AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Lune



Messages : 1
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Mer 3 Mar - 2:47

Je courais à travers la cour, mon visage qui d’habitude montrait un sourire a toute épreuve était aujourd’hui déformé par une colère qui me dictait tous mes gestes. Je courais jusqu'à m’arrêter en dérapant devant la personne qui était à l’origine de ma haine.

Je ne fis qu’un geste: je lui décrochai le plus beau coup du droit que je n’aie jamais fait. Il faut dire que c’était la première fois que je frappais quelqu’un comme ça.

Sans un regard pour le garçon que je venais d’assommer, je me tournai vers la personne à coté de lui qui me regardait avec un regard d’incompréhension la plus totale. Je lui attrapai la nuque avant de l’embrasser comme si ma vie en dépendait.

Il fut d’abord étonné mais répondis bien vite à mon baiser pour mon plus grand plaisir...

Je me réveillais en sursaut. Ces événements étaient si loin aujourd’hui. Je me levais pour regarder par la fenêtre la mer en contrebas, qui essayait par tous les moyens de détruire cette falaise, falaise qui la narguait depuis toujours à se tenir là sans jamais tomber, sans jamais faiblir.

Cette falaise que d’un côté j’admirais, car elle sait tenir sans jamais faillir sous les assauts de cet adversaire si dévastateur.

Voila que je mettais à envier un cailloux; la solitude me pesait vraiment au niveau psychologique.

Tout ça pour avoir défendu mon point de vue. Si seulement ce jour-là j’avais pu fermer ma gueule, je ne serais pas dans cette situation qui me privait de toute liberté….

Jamais un hiver ne m’avait paru aussi froid. J’étais habituée aux températures négatives, mais l’ambiance de la ville et de la région glaçait tous les regards que je portais au dehors. J’étais seule et le seul paysage qui défilait devant mes yeux rappelait l’ingratitude et la rudesse de ce mois de Descendre. Devant moi se profilaient des forêts de sapins à perte de vue qui allaient bien loin. Il avait neigé quelques jours auparavant, pour Nowel sans doute, et tout le paysage se résumait à deux couleurs, vert et blanc.

Il faisait presque nuit et cela n’avait rien de rassurant. De gros nuages masquaient la lune qui devait être en train de poindre au dessus des collines. Somme toute, c’était une soirée d’hiver des plus normales pour la région, enfin je le supposais; je n’étais jamais venue ici auparavant.

Je grimpai à l'arbre le plus haut de la forêt sans difficultés, et commençai à écouter le chant du vent en fermant les yeux.

Plénitude. Le vent passant sur mon visage, me murmurant des paroles douces à l'oreille.
Plénitude. Mes cheveux volant au vent.
Caresse. Le vent me caressant la peau, puis mon corps, de tous mes membres.

Le temps s'écoula ainsi pendant trois longues heures. Assemblant les derniers évènements qui m’avaient amenée ici. Tout c’était passé si vite, je ne comprenais même pas la moitié de tout ce qui c’était passé… mais je savais que je n’avais désormais qu’une chose à faire, ce que mon père exigeait de moi: me joindre a la fratrie des Chevaliers de Mystra. Mon père avait toujours été un fervent disciple de la déesse de la sieste et du mystère, j’avais donc reçu l’éducation qui convenait. Depuis ma tendre enfance, mes oreilles entendaient les contes mystérieux sur Mystra. Mon père m’avait fortement suggéré de quitter le cocon familial pour partir vers les contrées d’Amakna, là où je pourrais trouver ces fameux chevaliers.

En même temps cela ne me dérangeais pas plus que ça, puisque j’avais accepté la proposition d’Antoine de venir passer le Nouvel An avec lui, dans la maison de campagne de ses parents, qui était située non loin du lieu de rencontre des chevaliers. Peut-être parce que j’avais envie de le voir, après ces deux années passées loin de lui? Il avait été mon petit ami dans ma jeunesse, mais il était parti étudier dans une autre ville que moi et je ne l’avais plus revu. Et quand trois semaines auparavant il m’avait proposé de venir le voir, j’avais bien évidemment dit oui. Il avait 20 ans, comme moi, et il faisait des études de géographie alors que j’écrivais des livres, du moins j’essayais.

Notre relation avait durée plus d’un an. Il avait été mon premier amour. J’ai eu le cœur déchiré quand nous nous sommes séparés, mais nous n’avions pas le choix. Il avait décidé de rompre pour ne pas avoir de mal à faire à l’autre. Bien sûr, il avait eu raison, mais j’avais mis du temps à l’accepter. Finalement, pendant ces deux années, j’avais moi aussi réussi à tourner la page et j’avais eu quelques aventures. Mais aucune n’avait été aussi intense que la première et j’étais toujours célibataire.

C’était seulement 2 mois plus tard, alors que je commençais à peine a m’habituer à ma nouvelle vie, que le souvenir des raisons de ma visite dans ces terres me revint en tête: je n’avais pas quitté les terres gelées de ma grande île blanche pour un garçon… C’est donc dans l’arbre où j’avais l’habitude de grimper depuis le premier jour de mon arrivée ici que j’écrivis ma lettre aux chevaliers.


« Aux membres des Chevaliers de Mystra,

Disciple d’Eniripsa bontarienne du 64ème cercle, je cherche à rejoindre vos rangs.
Ceci me paraît essentiel afin d'honorer la promesse d'honneur que j'ai envers mon père. Je pense également qu'un changement dans ma vie s'impose. Au stade où j'ai perdu toute envie particulière et où la proposition de renouveau s'est amenée à moi, je n'ai pu l'ignorer.
Enfin, ce qui me pousse particulièrement vers vous chers chevaliers, hormis mon père, c’est mon envie d’écrire un livre, et/ou un recueil des contes sur notre chère et tendre déesse.
Dans l'espoir de vous retrouver aussi tôt que possible,

Marie-Lune. »


C’est lentement, la tête bourdonnante, que je descendis de cet arbre. D’un pas lourd, remplie de doutes, je me dirigeais vers le lieu où les chevaliers avaient l’habitude de se rendre pour prendre un coup, leur taverne en quelques sorte.
Je posai la main sur la poignée. La taverne était donc déjà ouverte. Je pris une inspiration et entrai dans la pièce.
J’englobai rapidement la pièce des yeux. Une taverne tout ce qu'il y a de plus normal, en apparence : un comptoir, des tables, des chaises, des bières. Seul un petit tableau attira mon attention. Je m'en approchai. Un parchemin y était accroché. Je pris le temps de le lire.

C'était bien le panneau des candidatures.
Je jeta un dernier regard mélancolique à travers la fenêtre, pour accrocher mon parchemin ensuite.
Une chose de moins à faire; si je suis refusée mon père ne pourra plus rien faire. Il ne me reste plus qu’à régler mes problèmes de cœur…


[Mes marraines sont Sheza & Elrawen.]


Dernière édition par Marie-Lune le Jeu 4 Mar - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grom



Messages : 87
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 30
Localisation : Mont-de-Marsan

Quelques informations...
Race: Sacrieur
Guilde: OCMystra , quelle question !
Cercle de Puissance:
171/200  (171/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Mer 3 Mar - 17:17

Grombrindal qui noyait son chagrin dans l'alcool et le sang passait régulièrement à la taverne dès l'aube , afin d'éviter les autre chevaliers pour prendre de quoi se mettre un grosse charge avant d'aller s battre toute la journée .
La mine basse , les yeux dans le vague il s'apprêtait à ouvrir la porte lorsqu'elle s'ouvrit sous son nez et qu'il fut percuté par une petite chose fragile :


- Rhaaaa qu'est c'est qu'sa tabarnak ! Tu peux pas r'garder ou tu fous les pieds saleté de bestiole !

Baissant les yeux il s'aperçut qu'en guise de bestiole il s'agissait en réalité d'une éniripsa qui le fixait , les yeux rond comme des soucoupe et le visage rouge , de confusion ou d'indignation Grombrindal n'aurait su le dire .
Sans un mot la frêle créature pris ses jambes à son cou , laissant un Grom médusé sur le pas de la porte .
Son humeur s'assombrissant encore , pour peu que cela fut possible , il entra dans la salle commune , vide comme il l'espérait , passa derrière le comptoir pour y prendre un bouteille de rhum et s'appliqua à la vider dans la foulée .
En laissant trainer son regard sur la pièce il fut attiré par un parchemin qui était fixé sur le mur des candidatures .
S'approchant il jeta un œil sur le bout de papier et lut avec un intérêt feint la missive , visiblement elle venait de la jeune fille qui l'avait bousculé un peu plus tôt sans s'excuser .

Voyant à la fin du message qui étaient ses marraines il ne put s'empêcher de froncer les sourcils , Sheza et Elrawen , drôle d'équipe . Penser à Elrawen raviva sa peine et il engloutit le reste de sa bouteille avant d'aller s'en chercher une autre et de sortir , une autre journée de perdition l'attendait . Afin de donner son approbation pour une affaire dont il se fichait comme d'une guigne il se mordit le pouce et traça une ligne de son sang , cela devrait suffire a prouver l'identité du sacrieur . La bouteille à la main , du sang goutant sur le sol , il prit le chemin de la sortie , prêt à verser toujours plus de sang .


[HRP] Cette candidature me semble bonne , je t'ai entrapercue une ou deux fois devant la taverne , tes marraines devront répondre de toi mais tu n'a pas choisit les plus mauvaises donc je suis relativement confiant , je te donne donc un vote positif , bon courage pour la suite et confirme la bonne impression laissée pour l'instant Smile [HRP]

_________________



"Appelez les chiens qu'ils se nourrissent de vos carcasses...Ah mais Grom t'es dégueu t'as encore tout bouffé !"
Niabea lors de l'attaque de l'antre du Meulou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agulha



Messages : 171
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 24
Localisation : Dans la taverne des Mystra ou peut-être au phare de Madrestam.

Quelques informations...
Race: Féca
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
101/200  (101/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Lun 8 Mar - 19:36

Après avoir répondu à la candidature d'Heycaflip, Agulha s'attarda sur celle de Marie-Lune, il avait déja lu le parchemin mais n'avait pas encore eu le temps d'y répondre, c'était l'occasion.
Il la relut donc rapidement et un point attira particulièrement son attention lui qui avait un grand sens de l'honneur. Il trempa sa plume dans l'encre qu'il lui restait et écrivit une réponse :


Citation :
J'ai envie de vous permettre d'honnorer votre promesse. Je vais donc vous donner un vote positif vers une nouvelle vie puisque c'est ainsi que vous le voyez.
Agulha.

[HRP]
Désolé d'avoir fait une réponse si courte, un manque d'inspiration chronique et un manque d'envie en sont surement la cause.
Pour autant la candidature me semblant plutôt bonne, je me sens dans l'obligation de te donner un deuxième vote positif qui je l'espère relancera un peu le sujet.
à bientôt parmis nous, je l'espère.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bookman



Messages : 94
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 23

Quelques informations...
Race: Enutrof
Guilde: L'Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
191/200  (191/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Sam 13 Mar - 15:47

Le malicieux vieillard épousait parfaitement ses nouvelles formes. Celles d'un fantôme, miraculeusement promu à errer encore et encore au monde des vivants. A la plus grande convulsion de ceux-ci. Chambres des petites demoiselles de Mystra et divers lieux peu orthodoxes d'entrée lui étaient maintenant de libre vue. Peut-être même de libre service.
Paradisiaque position lui était celle de se tenir durant des heures devant Pantomime, les yeux rivés sur son entrejambe. Sans que personne ne puisse protester. La sieste de la charmante Pandalette n'était toutefois pas éternelle et le repli de ses jambes avait marqué la fin du beau délire.
L'ennui le rongeait. Plus aucune vue à exploiter ! Ah si, celle des parchemins de candidature regroupés en paperasse sur le rebord du comptoir. Bookman prit bien le soin de vérifier qu'Hendall était plongé dans son sommeil Iopesque pour prendre malicieusement la plume qui, aux yeux des autres, se remuerait par magie toute seule. A chaque ligne qu'il rédigeait, son sourire sadique devenait plus grand.

Citation :
Chère Marie-Lune, c'est le meneur en personne de l'Ordre qui vous écrit. Sachez que je suis bien trop incompétent pour célébrer votre arrivée chez nous comme il se doit. De ce fait, je vous recommanderais vivement d'aller voir Bookman, notre héros incontesté, à la taverne d'Astrub. Je suis sûr qu'il vous offrira l'accueil que vous méritez ! Évidemment, il est pour votre intégration chez nous. Mais il juge un "oui" par écrit bien trop peu émotionnel. Notez que ce charmant homme n'aime pas les rencontres basiques et lassantes. Son look risque de vous surprendre.

Niabea.

Il reposa la plume et quitta la taverne hâtivement, tel un voleur, maintenant son grand sourire sadique.

[HRP]Je trouve ta candidature agréable à lecture. Je trouve aussi qu'il manque un peu de Mystra dans les pensées de ton personnage, et plus accessoirement qu'une mini présentation IRL aurait été agréable afin de nous donner une idée de toi. ^^
Je vote quand même par conviction POUR une mise à l'essai.
Bonne chance pour tes prochains votes ! A bientôt, j'espère.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niabea
Meneur de l'Ordre


Messages : 270
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 31
Localisation : Champs Ingals

Quelques informations...
Race: Iop
Guilde: Chevalier de Mystra
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Lun 15 Mar - 0:20

Niabea avait un violent mal de crâne, de ceux qui vous terrassent un mulou en pleine course ou qui font qu'un meulou recrache la mère grand - ou la grand mère - avalée par erreur ou appétit la veille. La raison à ce triste état était simple voir même un peu ridicule. Pris d'une soudaine et compréhensible envie de faucher le valeureux iop s'était rendu une fois n'est pas coutume non pas dans les champs d'Astrub mais dans ceux de ses confrères légendaires, la famille Ingalsse. Ces derniers faisaient pousser, et laissaient à la disposition du paysan volontaire, de merveilleux céréales, des épis d'or, au milieu de leurs traditionnelles cultures. Niabea, soucieux d'offrir à sa belle, le bol de céréales le plus succulent qu'il soit, était donc parti tenter sa chance dans les champs luxuriant au cœur d'Amakna.

Las, si l'absence de bworks sauvages piétinant les alentours rendait effectivement le lieu d'apparence plus convivial il n'en demeurait pas moins que d'autres créatures, plus ennuyeuses encore que les pollueurs verbaux, le peuplaient. Notamment de fâcheuses roses noires au mordant empoisonné. C'est après la troisième ou quatrième morsure que notre iop adoré se rendit compte que sa vue était, un peu, beaucoup, passionnément, floue. D'ailleurs elle n'était pas la seule à subir quelques désagréments ennuyeux, il en était de même pour sa démarche, désormais chancelante. Ses jambes étaient étrangement lourdes, il tituba et du planter sa faux dans le sol pour ne pas s'effondrer au sol tant son équilibre était perturbé.


- Houla..., il secoua la tête pour en chasser les brumes en vain, ... cela ne tourne pas rond... ou plutôt cela tourne trop rond...

Il fit quelques pas jusqu'à un bosquet proche et, prenant le temps de s'asseoir sans choir tout à fait, repris lentement sa respiration à l'ombre d'un frêne que l'ardeur des bûcherons n'avait pas encore condamné à finir en planche. Néanmoins sa tête résonnait douloureusement au moindre chant d'oiseau et, malgré lui, il reprit le chemin de la taverne maugréant contre ce fâcheux coup du sort l'éloignant des plantations et, via elle, des félicitations matinales de sa bien aimée à l'estomac comblé.

La route fut difficile et il du s'arrêter plusieurs fois, pris de nausées, victime sans doute d'une fièvre légère et maline qui rendait son pas hésitant et le sol faussement mouvant. Une heure lui fut presque nécessaire pour rejoindre les quartiers des Mystras, pour franchir le seuil de l'antique taverne... pour s'affaler d'un coup sur le comptoir, la tête bourdonnante reposant sur le tas plus ou moins épais des candidatures non traitées ou non classées. Son regard fatigué, embué par la fatigue et ces foutus maux végétaux, se posa sur l'une d'entre elles, sur celle, en fait, qui en occupait le sommet.


Citation :
Chère Marie-Lune, c'est le meneur en personne de l'Ordre qui vous écrit. Sachez que je suis bien trop incompétent pour célébrer votre arrivée chez nous comme il se doit. De ce fait, je vous recommanderais vivement d'aller voir Bookman, notre héros incontesté, à la taverne d'Astrub. Je suis sûr qu'il vous offrira l'accueil que vous méritez ! Évidemment, il est pour votre intégration chez nous. Mais il juge un "oui" par écrit bien trop peu émotionnel. Notez que ce charmant homme n'aime pas les rencontres basiques et lassantes. Son look risque de vous surprendre.

Niabea.

- Oh..., il se gratta la tête quelque peu pensif, ... quand est-ce que...

Il reconnaissait bien là la modestie iopesque dont il avait toujours su faire preuve, même s'il se trouvait dur de se qualifier lui même d'incompétent. Pour le reste... c'était à se demander s'il avait écrit ça en dormant, ou même sous l'influence des fleurs démoniaques, le tout était empli de fautes d'orthographe monstrueuses ! Même son écriture ne se reconnaissait pas preuve de l'envoutement terriblement néfaste qu'il avait subi. Néanmoins, en meneur appliqué et courageux, il reprit la plume et, modèle d'abnégation, sublima sa douleur pour corriger l'odieux texte de ses mains déposé.

Quelques minutes plus tard c'est un texte corrigé et couvert de tâches d'encres et de ratures que le iop laissait à la jeune femme. Nous vous le recopions ici dans sa fidèle intégralité.


Citation :
Chair Marie-Lune, c'est le meneur en persaune de l'Ordre qui vous écrit. Saché que je suis bien trop un nain compétent pour sait les brés votre arrivée chez nous com il se doigt. De se fait, je vous reuh commande raie vive ment d'allé voir monsieur livre, notre héros un con testé, à la taverne d'Astrub. Je suis sûr qu'il vous offrira l'accueil que vous merry thé ! Évidemment, il est pour votre un thé gras sion chez nous. Mais il juge un "oui" par écrit bien trop peu émo sionnel. Notez que ce char ment homo n'aime pas les rencontres basiques et lassantes. Sa vue risque de vous surprendre.

Niabea

Il hocha la tête, satisfait. Et, conscient d'avoir oublié dans sa première lettre oubliée le plus important, rajouta un pour salvateur... avant d'aller, une fois n'est pas coutume, se coucher.

[HRP]

Pour, pour, pour !

Désolé du temps de réponse j'étais en vacances, enfin à moitié !

Mais me voici de retour et, pour bien faire les choses, je tenais à te répondre. Bonne candidature Smile


[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheza



Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans son Sanctuaire.

Quelques informations...
Race: Osamodas
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Mer 17 Mar - 0:54

- Voyons voiiir…

Se triturant le menton, les sourcils froncés et l’air fatigué. Sheza eu un sourire en même temps qu’un soupir soulagé à la dernière minute, alors, se laissant tomber contre le comptoir jusqu’au sol, elle s’étira une dernière fois, les yeux fermés. Le soleil ne s’était pas encore levé.

La jeune femme se releva dans un dernier effort et se dirigea vers le panneau d’affichage des candidatures. Elle eut un sourire attendri en pensant à la personne derrière la postulation. Une succession de murmures s’en suivirent alors.


- Marie Lune… La petite fée toute timide qui rougit dès qu’on lui propose un verre…

Elle étouffa un rire, se rappelant tout de même qu’elle l’a acceptée sous son aile.

- Un pour... pour la demoiselle.

Elle accrocha ce dernier et quitta la taverne, bien décidée à rattraper sa nuit.

[HRP]

Tout a été dit il me semble, désolée d'avoir mis du temps à répondre !

[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basil-Hawkins



Messages : 39
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 25
Localisation : A l'aéroport !

Quelques informations...
Race: Pandawa renégat
Guilde: Air Force Sram
Cercle de Puissance:
146/200  (146/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Mer 24 Mar - 20:35

Après être tombé du port alors qu'il pêchait, Basil Hawkins arriva complètement trempé dans la taverne venant chercher les hameçons qu'il avait laissé dans la matinée. Il vit plusieurs personnes dont Marie Lune, cette éniripsa avec qui Basil a peu parlé. Il salua tout le monde et s'empressa de quitter les lieux en vitesse retournant à ses occupations.

Il se posa ainsi dans son coin de pêche favoris, dans un coin du port plutôt calme où il peut pêcher et dormir tranquillement. Mais après avoir vu Marie Lune à la taverne, le pandawa eut du mal à trouver le sommeil, sur son siège de pêche, la canne dans les mains. Il poussa un petit soupir et se mit à penser :

-Olalalalala... Après l'expérience "Heycaflip", voila que je dois traiter cette candidature. En plus, je ne lui ai presque pas parlé ! Bon, d'accord elle est timide, elle est plutôt gentille quand je l'entends parlé aux autres mais bon...

Il se pencha en avant pour voir si il avait attrapé quelque chose mais rien. Ses pensées le tracassaient un petit peu car ne pas répondre à sa candidature sous prétexte de ne pas assez connaître la personne n'est pas très classe et sympathique. Mais quelque chose lui effleura l'esprit.

-Mais oui ! Je n'ai qu'à voter un "pour" ! Comme ça, si elle est intégrée dans la guilde, je pourrais peut-être en savoir un peu plus sur elle. Ce n'est pas parce que je ne le connais pas maintenant, que je ne la connaîtrais pas forcément par la suite. Et après tout, une bonne action ne fait pas de mal au karma...

Basil prit sa canne à pêche, il prit aussi soin de retirer le brochet qu'il avait pêché en le remettant à l'eau. Il fonça en direction du bureau des recrutements.
Après être arrivé sur les lieux, il jeta son matériel dans un coin, fouilla dans la paperasse la candidature de Marie Lune et prit ainsi une plume :

On s'est pas beaucoup parlé, mais je pense que tu es une bonne personne, enfin, je pense à 70% que tu es une bonne personne. Enfin, je ne suis personne pour juger après tout !
Donc c'est ainsi, par les pouvoirs qui me sont accordés...


-Sans style, la réponse n'est rien... MOUAHAHAHAHAHAH !

Après avoir cherché à comprendre le sens de sa phrase dit auparavant, Basil se remit au travail en finissant d'écrire la candidature de Marie Lune :

Je te met ce "pour". J'espère qu'on aura l'occasion de parler très prochainement, ou pas. Enfin, nous verrons bien avec le temps ! Bonne continuation,

Basil Hawkins


Content de sa bonne action, Basil prit son matériel de pêche et commença à sortir des lieux mais une autre chose lui effleura l'esprit :

-Ne me dites pas que j'ai remis ce brochet à l'eau... ?

C'est dans un cri de desespoir que Basil quitta les lieux. Et oui, il faut être sacrément inconscient pour remettre un gros poisson à l'eau quand on peut le manger...
Comme quoi, on a pas forcément besoin d'être saoul pour faire n'importe quoi.

[HRP]
Perso, je trouve ta candidature très bien , je n'ai rien d'autres à rajouter sur ce sujet.
Voilou, voilou, bonne continuation Wink [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neyna



Messages : 61
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 31

Quelques informations...
Race: Déesse Eniripsa en personne !
Guilde: Mystrette, pour convertir les chevaliers à l'eniripsisme
Cercle de Puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Mar 6 Avr - 2:40

« Moui moui moui… »

En proie à un dilemme cornélien, Neyna, assise sur un tabouret pour être à la hauteur du tableau des postulations, contemplait la candidature de Marie-Lune d’un air songeur.

Une autre servante d’Eniripsa dans la guilde, pourquoi pas ? Néanmoins faudrait-il encore qu’elle accepte Neyna comme seule et vraie réincarnation de la déesse, et ça, ça n’était pas gagné.

D’abord, parce que Marie-Lune n’avait pas l’air d’être une rigolote. Elle honorait ses promesses, ce qui était totalement contraire aux principes que Pantomime avaient appris à Neyna, elle n’avait plus de goût pour rien, ce qui semblait absolument impensable aux yeux de la petite Eniripsa, et en plus, elle voulait écrire des livres, ce qui voulait dire qu’elle n’était sans doute plus en âge de jouer à la marelle en cachette.

Neyna soupira. Un livre de contes… C’était quand même un chouette livre. Peut-être qu’elle pourrait lui raconter des histoires pour l’endormir, un peu comme le ferait une maman ? Une bonne occasion pour Neyna de faire semblant de s’intéresser à la littérature, résolument un truc d’adultes, tout en assouvissant ses penchants secrets pour les histoires enfantines…

D’un air hautain, elle prit une plume, la trempa dans l’encre et inscrivit au bas de la postulation :

« POUR, avoir enfin une historienne sérieuse chez nous, cela commençait à manquer ! »



(HRP : Très jolie candidature, mille excuses pour le temps mis à répondre ! Il est vrai que le vote positif allait de soi mais comme il me semble que Marie-Lune est un personnage secondaire, j'avoue être un peu démotivée à l'idée qu'elle intègre la guilde pour au final ne devenir qu'un fantôme comme c'est arrivé fréquemment à d'autres. J'espère que tu nous prouveras qu'il n'en est rien ! Smile /HRP)

_________________
Déesse Eniripsa, pour vous servir !
Neyna, pour être servie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemna



Messages : 137
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : En beauce, entre deux brins de blés

Quelques informations...
Race: Eniripsa
Guilde: L'ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
133/200  (133/200)

MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Ven 16 Avr - 21:03

- Là, viens ! Viens ici ! psst, viens !

Gemna, planté devant la taverne, tapotait désespérément sur ses genoux, dans l'espoir que l'animal, occupé à mâchouiller une tige de fleur, se décide à l'écouter.
Agacé, il siffla entre ses doigts. La bestiole, qui fixait maintenant le garçon avec de grands yeux abrutis, était immobile à quelques mètres de lui.

- Viens là bon sang ! J'ai des candidatures à lire j'ai pas qu'ça à faire !

Le walk se décida à avancer vers son maître de sa démarche tout particulière, qui donnait l'impression qu'à chacun de ses pas, il allait se renverser du côté du pied qu'il posait à terre. Gemna, satisfait, entra dans la taverne, suivit de son petit animal qui ne portait encore pas de nom.

- T'es sage hein, j'te surveille !

L'Eniripsa s'approcha du tableau d'affichage en jetant quelques regards en arrière vers son walk qui courait déjà partout. Son regard fini par atterrir sur la candidature d'une jeune demoiselle.

- Marie... Lune ?

Il l'avait déjà vu, une fois ou deux, ou peut être plus, assise à la taverne à papoter. Elle semblait fort aimable, mais il n'avait pas encore eu la chance de discuter avec elle. Mais il savait que sa candidature était accrochée ici depuis déjà un bon bout de temps, et il n'avait pas du tout envie de la faire attendre encore, sous prétexte qu'il préférerait la rencontrer avant d'y apporter son vote. Non non, et puis elle avait l'air bien sympathique la demoiselle. De toute façon il finira bien par en savoir plus par la suite, et vu les réponses de tout le monde, ce sera un vote positif aussi... Il attrapa de son sac un vieux reste de plume et son encrier, puis signa d'un quelconque pour.

Un fracas retentit derrière lui, il sursauta et se retourna immédiatement. Quelques bouteilles brisées et de l'alcool gisaient à terre, le petit walk tout gêné à côté. Gemna se tapa le front, exaspéré.

[HRP] Voila ton dernier vote avec un peu de retard, et j'en suis navrée. Je te souhaite la bienvenue parmi nous ! ;p [/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]   Aujourd'hui à 15:17

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est un livre.[Candidature Annulée(?)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vol de Swiss annulé: le copilote n'avait pas son permis !
» Adololz mage [annulé]
» annulé mon mariage
» Emineur est parmis vous ,pour longtemps ? :p [annulée]
» [saint Nazaire]Samedi 13 Septembre torunois de mêlée-annulé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Bureau De Recrutement-
Sauter vers: