AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bougie s'éteint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RyuKishin



Messages : 30
Date d'inscription : 29/06/2008
Age : 24
Localisation : Dans mes champs de blé, regardant les nuages...

Quelques informations...
Race: Chevalier de Mystra et Sacrieur à temps partiel..
Guilde: Ordre des Chevaliers de Mystra
Cercle de Puissance:
84/200  (84/200)

MessageSujet: La bougie s'éteint   Dim 12 Oct - 14:11

Un chacha se réveillai. Il était caché dans un tonneau, le tonneau de l'étage de la demeure des nephthys. Ce chacha était en fait un sacrieur nommé RyuKishin. Il s'agissait d'un apprenti Nephthys, qui ne parlait pas beaucoup de lui, et de ce fait, on ne fit pas vraiment attention à lui, jusqu'à ce jour...

Il y avait du grabuge au rez de chaussée, je me pressai de descendre les marches une par une avec mes petites pattes fragiles, avant d'apercevoir une foule de gens, parlant de tout et de rien, chacun vivait sa vie... et puis il y avait un autre mercenaire, Galariane, je m'approchai de lui.

"Salut Gala..."

En effet, le moral n'était pas à un point remarquable aujourd'hui. Il y avait toutes sortes de personnes dans la pièce, allant du simple bwork très commun demandant nos "lvl" jusqu'aux mercenaires haut gradés, perchés sur le tapis, silencieux, observant les événements. Chacun parlait, pendant une dizaine de minutes... quand je me levai:

"Hmpf... tout le monde parle de sa vie, ou se vante de ses kamas ou panoplies... comme pour changer."

Galariane pensait que je disais ça comme ça, sans aucun sens caché derrière cette phrase, après tout, cela m'arrivait souvent de râler.

"Ca fait trois ans que je suis arrivé sur ces terres. J'ai eu que des bons souvenirs dans cette pièce. Le bn vieux temps..."

J'observai la pièce comme si c'était la dernière fois, puis chacune des personnes siégeant aux alentours, puis j'avançai vers la sortie, vers la rue d'Astrub.

"Hm... jusqu'à maintenant je n'ai rien fait de spécial, on n'a jamais eu besoin de moi, et... et... je n'en ai pas le temps... serais-je condamné à rester un apprenti ?"

J'entrouvris la porte, puis m'assis devant le bâtiment, le regardant, en récupérant des bribes de souvenirs venant d'ici et là. Les personnes passaient et s'en allaient dans la rue, chacun accomplissant sa vie et ses envies, tels des fourmis tournant en rond... la porte s'ouvrit à nouveau, Galariane apparût.

"Hé là, rentre à la maison !"

Il me prit dans ses mains, je lâchai un petit miaulement involontaire, puis on montai à l'étage de la demeure. Il semblait perplexe et me dévisgeait comme pour essayer de deviner quelque chose.

"Tu n'es pas dans ton assiette aujourd'hui. Qu'est ce qui ne va pas ?"
"Pff... je ne sais pas... j'ai perdu le goût à combattre, je reste cloîtré ici, dans cette maison, et je... je parle... sans aucun intérêt."


A ce moment, sans qu'on s'en aperçoive, une personne rentra dans la pièce délicatement, puis se cacha derrière le miroir, il s'agissait de Vacin, qui était un peu trop curieux.

"Hé, on vit tous des moments durs, tu réagis bizarrement !"
"Je ne sais pas.. j'ai envie de m'exiler quelque part... de me débarasser de tout ça..."

"T'exiler ? Que veux tu dire par là ??"
"J'en ai marre, je sais pas si on peut appeler ça de la déprime..."

"Bon, viens en bas, ça te fera du bien."

A ces mots, il descendit des escaliers pour rejoindre les autres au rez-de-chaussée. Je le suivis.. de loin. Une fois den bas, le brouhaha reprit de plus belle, on s'assit dans la foule, sur le tapis.

"Hum... tout compte fait on était mieux en haut..."
"..."

Je profitai de cet instant pour sortir de la demeure, peut être pour la dernière fois. J'étais dehors... je souhaitais voir les endroits clés de ma vie sur ces terres. Tout d'abord, la maison de guilde, celle des Chevaliers de Mystra, à Madrestam. Je pris le zaap, le chemin n'était pas très long. La maison était toute proche. Je me souvins des multiples événements que ma guilde et moi avions organisés ici, j'avais eû aussi quelques souvenirs en ces lieux... J'ouvris le coffre, par curiosité.

"Ca va me manquer."

Je sortis de la baraque, pour rejoindre l'endroit où je suis arrivé sur ces terres, où mon ami Galariane m'a fait découvrir les endroits, et m'a appris les rudiments de la vie d'aventrier, il s'agissait d'Amakna, je parcourai les champs en me remémorant les batailles qu'on avait livrés, les multiples duels entre rivaux, Gala et moi... de gamin jusqu'à maintenant. J'aperçus l'église, j'y rentrai. C'est dans ces lieux que je venais quand je m'ennuyais, et c'est aussi ici que ma femme m'a épousée... et abandonnée...

"Hmpf... plus qu'un seul endroit qui compte pour moi maintenant, Sufokia, la taverne..."

C'est dans la taverne de Sufokia que je parlai avec des amis, dont la plupart ont disparus, c'est ici que je passai mon temps, qu'on se faisait des soirées entre amis, ou guilde, et bien d'autres... cette fois ci, la pièce était calme, et sombre, et vide... il faisait nuit. C'était la pleine lune, je me mis dans la lumière de la lune à travers la fenêtre, et j'attendai... j'attendai...

"Ryu..."

Je me retournai doucement, il s'agissait de Vacin, il m'avait suivi.

"Que nous fais tu là ? De plus, ta guilde s'inquiète et te cherche. Je leur ait dit que tu étais ven..."
"S'il te plait..."
"Quoi ?"
"Prends ça."

Je pris mes dagues que j'avais eu tant de mal à obtenir, ainsi que mon gelano, et lui tendit...

"Prend ça, et donne le Gelano à galariane..."
"Oh, ce que tu as dit était donc ...vrai ?"
"Je le crains"

Il me regarda longuement, une petite larme coula sur sa joue. Une dizaine de minutes passait, puis il commença à s'éloigner vers la sortie.

"Adieu mon... ami."

Il disparut dans les ténèbres de la nuit, je le voyais disparaitre, par la fenêtre, à jamais. Un fracas dans les escaliers de la taverne retint mon attention, je ne bougeai pas. Il s'agissait de ma guilde, enfin de trois personnes. Wot, Slawoj et Black-Dream.

"Mais que..."
"Prenez ça, et allez vous-en."

Je leur tendait de multiples objets, tous venant de ma panoplie, chaques éléments...

"Vacin avait raison alors... Tu resteras un authentique Mystra pour nous Ryu."
"Merci, à présent je serai à ses côtés."
"Je prendrai soin de ton objet, en ton souvenir..."

Ils restèrent eux aussi un moment, le calme était total, ils me regardaient avec un air triste, pendant un petit moment. L'un d'eux se leva, et partit tout doucement, puis un deuxième, et enfin le dernier. Un quart d'heure passa, puis une porte claqua, suivi d'un craquement dans l'escalier.

"Ha, je t'ai retrouvé !!"
"Hum, salut gala."
"Vacin m'a tout dit, pourquoi ??"
"Trop de pressions, trop de problèmes, trop de retard, et pas assez de temps ... en gros..."
"Oh, tu m'en parleras plus tard."
"Je ne sais pas s'il y aura de 'plus tard'..."
"Ca veut dire que...?"

Je répondis par un hauchement de tête, puis observa mes ailes de mercenaire, qui ne symbolisaient plus grand chose.

"Oh, je vois."

Il se positionna en face de moi. Me dévisageant bizarrement, puis avec compassion. Ca ferait sans doute un vide.

"Mercenaire RyuKishin, vous avez choisi volontairement de quitter le groupe des mercenaires de Nephthys, confirmez vous votre parole ?"
"Exactement."
"Oh.. bien, je transmettrai ça à Tryade alors..."

Il marcha vers la sortie, tout doucement.

"On en a fait des choses, tu seras irremplacable."
"Adieu mon ami."

Une heure passait, puis le début d'une deuxième, le calme était complet, la nuit était sombre, Amakna était vide. Le silence durait, encore et encore. La dernière personne arriva, c'était Elea, ma meilleure amie de guilde.

"Ryu.."
"Coucou Elea, tu es jolie comme ça."
"Tu n'es pas mal non plus."
"Prends donc ça... s'il te plait."

Je posai à terre tout ce qui me restait, en panoplies, potions, pain, ainsi que quelques kamas.

"Pourquoi tu ne m'en as pas parlé avant ? Non, je ne peux pas les prendre..."
"J'ai réfléchi longtemps, désolé, je n'en ai pas eu l'occasion..."
"Mais pourquoi ?? Tu sais.. il y a eu un moment où moi aussi j'ai arrêté, pendant quelques jours, j'ai quitté la guilde, mais je suis revenue !"
"Prends ces objets, s'il te plait..."
"Tu fais partie des personnes pour lesquelles je suis revenue."
"Oh... euh.. ?"

Le silence s'installa, je ne savais pas vraiment quoi dire à ce moment.

"Je.. je suis désolé. Prends ces objets, je veux m'en débarasser."
"Seulement si tu me jures que je te les rendrai un jour."
"Je ne peux rien te jurer... désolé..."

Elle finit par les prendre. Elle me regardait longuement, moi aussi de mon côté. Je me mis à ronronner, et à lui lécher le bout du nez avec ma petite langue de chacha.

"Tu vas me manquer, toi, avec Belomen, vous êtes les deux personnes qui m'ont le plus marqués dans la guilde..."
"Ryu..."

Je m'approchai de la fenête, pas à pas. Une petite larme avait coulé sur la joue d'Elea, je la regardai une dernière fois.

"C'est avec toi que tout a commencé, et que tout finit. Je suis désolé... à présent on représentera la déesse Mystra avec un chacha dormant dans ses bras !"

Le vent se mit à souffler, j'étais au bord de la fenêtre, la nuit était complète à présent... elle cligna des yeux, et... j'avais disparu... il était minuit pile, il se mit à pleuvoir.


_________________
Sombrelame au clair de lune ...A man dream will never die...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryunounet.skyrock.com/
 
La bougie s'éteint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [event]La Famakna souffle sa première bougie
» [Résolu] PS3 qui s'éteint toute seule
» Et une bougie de plus....
» Ordi qui s'éteint tout seul
» Les bougie avec la Wii? Preuve en vidéo par MLDEG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre des Chevaliers de Mystra :: Le Bosquet De Saoriandra-
Sauter vers: