AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP Ouvert] Bal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: [RP Ouvert] Bal.   Mer 2 Déc - 23:11

[HRP]

Coucou Mystra !

Bon, bon, bon... Par où dois-je commencer ?

Je lance un RP ouvert, parce que ça manque quand même d'ambiance RPesque par ici hein ! Et puis un peu d'écriture n'a jamais fait de mal à personne, pas d'accord ?

Bref, je pense que Belo en a déjà parlé en chan guilde, mais je fais quand même un rappel. Déjà, c'est un RP ouvert, donc tout le monde peut y participer... Et en discutant avec Belo, on s'est dit que le bal pourrait être une idée abordable, en quelle occasion ? Le nouvel an. Je lance donc.

Ensuite... J'ai pensé à en faire un événement RP IG, là par contre, ça se corse un peu plus, du coup, on attendra de voir avec la suite. (:

Je vous laisse la plume, bonne lecture et excusez la qualité du texte.

... Et vous continuez, hein !

[/HRP]

- Mais c’est pas vrai…

Tentant en vain de se soustraire de l’ambiance, certes très joviale, mais quelque peu dérangeante à son goût, elle se retournait encore et encore dans son lit, se tortillait comme l’aurait fait une larve, ou s’écrasait vivement la tête et les oreilles à l’aide des coussins les plus proches… En vain.
Ses fidèles compagnons s’étaient tous regroupés, par pure curiosité, tout autour du lit de l’Osamodas. Certains avaient les oreilles dressées, un air interrogateur planant dans le regard, d’autres la tête penchée ou inclinée, perplexes.
Elle resta allongée sur le dos, et à l’aide de sa queue pointue et agile, elle fit tomber les draps, et chassa les oreillers d’un vif coup de tête. Un moment. Puis un long soupir.


- J’aime pas les bals…

Le temps passe si vite, et dans quelques jours déjà commencera la nouvelle année. Niabea, autour d’un verre, lui avait parlé de l’événement organisé par l’Ordre en cette occasion.

- Un bal… Ouais…

Elle posa une main sur son visage, puis se leva, passa vite fait sous le jet d’eau de l’étrange machine installée dans ses quartiers, puis enfila son habituel amas de couleur rose. La jeune femme se regarda dans la glace une dernière fois, essayant de s’imaginer dans une robe festive, sans résultat, elle s’en sortit vivante malgré tout, mais dépitée. Se dirigeant à pas lents vers la fenêtre déjà ouverte, laissant l’air marin matinal pénétrer dans la chambre, elle se pencha un peu en avant, prit une grosse bouffée d’air en fermant les yeux, pour en profiter encore plus. Elle finit par s’accouder au bord, et jeta son regard vers les étages en bas. Sourires sur toutes les lèvres, ce qui finit par lui en décrocher un, à elle aussi. Son regard fixa alors l’horizon, étincelles de nostalgie, rêves évaporés, il l’emmena là où elle n’avait pas posé le pied depuis ce qui lui semblait une éternité. Frôlant un sol devenu presque inconnu, perdue dans sa rêverie. Elle commençait à en oublier totalement la réalité dans laquelle elle se trouvait.

Le gris, la brume, toutes ces choses là dominaient. Levant la tête vers le ciel, elle afficha une petite moue. Le sol commença alors à trembler. Elle fit un saut en arrière, évitant une chute certaine. Puis…


Sursaut.

Elle se retourna brusquement, haletante. C’était… la porte. Sheza passa une main hésitante derrière sa nuque, une grimace comme dessin sur sa face quelque peu apeurée.

- Entrez…

Petit pas vers la porte.

_________________


Dernière édition par Sheza le Ven 4 Déc - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Mer 2 Déc - 23:18

Agulha marchait sur les quais de Madrestam, il se rendait au phare, endroit où il aimait passer du temps. Il pouvait y rester plusieurs heures à méditer et à observer l'océan, cette immensité qui le fascinait tant, gigantesque écosystème dont il aimerait pouvoir connaitre chaque parcelle...

Il poussa un long soupire. Il venait de la taverne où Niabea avait annoncé l'arrivé imminente du bal de fin d'année. Cette nouvelle l'avait réjouit, la taverne serait de nouveau remplie si le bal s'y déroulait. De plus faire une fête avec les Mystra ne pouvait que le rendre heureux, il espèrait les voir tous réunis à l'occasion de ce Bal. Mais pour un rassemblement de ce genre il lui fallait une cavalière; bien sur il avait une idée en tête mais allait-elle accepter. Il ne le savait pas... Pour autant il devait aller lui demander; ça ne lui coûtait rien et quelque chose lui disait que si il attendait trop longtemps il se ferait devancer.

Il se leva tranquillement, se retourna, regarda Madrestam depuis la jeté et s'arrêta net...


- Comment le lui demander ? Dit-il sans le vouloir à voix haute.

Il se rassit alors en tailleur en face de l'océan et commença une intense réflexion. Agulha n'était pas très à l'aise avec les choses de ce genre, trouver les mots justes pour cela n'aurait, chez une autre personne, surement pas posé de problème, mais pour lui c'était plus difficile que de résoudre un problème philosophique tel que la complexité de l'inconscient. C'est pourquoi au bout d'une heure de recherche il abandonna... Il savait qu'il n'y arriverait pas seul.

Ainsi, il se leva, et comme il avait voulu le faire une heure auparavant, tourna les talons et se dirigea vers la taverne où il espérait trouver Gemna, son confident, auprès duquel il pensait trouver de l'aide. Cependant en arrivant à la taverne il eut la malheureuse surpise de ne le trouver ni devant un verre de Glouto Rhum ni nulle part ailleur... Que faire?

Il sortit donc de la taverne, plongea à nouveau son regard dans l'immensité bleue, puis dans un haussement d'épaules, rentra dans la taverne. Il avait attendu assez longtemps, peut-être que quelqu'un était déja passer la voir avant lui...

Il monta donc les escaliers marche par marche presque serein. Il toqua à la porte des quartiers de sa potentielle cavalière...
Silence ...
Puis une voix se fit entendre derrière la porte :


- Entrez...

Il poussa donc doucement les planche de bois et, lorsqu'il l'aperçut, adressa un franc sourire à l'osamodette :

- J'espère que ne te dérange pas... le stress montant en lui sans aucune raison apparante, il continua sans attendre la réponse,
Je me disais que... Il reprit une certaine contenance, s'étonnant lui même,
enfin, tu as surement entendu parler du Bal et je me demandais si tu voulais être ma cavalière pour la soirée ?

Je suis désolé de venir te demander ça comme ça, mais j'avais peur que d'autres aient eu la même idée que moi et m'ais devancé


C'est avec un sourire un sourire aux lèvres et des étoiles dans les yeux qu'il attendit une réponse; appuyé contre le montant de l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Jeu 3 Déc - 20:10

Un coup d'œil à droite, un autre à gauche, un soupir partagé entre la tension et le soulagement. Personne en vue.

Du coin du bâtiment une patte féline s'esquissa, suivit bientôt par le reste du corps de son propriétaire. N'en déplaise aux fâcheux c'était bien un mâle, ecaflip de surcroît, dont les traits auraient été familiers à n'importe quel habitué des lieux. Malgré son comportement des plus étranges, l'on reconnaissait aisément le dénommé Belomen, un Mystra des plus absents ces derniers temps pour des raisons restées obscures.

Ou, peut-être, pas tant que ça. Il suffisait de s'attarder un peu plus sur le visage tendu du félin pour comprendre que quelque chose l'inquiétait. Un événement à venir sans doute... ou peut-être la présence d'une personne dans les barrages. Portant deux doigts à sa bouche il siffla doucement, appelant à lui une chachate blanche fidèle et, l'exception est notable, presque obéissante. Maître et familier se regardèrent tous deux un long moment, échangeant par le regard l'information quémandée par l'ecaflip.


- … pas dans le coin alors...

Nouveau soupir, il se laissa tomber sur les fesses, soulagé tout à fait... et même ravi.

- C'est que moi je sais pas quoi faire avec cette histoire, il se gratta doucement la tête, une moue dépitée sur le visage, aucune envie d'avoir à assumer une môme...

A dire vrai l'ecaflip à la fourrure blanche avait toujours pris le sujet quelque peu à la légère, considérant que sa chance naturelle empêcherait ses partenaires d'une vie ou d'un soir de voir naître en leurs ventres des graines de marmots. Las, et même si sa virilité ressortait confortée de pareille prouesse, il n'avait jamais vraiment envisagé de se retrouver avec une paternité non assumée sur le dos. Vraiment pas. Sa chance avait apparemment tourné.

- M'enfin... qu'est ce que ça peut bien vouloir dire être père de nos jours ?, il croisa les bras, assis sur le sol en tailleur, si c'est lui apprendre à jouer aux cartes ou un truc du genre je veux bien mais... qu'est ce que je peux bien faire de plus ?

Il eut un grognement.

- Rha ! Puis c'est quoi cette histoire d'une môme qui apparaît en une semaine à peine !! J'ai jamais entendu un truc pareil moi !, il donna un léger coup de poing sur le sol, faisant voler une mince couche de poussière autour de la zone d'impact, j'ai vraiment l'impression que le destin se moque de moi...

Belomen s'arrêta un instant, traversé par une idée qui le rendit subitement perplexe.

- … le destin... ou elle !, il se mordit la lèvre, quelque part gêné d'avoir seulement cette idée, non... ça me paraît un peu gros mais...

Subitement déprimé il baissa la tête, touchant son torse du menton, son chapeau Leufère descendant doucement le long de sa tête jusqu'à choir au sol.

- … j'ai une fille moi ?

Même s'il l'exprimait à voix haute l'idée était pour le moins saugrenue. Et cet instant de faiblesse qu'il avait pu avoir avec Eleanita... m'enfin... elle était devenue apparemment plus enragée encore depuis ! Cela rendait la situation pour le moins difficile à gérer, pour ne pas dire... totalement ingérable. C'était pour ça d'ailleurs qu'il était particulièrement prudent dans ses déplacements, cherchant avant tout à éviter le moindre conflit, le moindre contact, le moindre...

- Ok ok... mollo la conscience j'ai bien saisi l'idée..., petit rictus amusé qu'il dédia intérieurement à son esprit si perturbé, … je me cache, je l'avoue.

Une boule de poils blanche mit fin à son monologue extérieur, venant lui percuter les côtés. C'était sa chachate qui était de retour, apparemment affolée. Encore une fois il ne fallut pas plus d'une seconde à l'ecaflip pour comprendre la raison de l'affolement complet de son guetteur.

- Oh... merde...

Il regarda à droite, à gauche, humant l'air à la recherche de l'odeur de la jeune femme. En vain, son parfum flottait légèrement dans l'air mais l'ecaflip ne voyait, véritablement, pas d'où il pouvait bien provenir. La meilleure des manières pour se retrouver, piteusement, surpris et bloqué. Il se releva néanmoins en vitesse, cherchant du regard la moindre cachette où se tapir. Partir à gauche ou à droite... mauvaise idée, s'éloigner de l'abri relatif des murs... mauvaise idée... Il jeta un coup d'œil au sol, se salir les pattes pour creuser un trou ? Il n'aurait pas le temps... et l'hygiène il y tenait.

- Reste..., il leva les yeux vers le mur, non loin une fenêtre entrouverte menant à une pièce familière, il eut un sourire, … bon et bien...

S'aidant d'un tonneau proche il s'agrippa au rebord avant de sauter, d'un bond, au milieu de la pièce... s'introduisant soudainement dans la chambre de Sheza... et au milieu apparemment d'une conversation d'importance entre la jeune femme et...

- Agu ?, il cligna des yeux, quelque part la présence de son ami en ces lieux était le meilleur lancer de dé possible, son sourire devint plus large encore, AGU !

Posant au passage une bise accompagnée d'un petit signe de la patte et d'un coucou murmuré sur la joue de Sheza, il prit le feca par la main, et, l'attira dans le couloir, presque de force.

- Agulha ! Mon cher Agulha !, il lui prit les deux mains et eut un regard de chaton implorant, elle me cherche ! Je le sais elle est dans le coin ! Aide moi !

Bon comédien quand la situation l'imposait l'ecaflip fit larmoyer ses yeux.

- Cache moi !

C'est alors, et seulement alors, qu'il remarqua la contrariété réelle qui luisait dans les yeux du feca. Soudainement gêné Belomen se mordit la lèvre.

- Oh..., il prit un air piteux, sincère, … je tombais mal sans doute ?

A l'étage du dessous, peut-être dehors, s'entendit un violent « Belomen !! » fort reconnaissable. Les oreilles du félin s'aplatirent d'autant.

- Chuis désolé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
Eleanita



Messages : 32
Date d'inscription : 02/11/2009

Quelques informations...
Race: Ecaflipette
Guilde: Ordre des chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
63/200  (63/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Jeu 3 Déc - 20:30

Eleanita traînant les pattes se dirige vers l'odeur que dégageais Belomen et Agulha

-Belomen !!

Elle se jette dans les bras de Belomen

-Je te retrouve enfin , je sais que tout cela étais trop précipité pour toi , mais j'ai bien la confirmation que la grossesse peut être accélérée si la procréation a été effectuée entre Eca!

Apperçois Agulha

-Eheh *se gratte la tête* Salut toi !

Eleanita entends Elyonah pleurer a l'étage

-Je suis désolée mon amour , je dois allez la voir , je peut te confirmer que tu es bien le père d'Elyonah , je peut te le jurer sur la tombe de mes parents

Elle dépose un baiser sur les lèvres de Belomen et embrasse Agulha pour enfin se diriger vers Sheza avant de rejoindre sa fille

-Je t'aime Belomen , je t'aime ! Et ne l'oublie jamais , malgré tes doutes elle restera ta fille !

Elle s'enfonce dans la pénombre du couloir

_________________
Les épées c'est beau, les dagues ca aussi, mais les cartes à jouer révèlent toute la puissance d'un Ecaflip...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Jeu 3 Déc - 22:39

[HRP]


Petite remarque en passant juste, Eleanita, quand je passe un post complet à expliquer que mon personnage se cache du tien... c'est un poil abusé d'arriver comme si j'avais rien écrit ou presque. Cela rentre juste un peu en contradiction avec tout ce que je dis ou fais avant.

Là c'est un peu « je sors du néant je répond à tes questions existentielles je tape la bise et je repars » pour répondre c'est tout sauf évident... et ça donne pas envie de relancer une intrigue. Wink


[/HRP]


Après ce spectacle inqualifiable qui avait poussé Belomen dans la dépression la plus féroce, c'était peu de le dire, l'ecaflip s'était muré dans un profond mutisme, les joues rouges de honte et les yeux rivés vers le sol. N'ayant pas l'habitude d'ainsi se donner en spectacle il ne savait que dire tant à Sheza qu'à Agulha. Eux même, d'ailleurs, ne semblaient guère enclins à rompre le silence, sans doute aussi gênés que lui en cela. C'est finalement le félin qui, d'un soupir, brisa le silence.

- Cela valait bien la peine que j'escalade ta fenêtre Shez..., il eut un petit rire honteux, … ou que je vous dérange tous les deux...

Avec un sourire un peu usé d'excuse pour Agulha qu'il aurait souhaité complice sans y parvenir il poursuivit.

- … tu comprends mieux ma demande soudaine de tout à l'heure en tout cas... même si dans le cas présent... c'est un peu tard.

Pris d'un frisson, las, il réajuste la fabule tenant sa cape.

- Je ne vous dérange pas plus longtemps les amis..., petite moue, j'ai... besoin d'air...

Sans oser croiser leurs regards il se dirigea vers les escaliers menant au rez de chaussée, descendant une à une les marches il fut rattrapé par sa chachatte blanche qui le regarda avec des yeux désolés. Cela lui arracha un sourire.

- Bah... ne te tracasse pas va, il s'arrêta et, pliant les genoux, vint chatouiller d'une griffe sous le menton de la petite féline, … ce n'est en rien de ta faute si je me suis finalement fait attraper tu sais...

Elle ronronna doucement, frottant tendrement sa tête contre la patte de l'ecaflip et eut un petit miaulement interrogateur.

- Des vacances en Sidimotes ?, il cligna des yeux, surpris par la proposition, et eut un éclat de rire presque joyeux, toi... tu veux encore aller chasser le Kolérat toute la nuit dans les Landes !

Il secoua la tête, vaguement réprobateur.

- Je ne sais pas ce que tu fais de toutes les sousouris et kolérats que tu chasses... m'enfin..., il haussa les épaules, pourquoi pas ?

Avec un peu de chance Panto accepterait de le loger dans sa garçonnière de Brakmar... et même si d'aventure elle venait à vouloir lui tenir compagnie... elle ne tomberait pas enceinte, elle.

- … malin ça...

C'est décidément la tête basse et l'esprit broyant du noir que l'ecaflip se dirigea vers le zaap espérant trouver en Brakmar une situation un peu moins compliquée.

_________________


Dernière édition par Belomen le Ven 4 Déc - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Jeu 3 Déc - 23:44

En voyant Eleanita arriver, Agulha n'avait pas eu le temps de bouger qu'elle était déja entre lui et Belo... Il se pinça les lèvres en voyant le visage de Belo se décomposer petit à petit. Celui-ci n'avait pas fait un mouvement en présence de la jeune femme puis était reparti sans dire un mots à Sheza et Agulha qui n'avaient pas su quoi dire devant la mine déprimée de leur ami, plus très chanceux apparemment.

Il l'avait regardé s'éloigner sans esquisser le moindre geste ne sachant pas vraiment comment il pouvait réconforter le félin. Il se tourna donc vers Sheza une pointe de tristesse dans le regard, ne pas avoir pu aider son ami le troublait... Il soupira prondement et dit tout bas :


- Elle ne lui rend pas la vie facile, il faut qu'on trouve une solution, ça ne peut pas continuer comme ça...

Puis après un moment de silence, son but premier lui revint en tête. Il était de nouveau seul avec Sheza mais désormais il doutait que le moment soit bien choisi pour relancer sa question, cependant il en mourrait d'envie... Mais il pensa à Belo...

- Euh, Sheza tu crois qu'on devrait le suivre où le laisser partir ?

Le temps qu'il dise ceci, on avait entendu la porte de la taverne se fermer...

- Et zut, trop tard...

L'atmosphère devenait légèrement pesante, et Agulha ne savait pas vraiment quoi dire et son manque de confiance en lui lorsqu'il s'agissait de parler aux femmes ne l'aidait pas vraiment et là ce n'était pas possible d'aller demander conseil à Gemna... Il devait se débrouiller seul. Alors la seule chose qu'il trouva à dire fut ceci :

- Humm... On va se promener, respirer un peu l'air marin... Histoire de se décontracter un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Ven 4 Déc - 22:30

Sheza n'avait, vraisemblablement, pu en placer une. C'est vraiment fou les moments qui passent aussi vite, elle avait eu l'impression d'avoir cligné de l'oeil. C'est le silence qui, paradoxalement, l'avait éveillée. Elle se contenta d'esquisser un petit sourire se voulant réconfortant et encourageant.

- Laissons-le partir... Il a besoin d'être seul un moment.

Devant l'air interrogateur d'Agulha, elle se contenta de souffler un "Si, si..." poursuivi d'un mouvement de la tête. Elle l'avait, sans doute, compris. Quelques ondes dans ce vaste océan bleu avaient suffit. Il n'y avait rien à faire, pas pour l'instant. Elle resta un moment sans bouger, regardant le sol, un sourcil froncé... Quand Cookies vint en dessous, dans la trajectoire de son regard, et poussa un petit grognement. Sheza releva aussitôt la tête, et essayant de se rappeler des derniers mots du jeune homme le plus vite possible, elle bafouilla :

- Euh... Oui, oui... D'accord.

Agulha se dirigea alors vers la porte, Sheza le suivit et la referma derrière elle, suivie de près par, encore et toujours, ses quelques bêtes. La première caresse de l'air marin fit frissonner la jeune femme, elle esquissa un petit sourire. Ses pensées comme s'adressant à cet élément "Jouer avec l'air... ?", elle étouffa un petit rire, amusée par son propre comportement.

Parler du bal était chose difficile maintenant, surtout depuis la venue de Belo... En fait, en clair, elle n'y avait plus pensé... Peut-être que si, mais elle voulait éloigner cette idée. C'était stressant pour elle, un bal. Et de toutes les manières, elle ne savait pas s'y prendre avec les hommes. Tous viraient à la catastrophe, pratiquement tous les bals auxquels elle avait eu "la chance" d'assister, cela pouvait provenir d'elle de façon directe... Ou de façon indirecte.

En bref, cela provenait d'elle, retenter l'expérience n'aurait sans doute pas été la meilleure chose à faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Ven 4 Déc - 23:50

Agulha et Sheza étaient sortis de la taverne, et à pas lents, ils se dirigeaient vers le quai. Cela allait bien à Agulha qui s'efforçait de trouver une solution pour réaborder le sujet du bal. Ils respirait profondement l'air marin de sa ville natale, ça le calmait un peu lui qui était si tendu sans aucune raison réellement valable.

Arrivés au quai, il s'assit au bord de l'eau invitant Sheza à faire de même en lui tendant la main. Il se sentait mieux devant cette immensité bleue, se rendant compte comme à chaque fois qu'il ne représentait rien à côté; pas plus qu'un grain de poussière dans la taverne...

Lorsqu'elle se fut assise, il contempla quelques minutes l'océan puis, comme il adorait le faire à chaque fois qu'il se trouvait à côté d'un point d'eau : il fit sortir de l'océan une bulle d'eau qu'il fit danser en faisant des gestes fluides, il s'était beaucoup entrainé avant d'arriver à maitriser correctement ceci. La bulle suivait ses gestes, et changeait de forme suivant ses envies. Il commença par la faire tourner puis la lança en hauteur, attendit qu'elle redescende pour stopper sa chute juste au dessus de la surface de l'eau.

Il semblait habité, restant concentré sur la bulle. Cela lui permettait d'évacuer tout stress en vidant son esprit pour se focaliser sur le liquide qu'il mettait en mouvement.

Mais, un instant d'inattention fit tomber la bulle qu'il rattrapa au dernier moment... Quelque chose avait prit naissance dans son esprit, une idée, peut-être bête, mais qu'il pouvait mettre en oeuvre facilement... Si il ne trouvait pas les mots, il pouvait utiliser la bulle pour s'exprimer.

Il fit donc tourner la bulle autour de Sheza, la fit ralentir jusqu'à l'arrêter juste devant la jeune femme. Il divisa la bulle en deux, il ne l'avait jamais fait auparavant mais devait y arriver. La première bulle, après qu'Agulha ait fait quelques mouvements de bras, prit approximativement la forme du disciple de Féca, la deuxième, elle, représentait Sheza. Dans un dernier effort, il fit danser les deux personnages. Quand les deux bulles eurent acquis un mouvement régulier, le jeune homme tourna la tête et lança un regard interrogateur vers l'osamodette assise à côté de lui en quête d'une réponse qui ne viendrait peut-être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neyna



Messages : 61
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31

Quelques informations...
Race: Déesse Eniripsa en personne !
Guilde: Mystrette, pour convertir les chevaliers à l'eniripsisme
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 6 Déc - 14:35

En arrivant à la taverne, ce soir-là, comme d'habitude Neyna avait pris un air important, s'était hissée sur un tabouret, et avait demandé des nouvelles de l'Ordre au Tavernier, qui était un peu la concierge du coin. En général, il était toujours au courant des grandes batailles auxquelles les autres membres de la guilde s'étaient livrés dans la journée, et il racontait leurs exploits avec un air tellement convaincu qu'on aurait pu penser qu'il y était lui-même.
Alors que ces histoires faisaient sourire la plupart des autres Chevaliers, la petite Neyna, elle, restait à l'écouter la bouche ouverte et les yeux écarquillés pendant des heures s'il le fallait. Pour un peu, elle se serait endormie avec le pouce dans la bouche en l'écoutant, mais elle faisait un effort suprême chaque jour pour paraître moins jeune qu'elle ne l'était, alors elle restait bien droite sur son tabouret, les mains croisées devant elle.

Or, ce soir-là, la jeune Eniripsa n'écouta pas les histoires de monstres de Tavernier. C'est que celui-ci avait fait une grave erreur dès le commencement de sa narration. Croyant garder le meilleur pour la fin, il avait directement annoncé à Neyna qu'un bal aurait lieu bientôt dans les quartiers de l'Ordre.
La petite était devenue rouge comme une pivoine, et, sans attendre la suite, avait couru jusque dans sa chambre.

Un bal ! Comme dans les contes de fée qu'elle avait entendus ! Un bal, avec, certainement, des princes et des princesses ! C'était merveilleux !!

Mais... Tellement problématique aussi... Comment trouver le prince charmant qui l'accompagnerait, alors qu'elle n'avait que 8 ans et qu'elle ne connaissait que des adultes ?
Qui plus est, elle ne voulait pas de n'importe qui pour l'accompagner au bal. Les Enutrofs étaient trop vieux à son goût, les Osamodas trop... nombreux, les Iops trop bêtes... Les Sadidas s'endormaient toujours, et il fallait sans arrêt soigner les Sacrieurs, qui prendraient, elle en était sûre, un malin plaisir à se trancher les veines avec le premier verre d'alcool venu. Bref, trouver le prince charmant pour l'accompagner ne serait, définitivement, pas chose aisée.

Elle roula le tapis qui était au milieu de sa chambre pour découvrir une marelle qu'elle avait tracée à la craie sur le sol, et commença à jouer tout en réfléchissant. Un pied, deux pieds, cloche-pied... Les garçons de la guilde ne feraient pas de bons princes charmants, ils était bien trop vieux pour elle.
Deux pieds, un pied, hop ! Ramasser le petit caillou... Mais les enfants de son âge étaient tous si bêtes ! Ils ne pensaient qu'à taper du bouftou.

Un pied, terre ! Elle relança le petit caillou. Rien à faire ! Peu importait en fait, que ce soit un prince charmant. Même un adulte elle en voudrait bien finalement. Tant pis s'il ne la demandait pas en mariage, après tout, ça n'était pas encore de son âge. Pourvu qu'il la fasse danser !

Un bruit insolite la fit précipitamment se redresser, et elle se dépêcha de rajuster le tapis sur sa marelle en craie. Elle ne voulait pas que quelqu'un découvre qu'elle jouait à des jeux d'enfants en cachette.

Apparemment, il s'agissait d'une dispute un étage au-dessus. Elle reconnaissait la voix très... particulière de la bruyante Eleanita. Grrr... C'était fini, elle n'arrivait plus à se concentrer sur son problème.
Elle soupira. De toute façon, elle ne connaissait pas de Prince Charmant de son âge, ou même d'un âge plus élevé qui voudrait bien l'inviter.

Par contre, elle connaissait bien une personne qui avait rencontré des tas de princes plus ou moins charmants, et qui pourrait certainement lui conseiller quelqu'un pour l'inviter au bal.

Elle descendit donc en courant jusqu'à l'étable, monta vivement sur le dos d'Intoccabile, sa dragodinde, et partit à vive allure jusqu'à la garçonnière de Pantomime, à Brâkmar en quête d’un cavalier pour le bal.

_________________
Déesse Eniripsa, pour vous servir !
Neyna, pour être servie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Lun 7 Déc - 0:41

Les mains dans les poches, le regard fixé vers un horizon à chaque seconde plus sombre, Belomen marchait dans les landes de Sidimote, sautant ci et là par delà une crevasse béante au fond de laquelle se devinait l'éclat rougeoyant de la lave s'écoulant. Comme un écho à son humeur l'activité enfouie de la terre, bouillonnante, violente, marquait de son empreinte profonde le paysage, s'accordant à merveille avec son état d'esprit. La chaleur émanant du sol semblait nourrir sa colère, sa frustration... où peut-être était-ce l'inverse ? Ce voyage jusqu'en Brakmar n'aidait en tout cas pas l'ecaflip à calmer l'ire l'animant, à éteindre la honte des derniers évènements survenus en Madrestam. Vraiment pas.

Une brusque montée de chaleur faillit lui rôtir le poil, il s'en sortit de justesse, esquivant de peu le souffle ardent, le poil légèrement hérissé, une odeur de souffre désormais attachée à sa peau comme marque odorante de son passage en ces terres désolées. Il chassa du revers de la patte un peu de poussière de cendre s'étant déposée sur son épaule et eut un soupir. Tel le feu terrestre brûle et creuse de profondes cicatrices sur l'écorce du monde... sa colère n'amènerait rien de bon. Et, s'il la laissait ainsi s'embraser sans retenue, sans raison, elle risquait de brûler ses proches, peut-être bien plus encore que lui même.

Avisant une pierre solitaire près d'un arbre à l'écorce noircie il s'y installa quelques minutes pour reprendre ses esprits. Au loin, par delà les volutes de fumées noires il devinait du regard les murs de la sombre cité. Étrangement, le temps passant, l'ecaflip sentait son esprit être de plus en plus en adéquation, en harmonie, avec l'ambiance étrange, particulière, mélange de solitude et d'oppression qui émanait des rues désertes de Brakmar. L'année passée avait été chargée, très chargée... en événements, en émotions, en changements... lui même avait été efforcé d'évoluer. Il posa une patte sur sa poitrine, doucement, cherchant sans doute à déceler les changements nés en son cœur.


- Oui..., il ferma doucement les yeux, baissant la tête légèrement, comme pensif, … beaucoup de choses ont changé...

Il serait difficile de faire comme si tout allait redevenir comme avant, de faire semblant d'être celui qu'il avait été. C'était comme jouer de mémoire un morceau dont on a perdu il y a longtemps déjà la partition, dissonances, discordances. Les souvenirs sont une mémoire faussée du passé, une image que nous nous sommes nous mêmes formés de ce dernier, l'imprégnant de notre empreinte, de nos ressentis. Rien de plus qu'un leurre pour nous rassurer, pour nous convaincre que malgré le temps s'écoulant comme du sable fin de nos doigts serrés nous gardons sur lui un semblant d'emprise. L'ecaflip se pencha, ramassant une poignée de terre noire qu'il laissa s'écouler dans le vent chaud et sec balayant la contrée.

- Mouais, cendres et poussières hein ?

Belomen se releva, les mains sur les hanches, soudainement las. La roue du temps s'était remise en route, impossible à ralentir dans sa course, une année étrange s'était écoulée. Qu'il soit encore parmi les vivants tenait du miracle permanent, de l'éternelle surprise, de l'éternelle angoisse aussi. Plus que tout, plus que tous, il craignait justement les temps à venir. Un petit ricanement.

- Moi ? Être père ? Comme si je pouvais seulement véritablement assumer un quelconque rôle... et surtout celui là..., il hocha la tête, … ma vie future est faîte d'une succession de présents. Et... de rien de plus.

Il reprit la route, d'un pas teinté de fatalisme, jusqu'à franchir le pont séparant les Landes de la ville même de Brakmar. La ville des démons... peut-être. Mais l'ecaflip restait quelque part subjugué par la beauté menaçantes des lieux, ville de tous les vices assumés, ville de la luxure et de la volupté... mais aussi ville d'une violence latente et permanente. Belomen hocha la tête pour lui même, il ne tenait pas à comprendre certaines choses... son attrait pour ces lieux en faisait partie.

- Pourtant il suffit de voir où je suis rendu..., il s'était arrêté devant la porte de la demeure de Pantomime, hésitant à en pousser les battants, surtout que je risque de... enfin... de la déranger.

Cette idée d'ailleurs lui était proprement insupportable étrangement.

- Allez... trouve toi un arbre où dormir mon vieux... , il se retourna et posa son dos contre la porte, cela sera tout aussi bien... tu le faisais autrefois... pourquoi avoir besoin d'un nid douillé aujourd'hui ?

L'ecaflip eut un petit rire attristé, se faisait-il vieux ? Au moment où cette pensée lui venait une dragodinde, maladroitement dirigée, manqua de le percuter, faisant demi-tour un peu plus loin avant de revenir vers... lui ? Clignant des yeux il remarqua sur le dos de la monture une bouille familière, innocence préservée de l'enfance qui le regardait, surprise, du haut de ses huit ans. Un sourire apaisé vint naître sur les lèvres de Belomen.

- Bonsoir Neyna..., il lui tendit la main pour l'aider à descendre de son perchoir remuant, tu viens rendre une visite à Pantomime ?

Battant doucement de ses fines ailes presque translucides encore, la toute jeune demoiselle hocha la tête avec un sérieux étonnant, elle attrapa néanmoins sa main et sauta à terre, il ne fit que l'accompagner dans le geste.

- Coucou Belo !, elle eut un sourire franc qui lui fit étrangement chaud au cœur, Oui je viens voir Panto... elle est là ?

Et elle pencha la tête de côté, l'interrogeant tant de le voix que du regard. Belomen cligna des yeux, surpris, et, étrangement ému, eut un petit rire.

- Je n'en ai pas la moindre idée Neyna... pas la moindre... j'arrive tout juste moi aussi.

De sa patte gauche il poussa la porte pour lui ouvrir le passage vers la maison pour le moment silencieuse, y jetant juste un regard.

- Même si... elle n'en a pas l'air...

Elle le dépassa vivement, pénétrant dans le rez de chaussée.

- Panto ! Panto !

Nouveau rire de l'ecaflip.

- Je crois qu'elle n'est pas là, il jeta un regard amusé vers l'étage, ou... elle est peut-être terriblement occupé..., d'un signe de tête il fit signe à Neyna de le suivre à l'extérieur, viens ! Nous allons l'attendre dehors...

La petite eniripsa hocha vivement la tête, et, sans se départir de son sourire, courut au dehors. Le temps avait passé vite oui... à la voir ainsi toute remuante, enfant chérie des mystras et des dieux Belomen sentit poindre en lui, caresse légère, un doux vent de nostalgie. Il y avait de cela huit longues années c'était lui qui, sous un arbre, avait découvert la petite Neyna habillée de ses seules langes, bébé solitaire abandonné aux vents, don des dieux à son existence solitaire. Une étrange tristesse menaça de submerger sa nostalgie récente. Il était en quelque part son père adoptif oui... encore un rôle qu'il n'avait pas bien pu assumer... qu'il n'avait pas su assumer.

- ...Pardon...

Il l'avait à peine murmuré, un souffle perdu dans l'air du soir de Brakmar, un mot seul que la jeune fille ne comprit pas.

- Tu m'disais quelque chose Belo ?

L'ecaflip la regarda avec un sourire attendri et, avec une tendresse toute paternelle, lui caressa doucement les cheveux.

- Non ne t'en fais pas Neyna... je radote en bon vieux ecaflip que je suis voilà tout.

Il lui fit un clin d'œil complice, recueillant par ce geste un rire bienvenue.

- D'ailleurs ma petite Déesse en herbe... que lui voulais tu à Panto ?

Et il pencha la tête de côté, soudainement intrigué par la présence solitaire de sa petite protégée dans la cité de Brakmar.

- Tu accompagnais Hesti ou tu es venue ici seule ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 0:21

Peut-être n’en avait-elle pas la grâce ? Etait-ce réellement une question de vécu ? Son corps ne parvenait, aussi simplement, pas à s’exprimer de cette façon. Elle regardait les bulles, honteuse, les joues rougies, en se raclant la gorge.

- Elles… elles sont douées en plus…

Elle étouffa un petit rire presque nerveux et posa ses mains sur ses cuisses, jouant de ses pieds dans l’air comme une enfant l’aurait fait lors de ses « grands » petits moments d’enfance, de joie, de honte. Qu’importait la raison.

Sans vouloir en étaler ses périodes difficiles, elle n’avait tout simplement pas la force d’affronter un tel événement, ç’aurait été comparable à une phobie. Depuis cette passe elle n’y arrivait plus.


- Je…

Les secondes n’épargnaient pas, elles étaient là, et le regard d’Agulha scrutant le moindre trait significatif ne faisait qu’empirer sa situation intérieure. Comment allait-elle faire ? Pourquoi ne pouvait-elle pas tout simplement rester à l’écart, s’éclipser, et revenir regarder les couples, sourires ornant leurs lèvres, le soir de la fête ? Des valses par-ci, des valses par-là, et tous perdus dans leurs rêveries.

Danser… Mais pourquoi est-ce que ce verbe la rebutait autant ? Les figurines aquatiques continuaient, au rythme de son cœur battant. « C’est quoi cette folie… ? », elle finit par serrer le tissu de sa robe et eut un petit sourire, presque calme, ou voulant sembler.


- … Tu sais Agu… Je n’arrive pas à danser… Je ne sais même pas si je le sais, en fait…

Elle était consciente de ce qu’elle venait de dire, la vérité devait bien tomber. Il aurait été malin qu’elle se déclare et dise oui, joyeuse, impatiente ; le jour du bal elle s’en mordrait les doigts jusqu’au coude.

Il fallait bien qu’elle l’assume… et qu’elle le dise.


- Et j’ai mal, quand je danse… Si tu peux me supporter comme boulet durant le bal, j'accepte. A tes risques et périls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neyna



Messages : 61
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31

Quelques informations...
Race: Déesse Eniripsa en personne !
Guilde: Mystrette, pour convertir les chevaliers à l'eniripsisme
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 0:30

« - D'ailleurs ma petite Déesse en herbe... que lui voulais-tu à Panto ? Tu accompagnais Hesti ou tu es venue ici seule ?
- Non non, je suis venue seule… Tu sais je suis grande maintenant hein, j’ai presque huit ans et demi ! Et puis, Hesti était occupée avec ses dragodindes alors j’ai préféré la laisser tranquille… »

En regardant Belomen en coin, elle remarqua qu’il fronçait les sourcils. Evidemment, elle n’avait pas répondu à sa question.

« - Eeet… donc ? Pourquoi venais-tu voir Panto ?
- Oh ! Tu crois qu’elle ne sera pas contente et que je vais la déranger ?
- Non mais heu, ça n’est pas ma question petite demoiselle… Tu ne me cacherais pas quelque chose par hasard ? »

Neyna vira au rouge pivoine. Comme d’habitude depuis sa plus tendre enfance, son père adoptif semblait lire dans ses pensées. Jamais il ne lui était venu à l’esprit que c’était peut-être elle qui était transparente pour qui voulait bien s’intéresser à sa petite personne.

Elle prit un air de princesse désemparée et, d’un ton grandiloquent, déclama :

« - Ah ! Puisque tu l’as deviné, je vais devoir te le dire ! Oui, je l’avoue, je venais voir Panto parce qu’elle connait beaucoup de garçons. Tu comprends, je chercher un prin… heu, un cavalier pour le bal… »

Belomen sourit d’un air mi-ironique, mi-attendri. Elle rougit de plus belle et piquée dans sa fierté, releva la tête et dit d’un ton hautain :

« - Evidemment, je n’aurais aucun mal à trouver un cavalier si j’en cherchais un par moi-même ! Tu penses bien que les garçons s’arracheraient la réincarnation de la déesse Eniripsa, s’ils savaient qui j’étais ! »

Elle le regarda du coin de l’œil, puis se relâcha totalement face à son plus vieil ami et soupira. « Mais je les trouve tous nuls… »

Elle retourna s’assoeir par terre à côté de Belomen, mit sa tête entre ses mains et adopta un air triste et songeur.

« - Les garçons qui feraient de bons cavaliers ne sont pas de mon âge, et ils ne voient en moi qu’une petite fille, je le sais bien… C’est sûr, c’est ce que je suis ! » Elle s’insurgea. « Mais je danse bien tu sais ! »

Sautant sur ses pieds, elle tourna sur elle-même et fit un petit pas de danse, puis termina par un baiser soufflé dans la direction de Belomen.

« - Tu ne trouves pas ? Je suis sûr qu’il doit bien y avoir quelque part dans ce monde un bon cavalier pour moi ! Et qui mieux que Panto pourrait le connaitre ? »

_________________
Déesse Eniripsa, pour vous servir !
Neyna, pour être servie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 0:46

Agulha attendait impatiemment les paroles de Sheza et quand elles vinrent il fut tout d'abors surpris puis il eut un sourire encourageant pour la jeune femme. Il ne comprenait pas comment on pouvait avoir mal en dansant mais il ne chercha pas vraiment de réponse... Dans un haussement d'épaule il dit ceci :

- Si ça te fais vraiment mal, c'est pas grave, on ne dansera pas. Et si le problème c'est juste que tu ne sais pas dancer, je serais ravi de t'apprendre à danser!

Il plongea son regard dans celui de la jeune femme, lui sourit en se voulant rassurant.

- Quoi qu'il se passe, tu ne pourras jamais être un boulet pour moi !
Je voudrais prendre le risque, comme tu dis, d'être ton cavalier au Bal de fin d'année.


Il eut un grand sourire et comme les mots lui manquait il continua dans sa lancée et dans une valse on pouvait nettement voir la représentation du Féca un grand sourire au lèvre, avant que le couple aqueux ne se transforme en une belle rose allant doucement se placer dans la main de l'osamodette rose, sans qu'une seul goutte ne coule contrairement à celle perlant sur le front d'Agulha qui fournissait un gros effort pour maintenir cette rose "solide" au contact de la peau de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belomen
Matou Chanceux


Messages : 544
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31
Localisation : Madrestam

Quelques informations...
Race: Ecaflip Aquatique
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 2:17

Belomen avait regardé, quelque peu interdit, Neyna esquisser ses quelques pas de danse et lui lancer ce baiser faussement provocateur. Avait-elle grandi si vite qu'il n'avait rien vu venir ? Oh... bien entendu elle n'était encore qu'une enfant... mais, à côtoyer jour après jour d'authentiques femmes, aventurières chevronnées, à affronter avec elles d'immenses dangers... La petite déesse avait grandi bien vite. Oui... il avait entendu parler de ce bal évidemment, même si ses soucis d'alors l'avaient éloigné de ces considérations futiles. Néanmoins, à s'y pencher, il pouvait comprendre qu'à partager la vie des grands, coups durs, défaites et victoires... Neyna souhaite aussi en partager les quelques bonheurs, les quelques joies.

- Tu ne trouves pas ? Je suis sûr qu’il doit bien y avoir quelque part dans ce monde un bon cavalier pour moi ! Et qui mieux que Panto pourrait le connaitre ?

Sans même vraiment y réfléchir, une main sur le dessus du crâne sans doute pour en chasser la perplexité, Belomen toussa doucement pour attirer l'attention de la petite eniripsa.

- Il paraît que je ne danse pas trop mal alors, petit sourire pour la jeune fille, si tu veux bien que ton vieux matou t'accompagne pour quelques danses...

Neyna s'était figée, le regardant avec deux yeux ronds, bouche bée.

- Houla... je ne voulais pas que ça te choque !, il s'avança pour lui ébouriffer les cheveux et elle se laissa faire toujours immobile, … c'était une proposition comme ça... sans que tu ais à te sentir obligée...

Malgré lui il se sentait un peu piqué de la réaction de Neyna... était-il vraiment trop vieux pour accompagner sa fille à un bal sans qu'elle ait honte de lui ? Il se mordit la lèvre, évidemment... quel idiot il pouvait faire.

- Vraiment ?

Une toute petite voix. Semblable à celle que Neyna avait dans le passé lorsque le soir venu elle le suppliait de lui raconter une histoire pour chasser au loin sa peur terreur du noir. Il tourna légèrement sur lui même, lui lançant un regard surpris, interrogateur.

- Tu disais ?

Elle dodelinait sur un pied, visiblement gênée.

- Neyna ?, il se tourna tout à fait, penchant la tête de côté, … vraiment... quoi ?

Sa petite protégée eut une moue agacée telle une enfant à laquelle on retire un jouet présenté quelques secondes avant.

- Bah... le bal... m'accompagner... danser quoi ! Tu es vraiment lourd comme adulte quand tu veux Belo !

Une fois encore l'ecaflip mit quelques secondes à réagir, accusant le coup, positivement cette fois... avant d'éclater de rire. Profondément soulagé il se laissa tomber sur les marches de la porte d'entrée de Pantomime.

- Et bien... c'est entendu ainsi alors ?

Mais elle ne l'écoutait déjà plus, virevoltant toute seule dans l'air du soir de Brakmar, telle la petite fée... qu'elle était encore après tout.

_________________


Dernière édition par Belomen le Dim 13 Déc - 4:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oc-mystra.jdrforum.com
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 2:22

Kimmox se sentait pour une fois heureux en cette période de fête. Nowel arrivait et un bal avait été annoncé. Malgré qu'il se demandait comment autant de gens allait entrer dans la taverne, Il approcha et entra en trombe comme un débile... Comme d'habitude.

-IL EST PAS BEAU LE SMOKING?!?

Le crâ tenait entre ses mains un smoking bleu avec des pantalons rouges complètement ridicule.

-Le facteur a déposé ça, Et je le trouve affreusement laid mais apparemment c'est pour quelqu'un ici.

Dérangeant tout le monde, Kimmox décida de passer à l'action pour passer un peu plus innaperçu

-HEY SHEZ'! Tu veux venir au bal avec moi?

Kimmox affichait un sourire béant, Sûr de son coup...

-Après tout, Je me suis acheté une super belle cape toute neuve et Hestivale est déjà prise donc si tu ne viens pas je ne pourrai pas lui demander...

Kimmox balança un sourire timide et encore une fois, les jambes commencèrent à trembloter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 3:44

Citation :
Chouette chouette chouette !

Un bal un bal un bal !

Ode l'avait appris autrefois par Grom, les bals, fêtes et autres cérémonies fastidieuses étaient surtout l'occasion de croiser d'immenses buffets où s'empiffrer d'un tas de trucs trop chers habituellement, offerts pour l'occasion. Bien sur elle ne comptait pas se remplir le ventre de petits fours ! Mais, elle en était certaine, il y aurait forcément dans les cuisines des sacs de graines où elle pourrait refaire, tranquillement, ses stocks.

Mais pour ça elle ne couperait pas à la danse et à tout le tralala ridicule autour. C'était peut-être l'occasion de s'amuser un peu ?

Elle tournait en rond devant les locaux de la guilde, creusant presque un sillon de ses pieds à force de faire le même chemin. Il y avait un autre problème. Apparemment l'archer déluré avait disparu, mangé par un prespic mutant de la baie de Cania selon les dires des passants, ou enlevé par une meute de Raul Mops … ou l'inverse, elle ne savait plus vraiment. Et, du coup, cela posait un énorme problème. Elle sauta sur place, fulminant tout sauf intérieurement.

- J'ai pas de cavalieeeeeeer !!!

C'était quand même la honte quoi !

- Même pas un ! Forcément personne n'a pensé à m'inviter vu que je suis jamais là mais quand même quoi ! J'ai les boules !

Elle se fit à elle même la remarque que c'était un truc typiquement humain ça d'avoir les boules, surtout chez les mâles.

- sauf que sans cavalier je fais une croix sur la fête ! Nada ! Niet ! Que dalle ! Je serais bonne à aller picorer au tofufailler ! C'est HORS DE QUESTION !

Entrant par la fenêtre dans la bibliothèque de l'Ordre, un vieux débarras tout moisi, elle chercha dans les registres parmi tous les garçons de la guilde.

- Galeat, décédé, Grom, disparu, … c'est quoi cette guilde de vieux croulants ? On dirait une rubrique nécrologique !

Soudain elle tapa du doigt sur une lithographie.

- Viiiiiiiii ! Luiiiiiiiiii !

Elle rentra en trombe dans le bâtiment où les Mystras étaient réunis, apparemment pour une nouvelle postulation et, sautant au bras de son prince charmant désigné lui cria aux oreilles.

- GEMNA CHOUUUU !

Ode lui prit les deux mains et se mit à sauter sur place comme un tofu surexcité.

- Tu m'emmènes danser hein ? Dis oui ! Dis oui ! Dis ouiiiiii !

Sa voix devenait de plus en plus aiguë, sur le bar un verre explosa dans la consternation générale.
flower


Dernière édition par Belomen le Dim 13 Déc - 14:21, édité 1 fois (Raison : J'ai mis un Quote que ça devienne lisible :° sinon ça arrachait les yeux)
Revenir en haut Aller en bas
Gemna



Messages : 137
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : En beauce, entre deux brins de blés

Quelques informations...
Race: Eniripsa
Guilde: L'ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
133/200  (133/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 15:49

Gemna, qui n'était pas là depuis bien longtemps, était installé tranquillement sur un des hauts tabourets au bar de la Taverne, sirotant un verre de Glouto Rhum, qu'il remplissait à chaque fois qu'il se vidait... Il ne faisait pas attention aux discutions autour de lui, il était songeur, il pensait à beaucoup de choses. Beaucoup de choses, mais pas au bal.

A vrai dire, Gemna avait complètement cessé d'y penser, malgré que tout le monde en parlait à longueur de journée. Il n'avait jamais dansé à un bal. En fait, sa dernière danse remonte à il y a bien longtemps, lorsqu'il vivait encore aux cotés de sa jeune soeur. C'était ensemble, qu'ils avaient dansés. A l'époque, il admirait beaucoup sa soeur, & c'est encore le cas aujourd'hui. Il regrette de ne plus la voir, elle lui manque. C'est surement l'une des rares femmes qu'il ait aimé dans sa vie...

Quand Gemna y pensait, il se rendait compte qu'au final, après plus d'un an passé au sein de l'ordre, il n'y connaissait pas grand monde. & encore moins les femmes de l'ordre. Pour lui c'était peine perdu. La seule personne qui l'intéressait vraiment ici, n'était pas une femme, & avait déjà une cavalière. Danser avec un homme à un bal ? N'importe quoi Gemna, n'importe quoi...

Tout ça pour en revenir au fait que Gemna avait déjà laissé tombé depuis des lustres, il ne demanderait rien à personne, & n'aurait qu'à faire le serveur dans la soirée... bah oui, il en faut bien un, hein ! Toutefois, si une charmante demoiselle viendrait se présenter à lui, il ne refuserait certainement pas. Mais... Il pouvait toujours rêver.

En fait, ce à quoi il pensait à ce moment, n'avait vraiment rien à voir. Des tas de questions existentielles se bouleversaient dans sa tête, & une récente discution avec Sheza lui revenait en tête... A cet instant, il se mit à grignoter le bord de son verre.

Soudain, des forts bruits de pas retentir dans la salle, ce qui fit se retourner brusquement Gemna qui renversa par la même occasion son verre sur le bar. La tavernier grommelait mécontent, une éponge à la main.

Il était là, dos au comptoir, figé de surprise quant à la vue d'Ode qui s'approchait de lui, & qui, par sa plus grande surprise une fois de plus, se jeta dans les bras du jeune homme en lui hurlant son nom aux oreilles sur un ton... disons, extrement joyeux.

- GEMNA CHOUUUU !

Elle lui attrapa alors les mains & se mit à sautiller vivement, ce qui le fit glisser doucement de son tabouret, se retrouvant pieds à terre devant elle. Elle s'écria.

- Tu m'emmènes danser hein ? Dis oui ! Dis oui ! Dis ouiiiiii !

Elle prononçait ces mots d'une voix stridente, qui fit bourdonner les oreilles du petit Eniripsa.
Il leva la tête doucement, pour regarder le doux visage d'Ode, & se mit à sourire calmement.

- Hey... Calme toi ! Il ne cessait d'afficher un doux sourire. Eh bien, je ne m'attendais pas à cela mais... Ce serait un immense plaisir d'aller au bal, avec toi. Il souriait encore tendrement.

Gemna qui avait laissé paraître sa surprise affichait maintenant un air heureux & paisible. Aller au bal avec Ode... Oui, c'était une idée qui lui plaisait vraiment. Une adorable fille, pour une adorable soirée, se disait-il. Il souriait, satisfait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacrida



Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 21
Localisation : Dans la taverne

Quelques informations...
Race: Sadida
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
184/200  (184/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 13 Déc - 19:02

Sacrida soupirait.

Un bal ... Je vais encore tenir la chandelle ... Regarder tout le monde danser, s'amuser, et moi, dans mon coin, tout seul.

Malgré tout le réconfort que pouvait lui apporter ses amies, Sacrida était toujours inconsolable.

Le dernier bal qu'il avait fait, le pauvre, c'était avec sa bouteille de glouto rhum.
Pour le vieux sadida, les bals, c'était finit.

Mais si quelqu'un voulait bien de Sacrida ... Il accepterait surement... Qui sait ?


Et si j'allais demander à quelqu'un ? Pensa t-il
Oh non ... Personne ne voudrait bien sûr ... Pourquoi Ai-je pensé ça ?

Il continua de siroter sa bouteille de Glouto Rhum en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Mer 16 Déc - 16:06

Le fait est que, mis à part les demandes, il reste encore tout un tas de préparatifs avant une fête de pareille taille. N’étant pas notre objectif, nous allons passer à autre chose.
Donc… Après avoir papoté un moment avec Agulha, non sans l’avoir remercié de l’invitation, l’Osamodette rose se redirigea vers la Taverne dans l’intention de voir si elle avait en sa possession une tenue qui pouvait faire office de robe pour le bal.

Mais avant, bien avant qu’elle ne puisse rejoindre ses quartiers, elle fut arrêtée par son très cher filleul à collants… avec un ensemble totalement ridicule, question de goût
.

-HEY SHEZ'! Tu veux venir au bal avec moi?

Ce qui s’en suivit fut un sourire totalement béant, et gardant le silence, Kimmox comprit qu’elle l’invitait en fait à continuer, il avait l’air d’avoir tant de choses à dire.

-Après tout, Je me suis acheté une super belle cape toute neuve et Hestivale est déjà prise donc si tu ne viens pas je ne pourrai pas lui demander...

Elle ne put s’empêcher de sourire, lui pinçant la joue doucement, elle répondit de façon calme mais tout de même ferme.

- Je suis désolée Kimmi, Agulha me l’a demandé ce matin.

Avant de monter à l’étage, elle déposa un baiser sur son front et lui donna une tape à l'épaule.

- Très belle tenue en passant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmox



Messages : 139
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Astrub(Québec,CA)

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: Ordre des Chevaliers de mystra
Cercle de Puissance:
134/200  (134/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Jeu 17 Déc - 3:01

-Euh.... mais...

Kimmox a cet instant fût tout bouleversé. Il prit un banc et commença à pleurer. Pour apaiser sa peine, Kimmox demanda au tavernier un bière... Et du glouto rhum... Finalement Kimmox pleura et continua de boire toute la journée. Il tomba même dans un coma éthylique en plus de pleurer encore et encore, essuyant les remarques méchantes et cruelles de Sylvangell qui n'aimait pas voir quelqu'un aimer Sheza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Englael



Messages : 374
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 29
Localisation : Sur le toit de la taverne de l'Ordre

Quelques informations...
Race: Eniripsa
Guilde: l'Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
192/200  (192/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Ven 18 Déc - 0:31

En cette soirée de Descendre, au ronronnement habituel de la mer se mêlaient des sons plus inhabituels, devenus presque rares avec l’arrivée de l’hiver : des éclats de rires, des tintements de verres, et quelques bribes d’une mélodie. Ce soir, l’Ordre avait organisé un bal, et la fête battait son plein. Les quais étaient déserts, les aventuriers ayant été, chassés par le froid, se réfugier dans les tavernes les plus proches. Seule une silhouette se détachait au milieu des tonneaux et caisses de bois, vagabondant comme une âme en peine, hantant les ruelles de la ville.

Traînant les pieds, les mains au fond de ses poches, Englael errait le long du port. Il était de plus en plus rare de le croiser, à quelque heure du jour ou de la nuit que ce soit. Il ne quittait guère plus ses quartiers, et passait la majeure partie de son temps à dormir, sans toutefois réussir à se reposer ; son corps se régénérait de plus en plus lentement et, comme un bonheur n’arrive jamais seul, il était moins agile que par le passé. De fait, il prenait plus souvent de sales coups. Ces deux aspects venant se surajouter à la lassitude qui s’était emparée de lui depuis quelques temps, il était petit à petit devenu un bien piètre Chevalier, pour ne pas dire un membre fantôme, mais néanmoins un fervent fidèle de Mystra. On aurait presque pu le confondre avec un disciple de Sadida… A condition d’être doté d’un bien mauvais sens de l’observation.

Quoiqu’il en soit, il était bien là, et presque en pleine forme.


Son errance l’avait conduit jusqu’au bout de la digue, dernière once de terre entre ciel et mer. Un pas de plus et, à moins de marcher sur l’eau, il serait emporté par les vagues, irrésistiblement attiré dans l’abîme sous-marin. Il marqua une pause et contempla la reflet de la lune sur les flots. La mer était particulièrement calme et renvoyait une image presque parfaite de l’astre de la nuit, seul point lumineux au milieu des ténèbres célestes. N’eût été cette brise glaciale, on aurait pus e croire en plein été. Mais cette dernière ramena l’Eniripsa à la réalité, et il s’assit à même le sol, s’enroulant dans sa cape, maigre rempart contre le froid qui venait d’envahir son corps meurtri. Il murmura quelques mots, et une petite flamme, telle un chétif feu follet jaillissant tant bien que mal d’une terre humide, naquit dans la paume de sa main. Il la fit ainsi aller d’une main à l’autre, espérant en retirer un tant soit peu de chaleur. Contemplant la flamme vacillante onduler entre ses doigts, ses pensées se tournèrent vers celle qui savait réellement réchauffer son cœur.

C’est ainsi qu’il prit conscience que, dans son épuisement mêlé de lassitude, il avait totalement délaissé celle qui lui était pourtant si chère. Combien de temps s’était écoulé depuis leur dernière rencontre ? Depuis combien de temps ne l’avait-il pas prise dans ses bras ?


D’un coup, la flamme s’immobilisa, et disparut. Englael était atterré, assommé par la culpabilité ; sans oublier son existence ni la passion qui le consumait à son égard, il s’était éloigné de sa belle, sans vraiment s’en rendre compte. Et elle devait en souffrir, atrocement… L’idée même qu’il puisse faire du mal à ceux qu’il aime lui était parfaitement insoutenable. Il se releva d’un geste, presque d’un bond, et rebroussa chemin. Il fallait à tout prix qu’il la retrouve, qu’il lui dise à quel point il l’aimait et était navré de la tournure que les choses avaient pu prendre. Il fit quelques pas et marqua une nouvelle pause. Comment savoir où elle pouvait être à cet instant précis ? D’autant plus que les tavernes environnantes grouillaient de monde, il eût été plus simple de retrouver un Clakoss dans l’antre du Sphincter Cell. Il décida alors d’user du pouvoir que lui avait conféré le prêtre le jour de leur mariage, permettant à chaque conjoint de se rendre auprès de son aimé en un claquement de doigts. Il se concentra et, en quelques secondes, se retrouva au pied du vieux phare, à quelques dizaines de pas de l’endroit d’où il venait de partir. Elle était là, assise sur le sol, recroquevillée sur elle même, dos à lui. Elle ne s’était vraisemblablement pas aperçu de sa présence. Il lui faudrait donc, à lui, briser le silence qui régnait alentours et commençait à lui glacer le sang. Mais comment faire, après une si longue absence… ? La bouche sèche, la gorge nouée et le sang lui battant les tempes, il risqua quelques mots…

- Mes hommages, Madame…

Si cela n’avait tenu qu’à lui, il serait resté bien loin de l’effervescence du bal et de toutes ces mondanités. On rirait probablement de ses piètres qualités de danseur et du drôle de couple qu’ils formaient, mais Englael s’en souciait bien peu. L’important était de retrouver Daisi, de pouvoir à nouveau plonger son regard dans le sien, et recommencer à la rendre heureuse. Et si aller au bal en faisait partie, il s’y rendrait sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisi



Messages : 70
Date d'inscription : 12/06/2009

Quelques informations...
Race: Crâette
Guilde: Chevalière de Mystra
Cercle de Puissance:
182/200  (182/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Ven 18 Déc - 21:41

Daisi qui depuis quelque temps déjà, depuis que son cher époux est peu présent en ce moment, passait son temps au phare de madrestam à contempler l'horizon perdu dans ses pensées avec de nombreuses questions qui lui traversaient l'esprit en boucle sans pour autant qu'elle n'y trouve de réponse.

Pourquoi il n'est pas là ? Il ne m'aime plus ? Qu'ai-je fait ou pas fait ?


Tant de questions sans réponse qui la plongeaient dans une nostalgie sans fin, blottie dans sa cape elle commençait à trembler de frisson et décida alors de rentrer à la taverne se retrouver seule dans son lit comme depuis plusieurs jours maintenant, quand tout à coup elle entendit une voix bien plus que familière derrière elle.

Mes hommages, Madame…


Elle se retourna et vit Englael debout face à elle.

Chéri ! Tu es enfin de retour ! Elle le prit dans ses bras

Tu m'as horriblement manqué ! Pourquoi tant d'absence ? T'ai-je déçu ? Ou fait quelque chose que je n'aurais pas dû ?


Elle le relâcha et lui attrapa les mains, en attendant des réponses à ses questions elle ne put s'empêcher de lui demander s' il pouvait l'accompagner au fameux bal dont tout le monde parle au sein de l'Ordre.


Chéri, il faut que je te demande quelque chose... Accepterais tu de m'accompagner au bal ? Je n'ai aucune envie d'y aller si ce n'est pas avec toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bookman



Messages : 94
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 23

Quelques informations...
Race: Enutrof
Guilde: L'Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
191/200  (191/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Ven 18 Déc - 23:20

Thème musical

Le soleil couchant et le vieil homme face à la mer s’évanouissant à l’horizon. Une vignette qu'on aurait cru prélude à un moment de contemplation, de recueillement, ou encore d'évasion totale du rituel et du désarroi l'accompagnant. De la sagesse et de la placidité toutes deux vraisemblables. Un présage à des fins altruistes plus que plausible. La réalité des choses en était pourtant toute autre. La malice de l'Enutrof préféré des ménagères de plus de deux-cents ans était perpétuelle, même parfois croissante.
Il était planté là, durant des heures, tel un piquet. Dans le dos du vieillard, pious et souris grises s'obstinaient à entasser diverses graines et ressources parsemées sur le sol humide, peu scrupuleux. Bookman était inerte, comme gravé dans le paysage. L'annonce du bal imminent lui était pour le moins trottante. Comment se démarquer, sortir de l'ordinaire ? Comment mettre en avant le héros qu'il était ? Sa présence au bal devait être impérativement éminente, époustouflante, triomphale.

Deux semaines se sont maintenant écoulées... Deux semaines d'absence brusque et injustifiée du vioc. Lui qui s'était installé dans une bicoque non loin du port de Sufokia. Deux semaines à préméditer son entrée au bal, loin du charivari qui devenait quotidien à la taverne. Charivari où il contribuait pourtant lui-même. Une longue durée de réflexion qui ne le menait finalement nulle part, mais qu'il s'obstinait à éterniser à la quête d'un quelconque dénouement à son ennui, qui devenait au fil des jours et des heures un tourment.

La lumière du jour s'estompait, laissant place à l'obscurité nocturne. Les yeux rivés vers le sol, le dos et les épaules recroquevillés, les mains retombant, Bookman avait la mine d'un ivrogne. Un scénario qui se répète depuis déjà quatorze jours. Aucune issue n'était encore tangible.
La cassette était continue. Le vieux, s'agrippant tant bien que mal au tronc d'un d'un merisier, finissant par se laisser tomber sur son hamac. Ses deux mains faisant office d'oreiller, les yeux entrebâillés, il somnolait, se préparant à rompre momentanément sa désolation.

Fin du morceau


Quand soudain, et pour la première fois durant les quatorze jours d'isolation, une rupture se produisit. Des bribes de papotage émanant d'un recoin de la péninsule des gelées firent écarquiller les yeux du vieux barbu. Des voix d'autant plus... féminines. La précipitation et le remous étaient donc plus que prévisibles. La tête dégarnie du vieillard tournoyait dans tous les sens, tentant d'identifier la source des phonations. Il percevait de plus en plus clairement de fines silhouettes, de belles rondeurs. Inconnues certes, mais suscitant en lui une énorme excitation. Son évacuation fut tellement hâtive qu'il trébucha et retomba directement sur les fesses depuis son hamac, ne ressentant néanmoins aucune douleur. Continuant comme si de rien n'était sa course vers les les demoiselles encore inconnues. Traçant un énorme sourire pervers aux lèvres, et ouvrant largement les bras, comme pour enlacer ces femmes. Le court trajet (presque) fini, il reçut une torgnole de la part de l'une des dames de l'escouade en pleine figure. Avant qu'il n'ait eu le temps de leur sauter dessus. Toutes poussèrent un évanescent hurlement à la vue du vieillard surexcité, retroussèrent leurs robes et regagnèrent leur chemin, se retournant à chaque instant comme pour vérifier si le vieux nabot ne les suivait pas.

Qu... Qu'est-ce qu'elles faisaient toutes ici, avec leurs robes, à la fin ? En plein coucher de soleil ? On dirait des auditions pour le titre de Dame Amakna...

Encore un échec d'essuyé. Raclant sa joue, essayant en vain d'estomper sa douleur, il retournait piteusement à sa fidèle bicoque avec un œil à peine entrouvert. Quand subitement, l'Enutrof s'arrêta d'un pas abrupt. Un sourire sadique se dessina sur son visage, qui, au milieu de l'obscurité, en devenait effroyable.

Auditions... Dame Amakna... Auditions... Mais bien sûuuur ! Des auditions !


D'une vitesse qu'on ne lui avait jamais connu, Bookman courait à pas cursifs vers les contrées d'Astrub, omettant totalement sa maisonnette et toutes les affaires qu'il y avait laissé.

Le lendemain, on distinguait sur les portes de toutes les maisons et des hôtels de vente d'Astrub une pancarte.

Citation :
Je suis Bookman, votre bourreau des cœurs, la divinité incarnée. Vous avez toujours rêvé de danser avec moi ? Présentez-vous aux auditions du bal organisé par l'Ordre des Chevaliers de Mystra, demain à 18 heures, à notre réputée taverne près du zaap de Madrestam ! L'heureuse élue encaissera deux millions de kamas ! Ne soyez surtout pas en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Dim 27 Déc - 1:42

- Si c'est du rose...

Elle posa la robe contre son corps et fit un tour sur elle-même avant d’examiner son reflet sur la glace.

- … Ca va faire trop rose… Et…

Laissant glisser la robe, elle la lâcha d’une main, et la tira de l’autre jusqu’au lit.

- … Je suis tout le temps en rose alors…

Le tissu posé, elle reprit à voix basse, en parcourant les quelques lignes au fil noir. La jeune femme releva la tête et jeta un coup d’œil au miroir.

- … Alors ‘faut que je change ça.

Quittant le bord du lit, elle s’approcha de son armoire déjà ouverte, déjà en désordre, et en ressortit toutes sortes de… de trucs, en ressassant « Non, nan… Nan… Pas ça… Non plus… ». Le fait est que, en plein dans sa mission à la recherche d’une tenue pour le bal, elle ne fit même pas attention à leur quantité. Ca n’est que le tri fini, le dos tourné vers l’armoire, et les mains sur les hanches, qu’elle le comprit… Et encore.

- Voilà, c’est fait…

Quelques instants de silence, où son sourcil changeait progressivement de place…

- Je… C’est pas à moi tout ça… Si ?

Sheza s’approcha avec méfiance du lit, presque sur la pointe des pieds, presque choquée. Elle tendit alors le bras, pointant les fibres, perplexe.

- Ben… C’est pas à moi ça… J’ai besoin d’aide moi…

En fait si, c’était bien à elle, à chaque fois qu’elle entendait parler d’un bal il était question du même cycle, elle s’auto convainquait qu’elle allait réellement danser, allait se dénicher une robe, et finissait par l’enterrer dans le tas, finalement…

- … pas le courage…

Elle se laissa tomber sur le cousin le plus proche et poussa un long soupir, le menton sur la paume de sa main, l’air boudeur et exaspéré. Elle pouvait bien se lâcher en l’espace d’une soirée, où il était le souci ? Non, de toute façon, cette année, elle allait le faire, c’était une décision prise. Là, le seul grand souci, un souci féminin sans doute, aucun, c'était cette question, atroce à poser : Qu'est-ce que j'dois mettre alors ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razen-Shan



Messages : 79
Date d'inscription : 21/06/2009
Localisation : [HRP]Dans l'Québec :P[/HRP]

Quelques informations...
Race: Pandawa
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Lun 28 Déc - 3:29

Un bal?

Le mot résonna plusieurs fois dans la tête du jeune Osamodas...

Un bal?... Un bal... Ha ouiiiii... UN BAL!

Soudain, il courut chercher dans son armoire, le canard en plastique d'Elrawen, son préféré. Daragun se le colla comme un noeud papillon et courut vers le Hall.

Il vit Elrawen, et, embarrassé, parla a peu près de cette façon :

Euh... Dagarun... vouloir... t'inventer... danser... a ... faire... la... balle...



Il ne se rendit pas compte tout de suite de son erreur de prononciation mais montra le canard, accroché a son habit..

Et... attendit la réponse d'Elrawen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP Ouvert] Bal.   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Ouvert] Bal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le pinfu ouvert
» Taverne des couche-tard/lève-tot (ouvert entre 2h30 et 6h)
» [Partenaire] Le nouveau JDR Bionicle a ouvert !
» [Guilde]-Friendship- recrutement ouvert + Fan site
» MW3-NAT ouvert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: