de modération et d'intelligence dans tes propos... tu aurais du te douter que ton bouillant compagnon réagirait avec véhémence à tes railleries. Aussi, et en espérant que la concentration nécessaire à la chose te rendra plus sage à l'avenir... tu payeras ta dette à l'Ordre en remplissant le coffre de la guilde des potions suivantes.

Sortant de sa poche un papier froissé, très proche de la liste de courses et sur lequel on reconnaissait l'écriture d'Hestivale, il commença à lire.

- Chéri tu... hum... bon... donc..., il toussa légèrement, Je disais donc que toi, Agulha, pour faire amende honorable envers la guilde, tu te devras de remplir le coffre de 300 potions de Bonta, de 300 potions de Brakmar, et de 300 potions de rappel.

Il se tourna vers le crâ.

- Et toi Kimmox... ton comportement est encore plus inacceptable puisque cédant à la violence verbale tu as usé sans modération de la violence physique, il retourna la liste, tu devras donc pour payer ta dette envers l'Ordre remplir ce même coffre de 1200 pains au blé complet. Il a été question, longuement, de te bannir pour avoir osé porter la main sur un de tes frères d'armes, très longuement même... mais une dernière chance t'est offerte de nous prouver ta valeur !

La sentence semblait prononcée, et, déjà, dans le fond de la salle certains, pressés de partir, se dirigeaient à pas de loups vers la porte de la taverne. Reprenant le fil de sa pensée, d'une voix forte, Niabea les empêcha de partir plus loin, accaparant à nouveau tous les regards.

- Néanmoins ce lieu en lui même a été souillé par votre acte, lui qui n'avait jusqu'ici était qu'un sanctuaire à la charge de notre Ordre, lieu de rencontres, de rires et de célébrations a connu pour la première fois la violence.

Il omettait en cela la fois où Galeat s'était tiré une flèche explosive dans le pied pour se suicider, mais, étrangement, cela était entré dans le folklore de la guilde comme une célébration à fêter tous les ans.

- Aussi, tant toi Kimmox, que toi Agulha, allez devoir travailler de concert pour rendre à cette taverne son lustre d'antan. Je dirais même plus, pour la rendre plus vivante que jamais. Ce lieu est vôtre, l'Ordre vous en confie la charge, à vous désormais de l'animer. C'est par vos efforts communs et concertés que vous parviendrez je l'espère à faire oublier définitivement cette fâcheuse aventure.

Son regard se fit plus froid.

- Et je parle bien d'aventure... donc... d'un fait unique et qui ne se reproduira plus j'ose le croire... sous peine que la faux s'abatte avec plus de rudesse et du tranchant sur vos nuques...

Le iop souffla, sa sentence cette fois totalement prononcée.

- Des questions ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Jeu 15 Oct - 4:32

Kimmox se leva, Indigné.

1200? Ouais. J'en donnerai 400 pas plus. Il y a bien des limites! Je dois payer une panoplie Vassale moi!

D'ailleurs, La sentence est moindre et je demande 2 mois afin de remplir ce coffre de 1200 pains... Sinon ce sera 400 d'un coups... S'il-vous-plaît....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Procès de l'affaire de la Taverne.   Aujourd'hui à 23:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Procès de l'affaire de la Taverne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pw1 affaire 5.
» ECHANGE !!! OU VEND !!! UNE AFFAIRE !!!
» Temple des âges - Taverne en plein air.
» Meilleure affaire
» une affaire... à suivre ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: