AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dazh Dagashi [Candidature Personnage Secondaire Acceptée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dazh Dagashi



Messages : 1
Date d'inscription : 13/03/2011

Quelques informations...
Race: Enutrof
Guilde: Indépendant
Cercle de Puissance:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Dazh Dagashi [Candidature Personnage Secondaire Acceptée]   Dim 13 Mar - 15:10

Personnage.


    Prénom :Dagashi
    Nom : Dazh
    Âge : 67
    Classe :Enutrof
    Guilde :Indépendant
    Alignement :Bontarien
    Cercle : 110



Description Physique.
Le vieux Dagashi, est un homme de petite taille. Son visage adopte constamment un air grincheux, ce qui s'accorde plutôt bien avec son caractère. Comme la plus-part de ses comparses, il entretient une barbe qui l'affectionne particulièrement.
Il a pour habitude de porter des vêtements amples et léger tout le long de l'année. Curieusement, il les préfère d'un blanc parfait, ce qui lui fournit un camouflage parfait lorsqu'il entreprend de se dissimuler parmi les bouftous. Un moyen pratique pour ne rien faire...
Il a également choisis de porter le "sac" traditionnel de cette classe pour ses travaux de prospections et plus souvent pour ces larcins.


Caractère.
Ce petit homme, est quelqu'un de grincheux et un tantinet, beaucoup, beaucoup trop, radin. C'est en tout cas, l'image qu'il souhaite afficher. Ainsi, il espère ne s'occuper que de lui. Cependant, sa rencontre avec Mystra, lui a fait comprendre la nécessité d'avoir des amis.
Aujourd'hui, bien que sa nature profonde d'énutrof subsiste au fond de lui, il fais en sorte d'être plus agréable avec son entourage et même d'être utile par moment.
Mais attention, ce changement n'affecte que les personnes qui lui sont proches ou ayant une quelconque utilité.


Histoire.

Il y a très longtemps, dans une galaxie loint.. île située en dehors du monde connu, naquit une petite colonie qui abritait alors, bon nombre d'aventuriers, avide de richesse ainsi que quelques sages, choisis parmi les grands homme de l'époque pour diriger l'expédition.
L'île était assez vaste. On y trouvait de nombreuses forêts, de nombreux court d'eau, des vallées et des montages. Il s'agissait d'un nouveau monde à découvrir. L'expédition "voyage vers l'infinie" avait pour but d'une part, d'apporter davantage d'informations sur le monde qui nous entoure et d'autres part, et c'était un objectif moins avouable, une richesse certaine pour les Colomb.

La colonie perdura ainsi, pendant de nombreuses années. Tous les jours, l'on apprenait davantage sur la faune et la flore locale. Le climat tempéré des environs permettait l'évolution d'un nombre incroyable d'espèce. Cependant, les aventuriers n'étaient jamais contentés par leurs découvertes et leurs exploits. Les fortunes n'étaient jamais assez importantes, et rapidement, leurs désirs allaient mener la colonie à sa perte.
Chaque années, les postes avancés permettant aux aventuriers de se reposer, progressait davantage au centre de l'île. Les dangers n'étaient pas assez dangereux, les risques pas suffisamment élevés pour empêcher les colombs de continuer. Mais un jour, un petit groupe de mercenaire fraîchement arrivé du monde des Douzes disparurent, sans laisser de traces. On pensa d'abord qu'ils avaient continué plus loin, motivés par leur propre ambition, mais quand ils ne se présentèrent pas pour réclamer leur salaire, on commença à soupçonner quelques choses d'étrange.
Ce n'est que quelques mois plus-tard, qu'on retrouva leurs os et leurs équipements, plus loin que la frontière instaurée par les commandant de la colonie. Non loin de leur cadavre, on retrouva une caverne qu'ils avaient de toute évidence découverte. Sur les paroi, on devinait un groupe d'humanoïde étrange, adorant un objet similaire à un œuf.

L'histoire des Dofus était connu de tous, parmis les Colomb et au fond, beaucoup espérait en trouver d'autre sur ces territoires sauvages. Ils n'avaient cependant pas prévu qu'un groupe d'individu existait sur l'île, vivant profondément sur cette dernière. Les armes ayant servi à éliminer le premier groupe en témoignait. Il était même possible que les autochtone, s'étaient déjà emparé de l'artefact. Ce n'était peut-être pas le cas et beaucoup ignorèrent cette possibilité. Ce qui engendra alors une grande chasse au Dofus. Les sages, avait rapidement conclut qu'il s'agissait bien d'un oeuf de dragon. La venue de nouveau aventuriers et la découverte d'un tel objet ne pouvait être que bénéfique.

Finalement, cette quête d'un nouveau Dofus fut un véritable échec. Il ne reste aujourd'hui, aucune trace des Colombs. Beaucoup sont morts avant même d'avoir put rejoindre les navires.
Les hauts dignitaires de l'époque décidèrent même de faire disparaître tout écrit se référant à "voyage vers l'infinie", décrétant le peuple du monde des douzes, incapable de lutter contre la menace du monde inconnu.
Cependant, un petit groupe survécut sur cette île. Tous étaient des aventuriers chevronnés et préparés à toutes les situations. C'était grâce à leurs expériences qu'ils avaient put survivre. Mais malgré celà, ils finirent peu à peu par disparaître, ou presque.
Parmi eux, il y avait un enfant. Il avait vécu jusqu'à ses dix ans au sein de la colonie et avait été habitué aux histoires d'aventuriers, dès sa plus tendre enfance. Beaucoup se référait au Monde des Douzes. Ayant toujours vécut ici, le jeune Dagashi ne rêvait qu'à explorer ce monde dont toute la colonie parlait. Si son île était l'Eldorado de bon nombre d'aventurier, son Eldorado à lui s'avérait être le monde des Douzes.

Quand à l'âge de 23 ans, il fut le dernier survivant du groupe d'aventurier, il décida de réaliser son rêve. Ce ne fut pas une chose facile, puisque pour rejoindre le Monde des Douzes, il fallait traverser un immense océan. Cependant, la colonie avait toujours travaillé le bois des forêts très présente sur l'île. Le jeune Dazh se rappelait du bois que l'on qualifiait d'idéale pour la fabrication des navires. Il s'agissait d'après les nombreux charpentiers, d'une évolution de l'Oliviolet à un climat tempéré. Le bois souple et ferme une fois séché était parfait.
Il fallut deux autres décennie à Dazh, pour rassembler suffisamment de ressource et de nourriture pour se décider à traverser l'océan. Son petit navire flottait très bien sur l'eau et le bois supportait très bien le traitement que lui avait appliquer le jeune homme. Avant son départ, Dagashi équipa son navire d'une grande feuille de ses plantes immenses que l'on pouvait trouver sur l'île pour en faire une voile. Même parmi les ruines de la colonie, il n'était plus possible de trouver le moindre bout de tissus.
Quand enfin, il eut assez de kokoko et de fruits, il entama son périple.

La météo était agréable, mais plus les jours passait et plus la température baissait. Dagashi avait déjà entendu parler d'un continent gelé mais n'avait osé y croire. N'ayant pas de carte ni de boussole, le jeune homme se dirigeait en fonction des oiseaux migrateurs qui survolait l'océan d'île en île à cette époque de l'année. De plus, la température de plus en plus fraiche le renseignait quand à sa position sur l'océan. Cependant, il lui arrivait de trop s'éloigner de l'archipel et de se perdre pendant plusieurs jours. Sa réserve de Kokoko disparut suite à une tempête dès le cinquième jour. Heureusement, il était bon pêcheur et les quelques plantes qu'il avait emmené avait la propriété de filtrer l'eau salée.

Il arriva a sur une plage vide, où il retrouva le climat de son île natale. Devant cette dernière, régnait une plaine gigantesque. Un territoire véritablement immense où le vent filait à toute vitesse et où d'étrange créatures vivaient. Cependant, la vie fut plus rude dès son arrivé à terre. La plage était infesté de créatures aquatique, qui bien que pacifique s'avérait dangereux quand il s'agissait de les chasser, ainsi que de terrible concurrent lorsqu'il fallait se nourrir de poisson plus petit. Les environs n'étaient pas non plus riche en fruits et la plaine, ravagé par le vent, n'offrait guère davantage de végétation. Après quelques rudes années à vivre au fin fond de la baie de Cania, Dagashi continua son périple à travers le territoire des Kanigrous. Il trouva d'ailleurs un endroit agréable où passer la nuit, mais la tour était gardé par un féroce gardien. Un animal véritablement imposant, à la fourrure mauve et blanche, salit par la boue et le sang de ses adversaires, l'avait alors malmené. Sans doute avait-il projeté de le dévoré, mais l'expérience de Dagashi, lui permit malgré tout de s'échapper du donjon. Dès lors, il passa ses nuits à la lueur des étoiles. Une chance, les nuits dans la plaine de Cania n'était pas aussi froide qu'on pouvait l'imaginer.
Pour la première fois de sa vie, son sommeil était agité, mais malgré tout, plus réparateur que jamais. Il ne rêvait plus comme autrefois, il rêvait différemment, peut-être rêvait-il d'autre choses. Il était trop tôt pour le dire, et à chaque réveil, le vieux Dazh repoussa ses pensées d'un geste de la main, et attaqua son petit déjeuner, dans tous les sens du terme.

Son aventure l'amena plus-tard à découvrir le village des éleveurs à la suite d'un impressionnant effort d'escalade. Couvert de blessures et épuisé par ces derniers jours, il décida de se reposer en compagnie des habitants de la région. Il eut alors le plaisir de rencontrer davantage d'aventurier du Monde des Douzes. Toujours aussi tarés et en quête d'aventures et de richesse. C'est en leur compagnie que Dagashi apprit à apprivoiser et à monter les Dragodindes. C'est aussi, en redécouvrant leur aspect d'aventurier que le vieux Dazh entreprit de prospecter, pour en savoir plus sur le monde qui l'entourait.

Dagashi alors âgé 50 ans, décida finalement d'écouter les rêves qu'il faisait maintenant, depuis plusieurs années. Ces rêves étaient cette fois, plus précis. Il y voyait une femme, une femme d'une beauté saisissante. Ne voyant plus qu'elle dans ses songes, le vieux Dazh lui accorda de plus en plus d'attention, et lui dédia ses victoires. Lui parlant même à ses heures perdu, elle était devenue une compagnie de tout les instants.
Avec le temps, Dagashi apprit à comprendre ses rêves. Peut-être que fumer le kalyptus l'avait aidé à percevoir davantage d'information qu'autrefois? Peu importe. Il avait néanmoins le sentiment de devoir aller vers l'Est. Il continua sa route, à travers les marécages, qui lui rappelèrent certain endroits de son île natale, puis il déboucha, plus loin en aval, sur le camp des bworks où il apprit les secrets de fabrication de cette fameuse bière, et certaines technique kamikaze de certains de ces guerriers. Il participa même à l'occasion aux batailles qui les opposaient aux gobelins. Des êtres qui d'après lui était ridiculement petit et particulièrement moche, et qu'il de toute façon, ne comprenait pas. Quelques années plus-tard, il continua son périple jusqu'à la très célèbre forêt des abraknydes. Les récits des aventuriers sur l'île évoquait une créature importante, gardienne d'un objet très rare et très précieux. Bon nombre des hommes avait succombé à la malédiction, et furent transformé en abraknyde. Certains prétendaient que le sort n'était pas définitive et qu'un cas de victoire sur un autre aventurier, la malédiction se voyait annulé. En tout cas, ça expliquerait l'agressivité de certains abraknydes...
Ayant davantage d'expérience, Dagashi eut la sagesse de ne pas squatter l'antre du Chène Mou, ni même d'aller lui balancer des cailloux dans la tronche bien que ce fut très tentant. A la place, il continua son chemin qui l'amena à découvrir une autre région célèbre, la montagne des craqueleurs. Des monstres gigantesque, mangeurs de cailloux et qui pactisaient avec les gobelins et les kwaks pour préserver l'endroit des aventuriers qu'ils méprisaient. C'est en tout cas l'impression qu'ils donnaient lorsqu'un aventurier se présentait. Peut-être était-ce à cause des boucliers craqueleur, très en vogue à l'époque... Mais, pourquoi?

Cette fois-ci, Dagashi ne s'éternisa pas non plus. Ses rêves était de plus en plus précis, et ce sentiment qui lui disait d'aller vers l'Est se faisait de plus en plus présent. Grâce à une carte, qu'il avait récupéré au village des éleveurs, il savait qu'il avait maintenant traversé la moitié du monde Connu. Ce qui n'était pas banale.
Il avait aujourd'hui 67 ans, et pour la première fois, il franchit les portes du village d'Amakna. Les habitants étaient pour la plus-part, très accueillant, malgré qu'il n'était pas toujours très agréable avec les nouveaux visages. Afin de se nourrir, il réalisait quelque travaux de prospection qui avec le temps le fascinait. Il était même devenu un expert avec une certaine réputation. Dès lors, il lui arrivait de partager des conversations animé avec des représentants d'Enutrofs qui partageait également cette passion. Il ne fallut que peu de temps avant que lui même adopte cette nouvelle religion qui l'enchantait.
Un jour, alors qu'il souhait acquérir une arme particulièrement efficace, tant pour combattre que pour prospecter, on lui confia une mission. Une mission qui consistait à prélever des minerais rare dans les souterrains du château d'Allister. Par chance, Dagashi avait une bonne expérience des souterrains depuis son intronisation au sein du temple Enutrof et il accepta en échange de l'arme en question, qu'on lui fournit aussitôt pour les besoins de la mission.

Cependant, si la mission débutait bien, Dagashi qui avait refusé comme à son habitude, l'aide de quelqu'un d'autre, fut piégé à la suite d'un éboulement inattendu. Il resta enfermé pendant de très long jour, et afin de lutter contre la faim et la soif, il dormait tout simplement. De ce fait, il rêva beaucoup. La femme qu'il percevait dans ses rêves était plus précise que jamais, et il lui semblait même l'entendre. Lorsqu'il se réveillait, il avait alors son nom sur ses lèvres : "Mystra".
Ragaillardi par ce sommeil réparateur, il trouvait la force à chaque fois d'avancer dans ces souterrains, jusqu'à trouver une sortie. Mais en attendant, la dénommée Mystra l'accompagnait. Elle lui parlait, elle l'encourageai. Celle qu'il qualifiait de Déesse avait toujours été avec lui, et aujourd'hui, il comprenait que l'aide d'autrui, une aide qu'il avait toujours refusé, lui manquait. Heureusement, il avait Mystra avec lui.

Au terme d'une semaine difficile, il parvint à s'extraire des souterrains. Il avait alors eut le temps de prendre tous les échantillons dont il avait besoin et en échange, il eut l'autorisation de garder son arme. Une pelle, simplement. On lui fournit également, de quoi se laver, mais il refusa, et de quoi se nourrir.
Quand il interrogea son hôte au sujet de Mystra, la réponse fut sans attente. Non loin d'ici, à quelques heures de marche tout au plus, était installé un Ordre reconnu, adorant la dénommé Mystra, la Déesse. Ainsi si ses rêves, lui disait depuis des années de se diriger à l'Est, peut-être était-ce pour ça? Si ses rêves avait été plus précis, peut-être était-ce parce qu'il approchait du but?
Alors, sans perdre de temps, le vieux Dagashi, recouvert de poussière leva le camp après avoir généreusement remercier son hôte, et se dirigea vers le port qu'on lui avait indiqué. Il trouva la taverne assez facilement. Ouverte à tout le monde, il y trouva beaucoup de personne.
Il pénétra alors la salle, et y jeta un regard bref. Le tout semblait bien tenu et bien agencé. Il était agréable de se trouver ici. Curieusement, il s'y sentait comme chez lui. Il trouva rapidement ce qui semblait être l'endroit à délivré une présentation de soi-même dans le cas d'une postulation pour l'Ordre des Chevaliers de Mystra. Ainsi le vieux Dagashi se saisit d'un formulaire et le compléta d'information le concernant.

Citation :

Nom: Dazh
Prenom: Dagashi
Classe: Enutrof
Cercle de puissance: 110
Motivations: Depuis de nombreuses années, je me rend compte que Mystra guidait mes pas, et me soutenait quoique je fasse et où que j'aille. Je n'ai pas toujours été très généreux ni gratifiant vis à vis des autres, mais Mystra m'a ouvert les yeux. Même à mon âge, elle est parvenue à me faire comprendre mes erreurs et la nécessité d'être avec mes congénères. Si aujourd'hui, je souhaite intégrer l'Ordre des Chevalier de Mystra, c'est en partis pour être plus proche d'elle, et également pour partager le restant de mes jours avec ses autres enfants.

A ce moment là, Dagashi crut entendre le bruit d'une page que l'on tourne. Le nouveau tournant que prenait sa vie. Sa nouvelle vie dans le monde des Douzes. On sais tous que les deux nouveaux, c'est pas des vrais dieux de toutes façon.
Il déposa alors son formulaire signé sur le tableau d'affichage et alla se préparer un échantillon de bière bwork, un nectar qu'il affectionnait particulièrement.





Autres.
Aime : Kamas, Kamas, Kamas, Kamas, Kamas...
N'aime pas : Je risquerai d'être vulgaire!

Dans la vrai vie:
[b]Prénom: Valérian
Région: Bretagne, Finistère
Âge: 20 ans
Autres comptes: Divulyon, Sram sur Raval.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dazh Dagashi [Candidature Personnage Secondaire Acceptée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» seconde apparition d'un personnage unique [résolu]
» Mestre du Soleil sauve t'il l'amante dornienne
» [HRP] A propos des Personnage Secondaire imbuvables
» [Accepté] Nahaule - Le personnage au panache.
» Second Personnage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Bureau De Recrutement-
Sauter vers: