AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Galeat le fol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galou



Messages : 245
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 30

Quelques informations...
Race: Crâ
Guilde: nope
Cercle de Puissance:
0/10000  (0/10000)

MessageSujet: Galeat le fol   Sam 11 Oct - 12:32

L'existence de Galeat, depuis ce soir de sinistre mémoire où le vampire Cyric lui avait pris Andaine, n'était qu'une tragédie en actes tout aussi sinistres les uns que les autres. Dès qu'un semblant de sens apparaissait dans sa triste vie, il disparaissait aussitôt, comme si le destin prenait un malin plaisir à illuminer une étoile dans son ciel obscurci, pour l'éteindre et le laisser en proie à sa folie.
Son désir de guérison d'Andaine était chimérique ... sa vengeance, vaine ... Ode ? Elle le méprisait désormais ... et ses enfants à naître, conçus dans le malheur et en qui il plaçait l'espoir d'une rédemption, étaient mort par la jalousie d'un ivrogne...
Il venait de l'apprendre...

Tout cela était bien clair en son esprit, et il était persuadé que si d'aventure une lueur apparaissait à l'horizon, cela serait pour mieux le narguer avant de fuir dans le lointain...
En finir, c'était la seule solution... Puisse les Dieux et les hommes lui pardonner ces longs mois d'errances...

Il saisit une plume, et se mit à écrire.


Citation :
Ayant pris conscience dans toute son étendue de l'échec de ma vie, et désireux de mettre fin à mon supplice, j'adresse par la présente lettre un dernier message à ceux qui me sont chers. Je vais rejoindre mes enfants, et je l'espère, l'âme d'Andaine, son corps et son esprit ayant été la proie de Cyric le vampire.
Je prie Ode de ne pas me mépriser dans la mort, même si celle ci montre une fois de plus combien j'étais indigne d'elle.
Je remercie Elea de son soutien, qu'elle me pardonne de n'avoir pas su être autant à l'écoute qu'elle même quand elle en avait besoin.
Je conjure Belomen de se méfier de ce qui reste d'Andaine, le Bien en a disparu
Je m'excuse envers tous mes amis de l'injustice et l'indifférence avec laquelle j'ai pu les traiter depuis le début de mon calvaire.
Enfin, j'adresse à ma "femme" mes meilleurs voeux de bonheur. Je lui demande de tuer Cyric tant qu'il est encore en son pouvoir, et lui espère de nombreux enfants ... qui ne connaîtrons jamais leurs frères (ou soeurs ? je ne sais même pas...) aînés.

Galeat
Après avoir signé, Galeat invoqua une flèche explosive, la plus puissante qu'il put, et la dirigea contre lui... le choc le projeta contre le mur. L'air répandait une odeur de chair brulée dans la pièce, et, sur son visage, épargné par les brûlures, sa bouche laissait s’échapper un filet de sang...

Quelques heures plus tard, le corps de Galeat s'animait dans la douleur. Son esprit, en revanche, en était exempté, car vide de tout souvenir, et de toutes réflexions. Il grogna avec sauvagerie, traversa comme un dément les rues de Madrestam, et s'enfuit dans la forêt...

_________________
Galou (l'aligator)
Je ne floode pas, je discute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Galeat le fol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: