AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hasta siempre la revolucion ! [Candidature Acceptée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El-Gocho



Messages : 1
Date d'inscription : 28/02/2010

MessageSujet: Hasta siempre la revolucion ! [Candidature Acceptée]   Mar 2 Mar - 0:51

Le port de Madrestam était plutôt tranquille par cette chaude après-midi de printemps , un léger vent d'ouest balayait les quais faisant voleter de la poussière dans l'air marin .
Alors que les chevaliers de Mystra semblaient faire la sieste dans leur taverne , aucun son ne filtrant de la porte à battant .

Alors que les rares pêcheurs en activité trimaient sous les ordres de Verumacha un léger bruit de corde vint troubler cette paisible quiétude .
Ce bruit semblant se rapprocher tous les oisifs qui trainaient dans les parages tournèrent leur regard vers l'horizon ou commençait à poindre un curieux chapeau . Sous ce chapeau apparut une tête , celle d'un homme d'âge moyen , arborant fièrement moustache et cheveux longs flottants au vent .
Un pas , puis deux , et l'on vit apparaitre son torse à travers la poussière voletant dans l'air .
Les badauds purent enfin voir d'où provenait ce bruit de corde qui leur régalait les oreilles , l'homme tenait une mandoline dans ses mains habiles et en jouait distraitement d'une main experte .

Arrivant à hauteur de la taverne il cessa soudain de jouer , fixant l'emblème sur le mur et l'écriteau en dessous :


- Oune taverrne Madre dé dios c'est oune bediccion por mio ! Y'ai bien failli mourrrir dé soif !

Entrant sans autre forme de procès dans le repaire des chevaliers il s'affala sur le comptoir en commandant une tequila au tavernier , devant le regard scrutateur des présents :

-Tu as de quoi payer l'ami ?
-Por Dios amigo , y'é n'ais pas un sous en poche mais yé peut vous rrrégaler d'oune ballade dont y'ai lé sécrret !

Le tavernier faisant mine de rabrouer le pauvre homme un chevalier à l'air austère prit la parole :

- Allons , ce pauvre homme semble assoiffé , ne serait il pas cruel de le laisser repartir le gosier sec alors qu'il peut nous régaler d'une belle ballade ? Quel est ton nom l'ami ?

Se tournant vers le chevalier l'homme renversa fièrement sa cape en arrière et fit une courte révérence en agitant son chapeau :

-Perrrméttez moi dé mé prrésenté amigo mio , yé mé nomme Inigo Montoya Da silva Ribeiro De sanctis Torres y Ramon , pourr vous servirr ! Mais vous pouvez m'appeler El Gocho !

- Hum ... va pour El Gocho l'ami , je t'en prie , enchante nous les oreilles .

- Mais bien sour señor .

Attrapant sa mandoline il commença à battre le rythme du pied , puis après s'être échauffé la voix il commença a chanter :


El pueblo unido jamás será vencido!
El pueblo unido jamás será vencido!

De pie cantar, que vamos a triunfar,
avanzan ya banderas de unidad
y tú vendrás marchando junto a mi
y así verás tu canto y tu bandera
al florecer. La luz de un rojo amanecer
anuncia ya la vida que vendrá,

De pie marchar, que el pueblo va a triunfar;
será mejor la vida que vendrá,
A conquistar nuestra felicidad
y en su clamor mil voces de combate se alzaran;
dirán canción de libertad.
Con decisión la patria vencerá.

Y ahora el pueblo que se alza en la lucha
con voz de gigante gritando; adelante!

El pueblo unido jamás será vencido!
El pueblo unido jamás será vencido!

La patria está forjando la unidad;
de norte a sur, se movilizará,
desde el salar ardiente y mineral,
al bosque austral, unidos en la lucha
y el trabajo, irán, la patria cubrirán.
Su paso ya anuncia el porvenir.

De pie cantar, que el pueblo va a triunfar.
Millones ya imponen la verdad;
de acero son, ardiente batallón,
sus manos van llevando la justicia y la razón.
Mujer, con fuego y con valor
ya estás aquí junto al trabajador.

Y ahora el pueblo que se alza en la lucha
con voz de gigante gritando; adelante!

El pueblo unido jamás será vencido!
El pueblo unido jamás será vencido!



Ayant terminé son ode à la liberté il se fendit à nouveau d'une révérence et avala sa tequila d'une traite .

Devant l'assemblée ébahit il déclra solennellement :


Hasta siempre la Revoluccion ! Ye rétrrouvérrais lé grédin qui a touer mon père et yé lé férrait payer pour son crrime !

Une fois calmé il finit par s'assoir à la table du chevalier qui lui avait si généreusement offert un verre .

[HRP] Bon , pour ceux qui aurait des doutes il s'agit de Grommy les enfants :p , j'ai poster juste pour le trip , si vous avez envie d'avoir un poète gauchiste latinos dans la guilde alors je serait heureux de combler vos attentes :p [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hasta siempre la revolucion ! [Candidature Acceptée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandapinpadaploume, l'art de l'alcool. [Accepté]
» [Accepté] [Guerrière Protection][PvP] Chärlotte .
» Etiquette - Drood heal - Acceptée
» Mais... c'est quoi ce truc gluant ?! [Accepté]
» Hasta la vista baby !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Bureau De Recrutement-
Sauter vers: