AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une dernière pour la route ? *ricane*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basil-Hawkins



Messages : 39
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 25
Localisation : A l'aéroport !

Quelques informations...
Race: Pandawa renégat
Guilde: Air Force Sram
Cercle de Puissance:
146/200  (146/200)

MessageSujet: Une dernière pour la route ? *ricane*   Lun 15 Fév - 22:59

Et ce fut la seconde fois que Basil Hawkins arriva au Bosquet de Saoriandra pour y faire sa demande de parrain. Malheureusement, trois semaines auparavant, Basil avait posté sa demande, une demande qui lui avait pris du temps et surtout qu'il lui avait fait prendre conscience que l'avenir était sa plus grande peur et y , et malheureusement, les deux parrains qu'il avait demandé n'ont pas répondu à sa demande. Le destin fit encore bien les choses, ironiquement parlant, puisque Demon «démissionna» si on peut dire. En conclusion, Basil ne pouvait plus valider sa demande de parrain.

Une semaine et deux jours après l'annulation de sa demande, c'est-à-dire en ce jour, le 15 Flovor 640, Basil arriva au Bosquet de... Ah, ça, je l'ai déjà dit ! Donc, reprenons, Basil allait réécrire sa demande de parrain, mais cette fois-ci, il était déjà plus déterminé que précédemment. Cette longue et éprouvante semaine lui a permis de parler un peu plus avec les membres de la guilde et de savoir un peu plus sur chacun d'entre-eux, enfin, sur ceux qu'il avait vu à la taverne.

Il se posa à la même table qui lui avait permis d'écrire sa demande trois semaines auparavant. Il mit sur la table sa coiffe du Koulosse fraichement acquise après avoir battu encore une fois son vieil ami le Koulosse par l'intermédiaire d'une sympathique sortie qu'il avait fait la veille avec certaines personnes de la guilde. Il sortit une plume de son sac, ainsi qu'un flacon d'encre, cette action lui semblait bien familière mais cette fois-ci, il espérait que celle-ci soit la dernière.

«C'est parti, c'est la dernière des dernières celle-ci ! Elle sera moins longue que la précédente mais l'importance du texte y sera ! Enfin, j'espère...»

Basil trempa sa plus dans l'encre et commença à rédiger sa lettre. Et se fut le blanc, un manque d'inspiration lui pris soudainement. Lorsque celui-ci posait sa plume sur son parchemin, toutes ses idées s'envolèrent recommençant encore et encore sa demande ne savant pas comment la formuler.
Il se demanda un moment si faire quelque chose de court n'était pas plutôt la solution à sa réponse ? Une demande courte mais bien ,c'est toujours mieux que long et horrible à lire. Mais le problème est que réfléchir à toutes les éventualités possible peuvent être gênant. Il se dit qu'ensuite il pouvait prendre sa courte demande pour un manque de motivation et cela pourrait-être négatif.

«Bon, bon, bon ! Restes calme Basil, là, c'est pas sorcier. Je fais une demande plutôt correcte, je choisis mes parrains ou bien marraines et l'avenir me le dira ! Oh mon dieu, que je hais ce mot, «avenir»...»


Après cinq minutes à réfléchir dont quatre pour boire une bière, notre pandawa se mit enfin à écrire sa lettre. Il ne laissa plus rien le perturber, il s'était même attaché deux choppes sur les oreilles laissant aucun bruit entrer.
Et c'est ainsi, que Basil Hawkins finit enfin sa demande de parrain enfin si on peut dire ça...

«Enfin nous y sommes, la seconde et dernière demande. Cela fait un mois que je suis rentré dans l'ordre et j'espère bien y rester le plus longtemps possible. Je vois défiler un tas de personnes tous aussi différentes au sein de la taverne et cela me plaît beaucoup.
Bon, je ne suis pas venu ici pour faire l'éloge de la taverne ou quoi que ce soit d'autre, je suis venu ici pour faire ma demande de parrain et de marraine. Il y a trois semaines, environs, j'ai fait la demande de deux parrains, malheureusement celle-ci n'a pas été traité et j'ai dû malheureusement l'abandonner.

C'est ainsi que je demande à...»

Et il interrompit sa demande ici, mais pourquoi donc ?

Il sortit de sa poche un paquet de cartes, dix cartes, dix personnes que Basil a choisit étant susceptible son futur parrain ou sa futur marraine. Il mélangea le paquet de cartes une par une, les retournant ainsi sur la table. L'un des talents de Basil, à part boire des bières et foncer dans le tas, c'est qu'il a appris à lire dans les cartes, pas lire l'avenir, un autre type de lecture des cartes. Pour faire court, c'est une pratique spirituelle, une sorte de technique vaudou. Il récupère un élément d'une personne comme un poil ou un morceau de tissu qu'il met sur une carte avec son nom, cela lui permet donc de ressentir ses propres impressions sur une personne comme la gaîté ou bien la colère, l'avarice, la triste, ect...
A quoi cela sert ? A rien, mais vraiment à rien ! Mais dans ce genre de situation, où on doit faire un choix entre plusieurs personnes, cela sert.
Il ne fait pas cela par le hasard, mais dix personnes, c'est beaucoup alors si il faut en choisir deux, c'est extrêmement long sachant que Basil est plutôt difficile pour faire un choix.

«Bon, je suis désolé d'avance pour les deux personnes que je vais choisir. Mais il me faut un parrain si je veux rester dans la guilde et cela me tient particulièrement à coeur. Voyons maintenant ce que le destin me réserve...»

Et c'est ainsi que Basil ferma les yeux et mit la main au dessus des dix cartes qui étaient alignées devant lui. Il passa la main plusieurs fois au dessus des cartes et il sentit la première carte «l'appeler», une carte bien particulière.

«Ah, une carte qui ne me donne pas de surprise mais forte intéressante. Un antécédent assez violent avec qui j'ai échangé mais qui s'est transformé en une petite complicité je trouve. Une forte odeur, une assez grande puissance physique, un être plutôt sentimental à mon goût. En bref, un valeureux guerrier. Aaaah, c'est sans surprise mais je pense qu'il est l'une des personnes qui me ferait plaisir d'avoir comme parrain. Ça ne va pas être une surprise pour lui.»



Et le premier fut tirer. Il tira la carte et regarda le nom et cela fut encore sans surprise. Il posa la carte silencieusement sur le côté et passa de nouveau la main au dessus des cartes. De la couleur, de la gaîté, de la gentillesse, trop de choses ressortaient de ces cartes, ce qui lui arrangeait pas la tâche. Mais il s'arrêta sur une carte assez particulière, une émotion forte en ressortait. Le pandawa fut comme paralysé quelques instants. Il voulut choisir cette carte en approchant la main de plus en plus près mais son égo le rattrapa, il se mit à douter, bien qu'il trouvait cette personne très attachante il se disait qu'il avait peur de l'ennuyer plus que les autres en la choisissant et décida de passer à la carte suivante.

«Et encore une fois, l'avenir me fait peur. Ah, Passons, passons...»

La carte suivante lui était chaleureuse, comme les autres mais il y avait quelque chose qui se dégageait en plus. Bien qu'il n'eut très peu d'échange entre-eux deux, il voulait en savoir plus sur cette personne. Il prit la carte, regarda le nom de la personne et il sourit au nom de cette personne

«Pour une surprise, c'en est une belle. Bon, j'ai mes deux parrains, j'espère que ça va le faire !»

Il écrit le nom des deux personnes sur la feuille et claqua sa main sur la table, content des personnes qu'il avait choisis bien qu'il regard une des cartes avec un soupçon de regret. Il poussa ensuite sa beuglante préférée avant de quitter les lieux

«Yoshyaaaaa ! En espérant que le destin soit avec moi !»

Il quitta ainsi les lieux. C'est ainsi qu'on vit enfin la fin de sa demande de parrain au sein de l'ordre :

«C'est ainsi que je demande à vous, tout d'abord toi Sacrida. Nos débuts ont été un peu difficile, mais plus je te connais, et plus je t'apprécie et cela n'est pas pour te faire plaisir, c'est vrai. J'ai ensuite décidé de choisir Pantomime, bien que nous avons très peu parlé ensemble, je trouve que tu dégages une présence bien chaleureuse, et cela me plaît . J'espère que vous accepterez ma demande. A très vite !

Cordialement :

Bartholomew Elliot Fitzpatrick autrement appelé Basil-Hawkins»

[HRP] Bon, j'espère n'avoir pas fait d'inversion de mot comme vous avez pu le constater dans le canal guilde il y a une heure à peu près (oh mon dieu... XD). J'espère n'avoir pas fait de fautes, ou autres choses dans ce genre. Voilou, à très vite j'espère ^^ [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacrida



Messages : 132
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 21
Localisation : Dans la taverne

Quelques informations...
Race: Sadida
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
184/200  (184/200)

MessageSujet: Re: Une dernière pour la route ? *ricane*   Mar 16 Fév - 11:31

Quewah ?!

C’était le mot qu’employer Sacrida quand il était surpris de quelque chose, et ce soir, il avait était surpris !

Des anges, probablement assez fous pour l’agresser, avaient péries ce soir là. Sacrida n’avait qu’une envie, tuer. C’est pourquoi il passa sa mauvaise humeur sur les Bontariens impuissants face à lui.

Cette mauvaise humeur elle était tout simplement causée par la journée précédente, la Saint ballotin. La pire journée de l’année, le jour de l’amour, de la bonté …
Sacrida ne connaissait pas tout ça, il voyait tous les petits couples s’enlacer devant lui comme ci c’était qu’un jeu pour eux. Le simple regard sur un couple le dégouter.

Lui, il n’avait pas de ballotine. Il pouvait en avoir une, mais celle-ci n’est même pas venue lui faire un petit baiser voir même lui dire bonjour, rien, et ça, ça le rendait vraiment triste.

Mais cette journée était passée et il se devait de l’oublier.



Après se défouloir, Sacrida avait décidé de passer par la taverne. Ce qui n’était plus vraiment à son habitude à cause de l’omniprésence d’une certaine personne.

Par la même occasion, il croisa Basil qui lui donna une lettre.


Oh, c’est pour moi ? Je la lirais probablement avant d’aller me coucher !


Peu après cela, Sacrida monta dans sa chambre pour lire la lettre.

Il n’avait pas encore regarder le sujet de cette lettre mais avait déjà regarder la quantité.


Oh, ça va, quoi qu’il veuille me dire, il ne m’a pas fait un roman … Oh mais j’y pense ! ça doit être une demande en mariage …

Et oui, il pensait que Basil était vraiment amoureux de ses gros muscles de sadida. Pourtant lui n’était pas du tout attirer vers Basil ni vers tout homme finalement.
Il commençait à lire la demande et il s’arrêta net sur une phrase :


« Faire ma demande de parrain et de marraine. »

-QUEWAH ?!!!


Sacrida à se moment là vécu une sensation qu’il ne pouvait décrire, il était heureux, fière d’être choisit par Basil.

Il continua la lecture après s'être remis de ses émotions.


Basil … Pauvre fou, tu n’as toujours pas compris depuis le temps que j’suis pas une personne qui pourra te donner l’amour dont tu as besoin … Il se mettait à rire.

Après avoir lu la lettre complètement, il marqua comme un temps de pause. Dans sa tête, tous les moments passés avec Basil défilés.
Que ce soit à leurs première rencontre, qui a était plutôt mouvementé dalleur à cause d'un petit conflit.
Malgré cela Sacrida voyait au fond du jeune pandawa comme un petit peu de ressemblance entre eux et lui donna son accord pour rentrer dans l’Ordre.

Plusieurs semaines après ça, ça recommencé, une petite blague de Basil qui a mal tournée et ce fût la panique dans la taverne et les deux chevaliers ne pouvaient même plus se regarder sans s’affronter du regard voir même s’insulter.
Mais, après une explication entre eux, la tension avait diminué, depuis cela, il y avait comme une petite complicité qui s’était mis en place une fois que Basil lui ai parlé de sa vie sentimentale et qu’ils commençaient à se parler comme il le fallait.
Ensuite ils étaient devenu vraiment amis, sortir ensemble voir son amis le Koulosse par exemple, ils l’avaient fait, rigoler comme des fous pendant que Grom se faisait briser le cœur par Elra … Et j’en passe.
Il se trouva aussi qu’ils se ressemblaient beaucoup, ils avaient tout les deux la même envie de tuer les anges, même si Basil n’avait pas la même capacité au combat que Sacrida … Malheureusement.

Après tout les moments remémorés dans sa tête, il reprît ses esprits et commença à rédiger une réponse :


Basil … Franchement, qu’est ce qui te prend ? Je ne pensais vraiment pas que tu me choisirais comme parrain même si je dois avouer que ça me touche beaucoup …

Que pourrais-je te dire si ce n’est oui ? Tout ces moments passer ensemble, qu’ils soient bon ou mauvais au finale nous ont fait grandir et nous ont rapprochés.

Je serais donc vraiment fière d’être ton parrain, et j’espère que je ne te décevrai pas dans se rôle que je vais essayer de tenir très à cœur.


Il ne pût s’empêcher de faire tomber une petite larme de joie sur la feuille après avoir grogner, pour lui pleurer était un signe de faiblesse … Il ne fallait pas pleurer.

Il posa sa lettre sur le coté et donna la réponse à Basil au lever du soleil.


[HRP]

Bon ben voilà c'est clair, un OUI pour moi Smile Et puis ben ... Bienvenue dans la guilde !
PS : Non ... Je n'ai pas "vingt-sex" minutes de retard Razz


[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pantomime



Messages : 34
Date d'inscription : 12/06/2008
Age : 31

Quelques informations...
Race: Pandapowa
Guilde: Passeurs de Mondes
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Une dernière pour la route ? *ricane*   Ven 19 Fév - 1:35

S'extirpant avec peine du tonneau dans lequel elle avait passé la fin de la nuit et, apparemment, une bonne partie de la matinée, Pantomime s’avança en titubant vers la taverne. Comme souvent le matin, personne n’était présent, et elle eu tout le loisir de s’avachir sur le comptoir en suppliant le tavernier :

« De l’eaaau ! »

Celui-ci, sceptique, la regarda un instant sans mot dire, puis sortit un verre et le remplit d’eau avant de le poser à côté de la Pandawa. Cette dernière hurla de rire.

« Mais naaan, je déconne ! Allez, file-moi une pinte ! »

Sa bière à la main, elle attrapa au passage le tas de paperasses qui s’accumulait dans le bureau de l’Ordre et alla s’installer à une table pour les lire à son aise.

« Postulations, déjà vu. Demandes de parrainage, pas pour moi ça… Alliances entre guildes MOUHAHA non, ça ne me concerne pas. Petites annonces… »

Buvant une gorgée de bière entre chaque feuillet , Pantomime en eut vite fait un tour très personnalisé et reposa la liasse sur le bureau.

« Belle journée non ? »

Alors qu’elle s’apprêtait à quitter la taverne en vue de trouver une activité qu’elle aurait une bonne raison de fêter, elle s’arrêta au son de la voix de son amie Hestivale.

« - Eh ! Salut Hesti !
- Alors, heureuse ?
- De ?
- Eh bien, tu dois être honorée et contente n’est-ce pas ?
- Oui toujours… Mais de quoi en particulier ?
- Tu n’as pas vu ? Quelqu’un te demande comme marraine ! »

Pantomime éclata d’un bon rire.

« - Marraine ? Moi ? Non mais, tu m’as bien regardée ?
- Je n’ai pas dit que c’est moi qui t’avais choisie… Juste que je l’ai lu dans les demandes de parrainages d’hier !
- Ma pauvre Hesti… Je ne remets pas en doute ta bonne volonté, mais il va falloir que tu retournes prendre des cours de lecture auprès d’Agulha…
- Tu ne me crois pas ? Lis-la toi-même alors ! »

Hestivale farfouilla un instant dans la liasse de papiers, en sortit le parchemin et le tendit à Pantomime.
Celle-ci le parcourut rapidement et écarquilla les yeux.

« Mais c’est que tu as raison en plus… »

Elle lut le nom du demandeur.

« Ahahah ! Oui, je comprends mieux ! Qui d’autre qu’un Pandawa aurait pu faire cette demande sans crainte de se faire débaucher ? »

Elle attrapa une plume sur le bureau et, tachant de s’appliquer pour que son écriture reste droite ou du moins lisible, elle traça ces quelques mots au bas du parchemin en guise de réponse :

« Cher Basil. Je me demande bien ce qui t’a poussé à me faire cette demande : si personne ne l’avait fait avant toi, tu dois bien te douter qu’il y a une bonne raison ! Je suis absolument ravie de constater qu’il existe encore quelques dépravés en ce monde qui veulent bien de mes leçons. Je commençais à m’ennuyer ferme parmi tous ces gens sérieux, je te remercie donc de m’inviter si cordialement à te corrompre. Prends ton courage à deux mains, tu n’es pas sorti de l’auberge !

PS : En parlant d’auberge, on débute les cours ce soir à la taverne de la Misère !

Panto »

Un grand sourire se peignit sur son visage, du genre qui aurait fait fuir n’importe quelle personne bien élevée. Elle avait trouvé grâce à Basil ce qu'elle allait fêter dignement ce jour-là.
Satisfaite de sa réponse et de cette bonne nouvelle, elle reposa le parchemin au sommet de la pile et sortit faire le tour des tavernes. Il fallait bien qu’elle trouve la meilleure où emmener son filleul pour lui faire honneur !

[HRP]
Je suis très touchée de ton choix Basil !
J'espère que marraine ou pas on aura l'occasion de faire mieux connaissance, en tout cas ton choix me fait très plaisir ! Merci ! Smile
/HRP

_________________
Un dernier verre et au lit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une dernière pour la route ? *ricane*   Aujourd'hui à 15:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Une dernière pour la route ? *ricane*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite blague pour la route
» Une petite dernière pour le fun
» [Expose] Motifs de route fait maison !
» Date de vendange en Bourgogne!
» Sasuide un nouveau pour la route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: